vendredi 20 mai 2016

Interrogations...

Le temps me manque pour palabrer.

Oh, ce n'est pas mon petit mi-temps qui me prend du temps, non. C'est que je m'organise moins bien que prévu, et c'est aussi que je suis tellement fatiguée (mon vieux corps ne suit plus comme avant, c'est un fait) qu'il m'arrive plus souvent de glander en rêvant à une nuit de 12 heures de sommeil sans interruption !
(pour le moment, Bad Mini Boy tousse beaucoup, ça me réveille plusieurs fois par nuit)

C'est bien simple, si le soir, j'ai le malheur de m'installer dans le canapé, je m'endors illico devant mes séries préférées, loupant des événements tragiques et des fins de suspens affolant.

Ça m'énerve !

Ceci dit, je suis toujours dans l'interrogation... mon petit mi-temps va-t-il se terminer le 04 juin, ou mon contrat (cdd) sera-t-il prolongé ?
Je n'ai pas d'informations, et je pense que je serai mise devant le fait accompli à la date fatidique.

J'aime ce que je fais, mais je n'y suis pas super bien... la gérante est continuellement ronchon, pas causante pour deux sous, pas très aimable au final, et vraiment pas marrante...
Au début, j'avais imaginé pouvoir papoter en bossant, nous sommes à peu près du même âge, avons le même nombre d'enfants, avons quelques points communs et certains avis bien tranchés identiques, mais le courant ne passe pas.
Elle ronchonne tout le temps, sur le temps, sur la clientèle peu affluente, sur le fait qu'elle est peut-être en train de se planter, sur les gens qui l'emmerdent, sur le superviseur, sur la maison-mère, sur sa fille, sur tout et tout le temps.

C'est lourd.

Il me reste 7 journées à prester.

Je ne sais même pas moi-même si je serai contente ou pas du verdict, quel qu'il soit.


1 commentaire:

Miss Zen a dit…

J'ai appris à devenir philosophe et je crois que les choses arrivent pour une bonne raison. L'annee passée, jAvais pris un deuxième job qui s'est révélé être un mauvais choix. Je suis partie parçe que je ne veux plus subir un boulot . Finalement, j'ai retrouve assez vite après et vraiment mieux . Take it easy !