mardi 17 novembre 2015

Colère...

J'emmerde ce connard, frère de l'autre, qui pleurniche du "c'est pas moi" après avoir été interrogé !

J'emmerde ces imams qui pleurnichent des "c'est pas nous, nous ne sommes pas tous comme eux" mais qui sont incapables de dénoncer leurs brebis galeuses (et qu'on ne me dise pas qu'ils n'en connaissent pas, je n'y crois pas une seconde !!!) !

J'emmerde ceux qui se demandent d'un air narquois quelle sera la couverture de Charlie Hebdo demain ! Charlie, il vous emmerde pareil que moi !

J'emmerde ces sales cons hypocrites qui ressortent leurs petites pancartes "not in my name" !

J'emmerde ces Erdogan et autres conservateurs religieux confirmés qui se disent "choqués" !

J'emmerde cette communauté qui se dit "victime" !

J'emmerde les Syriens que l'on plaint depuis 4 jours !

J'emmerde le Pape et son indignation mal placée !

Et j'emmerde la langue de bois et le politiquement correct !!!

Les VRAIES VICTIMES sont  Thomas, Elodie, Claire, Nicolas, Guillaume, Nick, Elsa et Patricia, Alban, Vincent, Fabrice, Romain, Marie, Grégory, Djamila, Thomas, Christophe, Suzon, Matthieu, Juan Alberto, Raphaël, Mathieu, Pierre, Nathalie, Maxime, Marion, Marie et Mathias, Cedric, Yannick, Quentin, Hélène, David, Aurélie, Manu, Précilia, Elif et Milko, François-Xavier, Valentin, Thibaut, Lola, Hugo, Valeria, Fabien, Elodie, Eric, Asta, Stéphane, Amine, Charlotte, Bertrand, Emilie, Justine, Anna, Marion, Sébastien, Kheireddine, Stella, Romain, Thierry, Véronique, Houda et Halima, Guillaume, Ludovic, Lamia, Michelle, Hyacinthe, Renaud, Victor, Luis Felipe... et tous les autres à qui on n'a pas encore rendu leur prénom.
Et puis Dylando (Mathieu), aussi, avec qui j'avais des joutes verbales virtuelles des plus comiques.

Les autres, tous les autres, ceux qui prennent d'assaut le devant de la scène, ceux qui ramènent à eux tous les malheurs du monde, ceux qui se la jouent moralisateurs, ceux qui sont Paris après avoir été Charlie mais qui au final ne sont que des cons, tous ceux-là, JE LES EMMERDE !!!


Aucun commentaire: