jeudi 5 mars 2015

Les encombrants...

Chez nous, la ville "offre" un service gratuit mensuel pour nous débarrasser de nos "encombrants" (mais calculé dans la taxe immondices)... entendez par là tout ce qui devrait aller à la déchetterie moins les électroménagers et tout un tas d'autres trucs dont on se débarrasse par nos propres moyens.

Soit. Cette semaine, ils passent dans notre quartier. Demain, en fait.

La voisine a déjà sorti trois tonnes de planches qui proviennent vraisemblablement d'une chambre à coucher.

Et les gens intéressés (ferrailleurs et autres) viennent se servir avant le passage du camion de la ville.

Cela fait 20 minutes que j'observe, du haut de la fenêtre du salon, un couple de vieux puants qui fouillent dans le bordel de la voisine. Bordel bien rangé sur son trottoir, je précise.

Durant les 15 premières minutes d'observation (ils ne m'ont pas encore vue), ils ont tout enlevé, tout étalé partout, ouvert des sacs, déversé leur contenu sur MON trottoir, se sont servi en planches et autres déchets, et se sont apprêtés à repartir dans leur voiture.

Hum. J'ai crié après le type.

" Vous n'allez quand même pas partir sans remettre tout ce que vous avez dérangé ???"
" Arrangez-vous avec vos voisins, ce n'est pas mon problème, de toute façon, le camion passe bientôt"
" Moi, mon problème, c'est que vous avez foutu le bordel en vidant les sacs qui étaient correctement placés, que vous avez étalé tout partout, et que la moindre des choses serait de respecter mon environnement en remettant en place ce qui ne vous intéresse pas !"
" Et bien si ça vous dérange, venez le faire."
" Soit. De toute façon, j'ai votre numéro de plaque, je porte plainte illico", dis-je en montrant mon téléphone portable, et en refermant la fenêtre.

Bruits de portières... je mate de nouveau, mais sans ouvrir la fenêtre : la vieille est ressortie de la voiture et ramasse tout ce qu'elle a étalé 10 minutes avant...

Bon, apparemment, la menace "j'appelle les flics", ça fonctionne encore ! :))

Ceci dit, je n'arrive pas à comprendre le sans-gêne, le manque de respect et de savoir-vivre des gens, quels qu'ils soient, où qu'ils soient, en voiture, dans les bus, en ville ou n'importe où ailleurs.

On s'obstine à inculquer à nos gnomes certaines valeurs auxquelles ont a encore tendance à croire un peu, mais il me semble que les exemples qu'ils ont quotidiennement sous les yeux foutent peu à peu tout en l'air.

Je me fais souvent la réflexion qu'au lieu de leur apprendre à dire merci, on devrait leur apprendre à être moins gentils, pour leur donner une chance de survivre dans ce monde devenu complètement dingue.

Tous les jours ou presque, je fais une remarque à quelqu'un sur son incivisme. Un jour, je suis certaine que je m'en prendrai une. Mais ça ne m'empêchera pas de continuer à faire des remarques aux gens tant que j'estimerai que pour vivre en société, il y a quelques règles que tout le monde se doit de respecter.

2 commentaires:

Emma June a dit…

J'aurais pu écrire cet article! Comme tu dis, à faire remarquer tout haut l'incivisme des autres, un jour on va s'en prendre une lol.
Je ne suis pas une fille très "sociale" mais on est en société et les régles c'est fait pour que ça fonctionne, point!
Et puis comme tu dis, apprendre à nos enfants toutes ses règles qu'ils voient démolies par tout le monde...C'est pas évident!
D'ailleurs, ca m'a fait rire car MisterBB -4 ans m'a dit hier "Pff, les gens ils traversent au rouge, ils collent les affiches n'importe où et ils jettent tout par terre, c'est n'importe quoi!" - Le fils de sa mère quoi...

Vanette a dit…

Pareil ! Bad Baby (4 ans également) fait toujours la remarque quand quelqu'un traverse au rouge ! :p