mardi 6 janvier 2015

Petite Fripouille...

Bad Mini Boy, deux ans et trois mois, est un véritable petit chenapan !

Il a beau être adorable, très câlin, beau comme un mini-dieu, et très serviable à ses heures, c'est le petit garçon le plus fripon que je connaisse.

Il déborde de malice. Il est le premier à chercher la dispute, à retourner la situation et à faire en sorte que Bad Baby soit accusé et puni ! On connaît dorénavant la manœuvre, mais il arrive encore parfois à nous manipuler !

Il parle correctement depuis quelques semaines (mis à part quelques petites erreurs de prononciation), et sait très bien dire ce qu'il veut, au moment où il le veut, et pourquoi il le veut.
Et c'est pareil pour ce qu'il ne veut pas. Sinon, ça ne serait pas marrant.

Nous sommes donc passés, en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, à des raisons qui n'en sont pas (ex : "pourquoi as-tu jeté ça par terre?"  "parce que!"  "parce que quoi?"  "parce que c'est tout!" ) à des raisons hallucinantes de mauvaise foi (ex : "tu veux bien ranger les Playmobiles avant d'étaler la pâte à modeler partout!"  "non, ze peux pas ranzé, z'ai mal au dos!").

C'est souvent à mourir de rire !
Et tout aussi agaçant, parce que ça se termine généralement par une grosse fâcherie !

Il singe aussi tout et tout le monde.
Tout à l'heure, j'étais au téléphone avec La Reine Mère, et avec son petit portable/gsm/natel, il mimait tous mes gestes et répétait tous mes dires !

Il me faudrait un caméscope scotché en permanence au poignet pour filmer toutes ses sottises, ses réparties, ses fou-rires, tous les câlins et les bisous qu'il réclame tout le temps, à nous ou à Bad Baby, toutes ses grimaces et ses singeries, ses bêtises ou ses moments de vif intérêt...

Il est mon petit électron libre, qui se fout de toutes les règles, qu'il faut recadrer constamment, mais qui déborde d'énergie autant que de tendresse .

Aucun commentaire: