vendredi 29 avril 2016

Quand les Colombes Pleurent..

Chaque génération a son lot de souvenirs musicaux...

Moi, j'étais ado au début des années '80, et cette période fut riche, très riche, très très riche musicalement parlant, tous genres confondus.

Je fus, et je suis restée fan de plein d'artistes, sans tomber dans l'idolâtrie (quoique), et je suis restée fidèle à ceux que j'aimais à l'époque.

C'est bien simple, à quelques rares exceptions près, si je connais ce qui est sorti avant et pendant les années '80, j'ignore totalement ou presque ce qui s'est passé ensuite.

C'est ainsi que j'ai grandi avec Bowie, les Stones, ou Prince, que je suis tombée en amour avec Robert Smith, que j'ai fondu devant le superbe corps de Lenny Kravitz à Forest National, que je me la suis joué rockeuse avec Steven Tyler, bad girl avec Fred Durst, ou militante avec Michael Stipe...

Ces gens, je les ai vu en vrai, ou pas, mais je les ai toujours eu dans les oreilles... immortels.

Ce matin, alors que je m'occupais de mon linge puis de la vaisselle, en musique, comme tous les jours quand je suis seule (et que je peux chanter à mon aise), les larmes coulaient au son de "Boys and Girls" ou de "Take me With You"...

J'ai peur de ma réaction quand mon amour de jeunesse disparaîtra à son tour... lui que j'ai vu pour la première fois quand j'avais 16 ans et que je vais revoir pour la dixième fois en novembre après avoir largement dépassé 46 ans..

Ma copine disait l'autre jour " Les grands artistes précurseurs, fondateurs et/ou piliers de la musique que nous aimons atteignent malheureusement un âge où la triste réalité les rattrape. Ils ne sont pas immortels ici-bas, mais ils le resteront dans notre cœur."

Ça peut paraître con, mais ça fait mal quand même, quand ils s'en vont...
Et quand on voit ce qui est censé prendre la relève, il y a vraiment de quoi pleurer...

mardi 26 avril 2016

Un printemps hivernal, ou un hiver printanier ?

Ce matin, 26 avril 2016, dans mon Ardenne natale, il y avait ça :

Photo prise le 26 / 04 / 2016 à 7h30 par ma nièce.
C'est LA raison pour laquelle j'ai fui il y a dix ans, et LA raison pour laquelle je ne retournerai plus jamais vivre là-bas.

Ceci dit, ici, il y a du soleil, mais il fait caillant. Il fait plus froid aujourd'hui que pendant les trois mois d'hiver qui viennent de passer.

Y'a plus d'saisons, ma pôv' Lucette.

Ce matin, le Bad Gnomes sont donc partis à l'école en pull, anorak d'hiver, bonnet et écharpe, et moi, quand je suis rentrée de la ville, j'ai allumé le chauffage, j'ai fait couler un café et fait chauffer le lait qui va dedans, et j'ai enfilé un pull en grosse laine et col roulé.

Les centres de nuit pour sdf, quant à eux, n'ont pas ouvert leurs portes ! Vous pensez bien, ma pôv' Lucette ! On n'ouvre pas un centre d'hébergement chauffé au milieu du printemps, hein ! Qu'ils restent dehors et qu'ils crèvent de froid ! Tant qu'on a bonne conscience...

vendredi 1 avril 2016

Baby sitting, vacances et a priori...

Mi-février, j'ai donc recommencé à travailler...  (ça se passe très bien, merci).

Et j'avais dû choisir, un peu rapidement, certes, une baby sitter pour s'occuper des Bad Gnomes jusqu'à notre retour...

Quand je l'avais vu la première fois, j'avais eu un petit a priori, puis je me suis reprise en me disant "laisse-lui une chance, tu ne la connais pas, on ne se fait pas une idée d'après un physique, etc, etc"... et les trois premières semaines se sont écoulées tranquilou.

Jusqu'au 21 mars, jour du printemps...

Elle me téléphone au boulot vers 14h15 pour me dire qu'elle ne pourra pas aller les chercher à l'école à 15h !
J'ai toute la matinée de libre, mais elle attend le dernier moment pour me prévenir !!!

Branle-bas de combat, coups de téléphone à mon Bad Boy, à l'école, à la garderie... l'angoisse ! La rage aussi !
Mais bon, on y arrive et mon Bad Boy a récupéré les ptits vers 17h à la garderie.

Le mercredi fin d'aprèm, elle remet ça : elle ne pourra pas être là le jeudi...

Il est inutile de dire combien je me suis énervée, de quelle façon j'ai exigé ma clef, et quels noms d'oiseaux elle a entendu...

Nous avons finalement décidé de les laisser à la garderie, dorénavant... il faut juste prévoir un petit goûter et 4€, ils sont sous bonne surveillance et avec certains de leurs copains... voilà qui est rassurant... mais pour les congés scolaires ???

La première semaine de Pâques, Parrain les a pris en vacances... :)
Pour la semaine prochaine, il a fallu que je trouve quelqu'un...
J'ai pris mon temps, cette fois... et j'ai rencontré trois ptites nénettes parfaites... dur dur de faire un choix, là.

On verra à l'autopsie, maintenant. J'espère qu'elle a bien compris que je ne supportais pas qu'on joue avec mes pieds ! ^^

Quand on n'a pas de famille présente sur qui compter, pas de mamie qui traîne dans le coin, et pas trop de sous, comment on fait, pendant les congés scolaires, quand on a des enfants et qu'on travaille tous les deux ???

Comment vous organisez-vous, vous ???

Et pour les congés d'été ? Je vais faire quoi ? Je n'ai pas droit à des vacances, moi, cette année ! On fait comment, bordel, quand les stages et autres plaines de jeu sont hors de prix ???