mardi 8 septembre 2015

Trois Ans (bis)...

C'était le 03.

Mais comme le 03, c'était un jeudi, on l'a fêté le 30.
Et comme le 03, c'était un jeudi scolaire, j'ai fait plein de gâteaux pour les copains de l'école.

Le 03 septembre, ma Bad Crevette, mon Bad Mini Boy, mon tout petit nabot a eu trois ans.

Complètement blasé, la Crevette.
Trois ans, c'est rien du tout.
Les cadeaux, c'est rien du tout.
Ce qui lui importe, lui, c'est d'être un Grand, et d'être considéré comme tel.

Oh bien sûr, il a adoré ses nouveaux Playmobil. Il est un fan inconditionnel de ces ptits bonhommes, et la voiture et le camion de poubelle ont fait son bonheur.

Parce que Bad Mini Boy sera éboueur. Les camions sont supers !

Mais ce dont il était le plus fier, c'était de raconter à tout qui ne le savait pas encore qu'il était un grand, et qu'il ne mettait plus de langes, et qu'il était propre, et qu'il savait s'habiller tout seul.

Il a soufflé ses trois bougies... pendant de loooongues minutes. Jusqu'à ce que Bad Baby l'aide et en souffle deux.
Il a choisi lui-même le gâteau qu'il souhaitait que je lui fasse : "un gâteau au sotolat avec du bleu pasque z'aime bien le bleu" !
Alors je lui ai fait un gâteau au chocolat, en forme de cœur parce que je l'aime, et j'ai trié les deux boites de smarties pour n'en retirer que les bleus.
Et il a mis son t-shirt préféré, celui avec l'ombre de la chauve-souris qu'il appelle Super bad, et il a géré sa fête comme il gère sa vie, en électron libre.

A l'école, on lui a posé un chapeau à bougies sur la tête et on a chanté.

Bad Mini Boy a trois ans. Déjà.
Il a aussi un caractère bien trempé, très indépendant, il est propre, il parle bien, il est aussi drôle que casse-couilles, et il a une amoureuse depuis une demi année scolaire.

Mais quand il enserre mon cou de ses deux petits bras pour me faire un bisou dans le cou, il n'est que ma toute petite Crevette, mon tout petit. Mon dernier...


Aucun commentaire: