vendredi 20 novembre 2015

L'Etat d'Esprit Depuis Une Semaine...

Le 11 septembre 2001, j'ai vécu le pire de mes anniversaires, dans les larmes (et le vin).

Le 13 décembre 2011, j'ai eu la peur de ma Vie, mon Bad Boy était parti pour la Place St-Lambert à l'heure où un sale connard s'est mis à canarder tout ce qui bougeait. J'étais enceinte de notre deuxième crevette.

Le 07 janvier 2015, j'ai encore pleuré, mais de rage. Et cette rage ne m'a plus quittée. La peur non plus.

Le 13 novembre 2015, ma rage, ma haine, ma peur et ma colère se sont intensifiées.

Depuis, je fais des détours pas possibles pour aller d'un point A à un point B, en tentant d'éviter le plus possible les endroits où la foule afflue.
Depuis, j'ai une boule au ventre de 9h du matin à 15h30, c'est à dire depuis le moment où je conduis les Bad Gnomes à l'école, jusqu'au moment où je vais les rechercher.
Depuis, j'ai cette impression de faire semblant quand, au fond de moi, je tremble.

Alors oui, bien sûr, il faut continuer. D'ailleurs je continue. J'ai passé le week end à faire des gâteaux pour les 5 ans de Bad Baby, des gâteaux pour nos invités, des gâteaux pour les copains de l'école... Je ris, je blague, je m'énerve pour les mêmes conneries qu'avant...

Mais on a beau continuer, il y a, dans chaque pensée, ou dans chaque petite phrase banale ce "avant" qui vient se glisser, lourd de sens et de larmes.

Si mon humeur est joyeuse, mon esprit reste à l'affût de la moindre petite chose inhabituelle.
Voilà mon état d'esprit actuel, du vendredi, mais aussi  des autres jours. La peur et la haine. Et une légère paranoïa.

mardi 17 novembre 2015

Colère...

J'emmerde ce connard, frère de l'autre, qui pleurniche du "c'est pas moi" après avoir été interrogé !

J'emmerde ces imams qui pleurnichent des "c'est pas nous, nous ne sommes pas tous comme eux" mais qui sont incapables de dénoncer leurs brebis galeuses (et qu'on ne me dise pas qu'ils n'en connaissent pas, je n'y crois pas une seconde !!!) !

J'emmerde ceux qui se demandent d'un air narquois quelle sera la couverture de Charlie Hebdo demain ! Charlie, il vous emmerde pareil que moi !

J'emmerde ces sales cons hypocrites qui ressortent leurs petites pancartes "not in my name" !

J'emmerde ces Erdogan et autres conservateurs religieux confirmés qui se disent "choqués" !

J'emmerde cette communauté qui se dit "victime" !

J'emmerde les Syriens que l'on plaint depuis 4 jours !

J'emmerde le Pape et son indignation mal placée !

Et j'emmerde la langue de bois et le politiquement correct !!!

Les VRAIES VICTIMES sont  Thomas, Elodie, Claire, Nicolas, Guillaume, Nick, Elsa et Patricia, Alban, Vincent, Fabrice, Romain, Marie, Grégory, Djamila, Thomas, Christophe, Suzon, Matthieu, Juan Alberto, Raphaël, Mathieu, Pierre, Nathalie, Maxime, Marion, Marie et Mathias, Cedric, Yannick, Quentin, Hélène, David, Aurélie, Manu, Précilia, Elif et Milko, François-Xavier, Valentin, Thibaut, Lola, Hugo, Valeria, Fabien, Elodie, Eric, Asta, Stéphane, Amine, Charlotte, Bertrand, Emilie, Justine, Anna, Marion, Sébastien, Kheireddine, Stella, Romain, Thierry, Véronique, Houda et Halima, Guillaume, Ludovic, Lamia, Michelle, Hyacinthe, Renaud, Victor, Luis Felipe... et tous les autres à qui on n'a pas encore rendu leur prénom.
Et puis Dylando (Mathieu), aussi, avec qui j'avais des joutes verbales virtuelles des plus comiques.

Les autres, tous les autres, ceux qui prennent d'assaut le devant de la scène, ceux qui ramènent à eux tous les malheurs du monde, ceux qui se la jouent moralisateurs, ceux qui sont Paris après avoir été Charlie mais qui au final ne sont que des cons, tous ceux-là, JE LES EMMERDE !!!


vendredi 13 novembre 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #20

Vendredi 13h45

- Fatigue : j'ai du mal à récupérer !
- Humeur : bonne !
- Estomac : tartine au jambon
- Condition Physique : sous condition, mais plus sous garantie
- Esprit : soulagé
- Boulot : dans moins d'un mois
- Reste : à faire les chambres avant d'aller rechercher les Gnomes
- Penser à : prendre les mesures du miroir
- Avis Perso : on va y arriver !
- Msg Perso : j'ai fait un tir groupé !
- Loulous : à l'école !
- Amitié : amicales...
- Love : au boulot
- Sorties : trois fois sur la Foire, maintenant ça suffit ! ^^
- Divers : plus que la salle à manger !
- Courses : en allant à l'école.
- Envie de : d'être au 27 novembre...
- Zik : Lenny Kravitz - Heaven Help -


vendredi 6 novembre 2015

La piscine...

Dans l'école (maternelle et primaire) des Bad Gnomes, il y a une piscine.

Et dès 3 ans, les enfants ont piscine, une fois par semaine.

L'an passé, Bad Baby, qui était toujours malade, n'y est pas allé. J'espérais que cette année... Mais non, après deux essais, il est revenu avec la crève et des conjonctivites, j'ai dit "c'est bon !"

Et Bad Mini Boy a tenté la chose lui aussi.

La première fois, il n'a pas voulu se mettre à l'eau autrement que dans les bras de la psychomotricienne.
Et quand il est rentré, il a dit "la piscine, c'était chouette, mais j'irai plus jamais".

La seconde fois, il est revenu avec une conjonctivite, lui aussi.

La troisième fois, j'ai dit "c'est bon!", et il a regardé ses camarades, assis sur le banc.

Et quand tout le monde s'est rhabillé, Bad Mini Boy n'a rien trouvé de mieux que de passer sous la douche. Tout habillé.

C'est ainsi que le jour le plus froid du mois d'octobre, je l'ai récupéré en short et t-shirt, avec un slip Cars (beurk) et une chemisette à fines brettelles et fleurie, le tout sous son manteau ! Pour rentrer à pied à la maison, c'est pas la tenue idéale, mais c'est tout ce que les instits ont trouvé à sa taille !

Trois jours après cette aventure, il toussait comme un tuberculeux et était sous aérosol pendant 5 jours.

La classe de Bad Mini Boy a piscine le jeudi après-midi.
Le jeudi, je reprends Bad Mini Boy à midi.
C'est plus sûr. ^^

Retour de l'école en short, il n'était pas fier !

jeudi 5 novembre 2015

Tête de l'Art...

J'ai déjà dit plein de fois que j'étais nulle dans tout ce qui touchait au dessin, au bricolage ou à la création de quoique ce soit de manuel.

C'est pour ça que je m'extasie tous les jours devant les œuvres d'art de Bad Baby (5 ans dans 12 jours) !

Il m'épate, il m'épate, il m'épate.

Ici, une "Girafe pour Maman" (j'ai gommé virtuellement son nom et son prénom, qu'il écrit fièrement un peu partout)


mercredi 4 novembre 2015

Chasse au Dragon...

La classe de Bad Baby (3ème maternelle) est un château.
Avec des Rois, des Reines, des Princes et des Princesses, une Sorcière ou encore des Dragons.

Et sur cette thématique, mardi, il y aura un mini spectacle pour les papas et les mamans.

Les enfants ont choisi leur personnage, et ils ont brodé tous ensemble une histoire qu'ils nous présenteront.

Bad Baby a choisi d'être un dragon.

Évidemment.

En plein Halloween, on trouve énormément de squelettes ou de zombies, pas mal de sorcières et quelques chevaliers, les princesses sont de sortie quelque soit la saison,  mais point de dragon, ma bonne dame, point de dragon.

J'ai dû faire toutes les boutiques, tous les magasins susceptibles de vendre ce costume, et de la chasse au dragon, je suis rentrée bredouille.

Ooh, bien sûr, en un seul clic, j'aurais pu en commander 100 sur internet. Et des beaux !
Mais je ne suis pas du genre à dépenser 25 ou 30€ pour un machin qui sera porté 30 minutes et que l'on relèguera ensuite aux oubliettes.

Ooh bien sûr, en un seul clic, j'ai trouvé des tas de tutos et de DIY qui me montraient comment fabriquer ledit costume en deux temps trois mouvements, mais c'est sans compter sur l'absence totale de bricoattitude chez moi.
En effet, j'ai deux mains gauches et dix pouces, aucun don pour le bricolage ou le dessin, aucune idée des perspectives ou des échelles, aucune patience pour le tricot ou la couture, et je n'ai pas de machine à coudre. A peine une aiguille et une bobine de fil blanc.

Bref. Après 15 jours de recherches effrénées, je n'ai rien trouvé qui ressemblait de près ou de loin à un dragon !

Alors j'ai fait appel à l'équipe... qui n'a pas répondu.
Alors j'ai demandé sur Facebook, où l'on m'a conseillé des sites de ventes par correspondance et des tuto et des blogs de DIY... des fois que je n'y aurais pas pensé toute seule.
Alors j'ai dit à l'instit que j'avais été chassé le dragon et que j'avais à peine trouvé un lapin...

Dépitée.
Dégoûtée que toutes les mamans parfaites sachent faire des tas de trucs que moi je ne sais pas faire.

Et puis Trafic (magasin où l'on vend de tout pour presque pas cher) a entendu mes jérémiades et mes prières, et a sorti son folder... me proposant un pyjama dragon à moindre prix.

Ce matin, les Bad Gnomes et moi, nous sommes rentrés de la chasse avec un dragon taille 6 ans, qui, une fois la queue enlevée (scratch), pourra servir de pyjama bien doux !

Si ça c'est pas du bol !^^

Mardi, mon petit dragon bleu pourra cracher des flammes parmi ses autres congénères !


dimanche 1 novembre 2015

Un temps de Toussaint...

Je me rappelle l'avoir lâché plusieurs fois au mois d'août, cette phrase.

"Il fait un temps de Toussaint ! On est en plein mois d'août, il fait gris, y'a une saloperie de crachin qui mouille, et je n'ai qu'une envie : allumer le chauffage".

Oui.

Sauf que aujourd'hui, c'est réellement la Toussaint, il fait 20°, on a pris l'apéro tous les quatre à la terrasse chez Lou, en plein soleil, en regrettant d'avoir pris les écharpes à la place des lunettes de soleil !
C'est-y pas dingue, ma brave Lucette ?! Y'a plus d'saisons !

C'est la Toussaint, donc. Avec ses pomponettes et ses chrysanthèmes aux devantures des fleuristes, avec des restes de déco-potirons dans les boutiques, avec ses tapis de feuilles multicolores recouvrant les merdes de chiens sur les trottoirs...

C'est aussi la dernière ligne droite pour rejoindre Noël.

Mais aujourd'hui, on a du mal à y croire, à cette dernière ligne droite, parce que le ciel est bleu, qu'il fait 20° et que tout ça ne donne pas envie d'entrer dans un hiver sombre et froid...

Vues de la fenêtre du salon, ce dimanche 1er novembre 2015 :