mardi 3 février 2015

Ce n'était donc pas une indigestion...

" Maman, regarde, y'a un trou à mon chausson !"
" Et moi mon sausson il est trop pitit!"

Ce sont ces deux petites phrases toutes simples qui m'ont motivée à aller en ville ce lundi matin pour refaire le stock de chaussons.
Direction le magasin suédois aux deux consonnes qui se trouve en plein centre. Leurs chaussons sont bien chauds et très résistants !

Sur place, on traîne, on fouille, on essaie, on chipote, on choisit puis on paie... et on reprend le bus pour rentrer... bus exceptionnellement rempli, pour cette heure de la matinée.

On arrive dans notre quartier, on descend du bus, et on prend notre élan pour monter notre rue... et arrivé au n°11, soit au tout début de la côte, Bad Mini Boy vomit. Plein. Beaucoup. Partout.
J'ai l'air con avec mon petit mouchoir en papier pour tenter de camoufler les dégâts. Surtout quand il recommence.
Le tableau n'est pas des plus excitants. Bad Baby hurle "il est malade, maman, il est malade, qu'est-ce qu'on va faire?". Bad Mini Boy pleurniche qu'il est tout sale. Moi je regarde le tout d'un air dégoûté en me disant que, putain, j'avais fini toutes mes lessives de la séance de gerbage de Bad Baby !

Nous sommes rentrés tant bien que mal, l'un pleurant, l'autre puant. Et j'ai recommencé les lessives. Le pire, c'est la poussette. Je crois qu'elle puera ainsi tout le restant de sa vie de poussette, je n'arrive pas à enlever cette odeur nauséabonde.

Depuis, plus rien. Ni l'un ni l'autre n'a re-vomi.

Dans notre malheur, donc, que du positif : leurs gastros ne durent jamais plus de deux ou trois salves de vomissure. Ils ne font pas de fièvre et restent en pleine forme, quoique dormant un peu plus que la normale durant la sieste, mais juste un peu. Et nous avons évité le pire : souiller les fringues du magasin suédois ou imposer aux usagers de voyager dans un bus sentant la gerbe ! Ouf !


Aucun commentaire: