jeudi 22 janvier 2015

Heureusement qu'il y a les soldes...

Le 02 janvier, comme j'allais mieux (cf ma bronchite de Noël/Nouvel An), j'ai abandonné mes Bad Gnomes à la garde de leur Bad Père, et je suis partie faire les soldes.

On connaît pourtant mon incapacité inexpliquée (et inexplicable) à faire les soldes. Soit j'achète non-soldé, soit je ne trouve rien que des horreurs, soit je me fais piquer le seul article qui m'intéresse... Mais cependant je tente ce sport chaque année. Chaque année depuis que je gagne ma vie seule comme une grande. En vain.

Bref, le 02, donc, je prends mon courage à deux mains, mon parapluie, ma carte de banque, et je m'en vais.
Et là, ô miracle, je trouve plein de trucs super chouettes !
Des pantalons pour Bad Baby, qui, depuis qu'il a des copains, n'a plus que des trous aux genoux, des fringues pour Bad Mini Boy, qui lui n'a besoin de rien mais c'était trop beau ! Des fringues pour moi, dont le ptits lainage gris à trou-trous sur lequel j'avais flashé mi-décembre mais que j'avais estimé "trop-cher-pour-ce-que-c'est"... plein de trucs sympas et étiquetés de rouge et de jaune !

Je me suis dirigée vers une vendeuse, et je lui ai demandé à quels pourcentages correspondaient ces deux couleurs, et elle m'a répondu d'un air de deux airs que les soldes, ça commençait le 03 et qu'ils terminaient seulement les préparatifs avant le rush !

Caramba ! Encore raté !

Bon, j'y suis retournée le lendemain, j'ai refait le tour du magasin, j'ai repris tous les articles de la veille, et je suis rentrée, frigorifiée, mais fière de moi !
J'ai eu 3 articles à 40%, et 5 articles à 50% !!!

Ce matin, comme nous nous sommes levés trop tard pour aller à l'école, les Bad Gnomes et moi, j'ai retenté l'expérience... manière de chasser définitivement le Malin/conjurer le sort...
Tous mes articles à 50% !!!

Je vais rester sur ces deux magnifiques victoires et attendre les soldes d'été... peut-être que d'ici là, j'aurai trouvé un sujet sympa à partager ici-même, car je vous avoue que depuis les divers évènements en France et en Belgique, mon esprit est plutôt embué par la peur, le questionnement et la haine plutôt que par les frivolités.

Aucun commentaire: