vendredi 18 décembre 2015

L'État d'Esprit du Vendredi...#22

Vendredi 15h50

- Fatigue : de nouveau fatiguée !
- Humeur : bonne !
- Estomac : quiche saumon / brocolis
- Condition Physique : sous condition, mais plus sous garantie
- Esprit : mal à l'aise
- Boulot : dans 15 jours
- Reste : à réfléchir au souper
- Penser à : descendre la valise du grenier
- Avis Perso : j'ai incroyablement peur...
- Msg Perso : la ptite n'est pas boutonneuse ??
- Loulous : au lit, je vais aller les réveiller... l'un a une laryngite, l'autre s'est chopé la varicelle !
- Amitié : amicales...
- Love : en congé dans... 1h07 !
- Sorties : 8 jours que je suis coincée à la maison avec mes deux malades, sortir ça m'ferait du bien, oui !
- Divers : j'ai finalement appelé les flics, et ils ont été rapides ! ^^
- Courses : ce soir quand l'homme sera rentré.
- Envie de : d'être le 03 janvier, qu'on n'en parle plus !
- Zik : Abba - Knowing me, knowing you

mercredi 16 décembre 2015

A la limite de la crise de nerfs...

Parce que quand il arrive quelque chose à l'un, il arrive forcément la même chose à l'autre...

C'est ainsi que Bad Baby commence à bourgeonner méchamment. Pas besoin d'être expert médical, c'est la varicelle.
Mais comme si cela ne suffisait pas, juste avant de sortir ses premiers boutons, il m'a fait deux jours à 39°, et comme si ça non plus ça ne suffisait pas, Bad Mini Boy, à peine dévaricellé, m'a pondu une laryngite de derrière les fagots !

Bref, cela fait 8 jours que je suis bloquée à la maison avec l'un, puis avec l'autre, puis avec les deux dans les pieds !

Aller chercher les passeports arrivés hier à la mairie ? Pas possible !
Les achats de Noël ? Pas possible ! T'façon les passeports, le médecin et les médocs m'ont ruinée !
Les courses ? Pas possible avant 18h, quand mon Bad Boy rentre !
Le ménage ? Pas possible à moins de les attacher en hauteur !
Mon rendez-vous chez le dentiste ? Pas possible, y'en a un des deux qui monte jusqu'à 40,2° !

Je commence tout doucement à péter un câble...


mercredi 2 décembre 2015

Sacré T'Choupi...

Parce que les enfants, c'est la Vie.
Parce que les enfants, ça tourbillonne à n'en plus finir.
Parce que les enfants, ça rit, ça chante, ça pleure pour un bobo et ça sourit pour un rien.
Parce que les enfants...
La Vie continue.

Mon Bad Boy a ramené des livres pour les Bad Gnomes, parce qu'ils adorent ça, les livres.
Un Monsieur-Madame pour Bad Baby, un T'Choupi pour Bad Mini Boy.
Quand Papa va faire les courses le samedi, c'est souvent cadeau ! :)

T'Choupi a la varicelle. C'est quoi la varicelle ? Bah, c'est pas grave la varicelle, c'est juste des ptits boutons rouges tout partout, et parfois ça chatouille, mais faut pas se gratter.

Et puis mardi matin, j'ai compté une dizaine de petits boutons sur le petit corps de Bad Mini Boy. A midi, il y en avait une vingtaine. Aujourd'hui, il en a une trentaine. Peut-être même qu'il en a 32, a dit Bad Baby. Peut-être !

Ce ptit salopiaud de T'Choupi a refilé la varicelle à Bad Mini Boy.

Samedi, on ira voir s'il n'y a pas "T'Choupi gagne au lotto", des fois que...




vendredi 20 novembre 2015

L'Etat d'Esprit Depuis Une Semaine...

Le 11 septembre 2001, j'ai vécu le pire de mes anniversaires, dans les larmes (et le vin).

Le 13 décembre 2011, j'ai eu la peur de ma Vie, mon Bad Boy était parti pour la Place St-Lambert à l'heure où un sale connard s'est mis à canarder tout ce qui bougeait. J'étais enceinte de notre deuxième crevette.

Le 07 janvier 2015, j'ai encore pleuré, mais de rage. Et cette rage ne m'a plus quittée. La peur non plus.

Le 13 novembre 2015, ma rage, ma haine, ma peur et ma colère se sont intensifiées.

Depuis, je fais des détours pas possibles pour aller d'un point A à un point B, en tentant d'éviter le plus possible les endroits où la foule afflue.
Depuis, j'ai une boule au ventre de 9h du matin à 15h30, c'est à dire depuis le moment où je conduis les Bad Gnomes à l'école, jusqu'au moment où je vais les rechercher.
Depuis, j'ai cette impression de faire semblant quand, au fond de moi, je tremble.

Alors oui, bien sûr, il faut continuer. D'ailleurs je continue. J'ai passé le week end à faire des gâteaux pour les 5 ans de Bad Baby, des gâteaux pour nos invités, des gâteaux pour les copains de l'école... Je ris, je blague, je m'énerve pour les mêmes conneries qu'avant...

Mais on a beau continuer, il y a, dans chaque pensée, ou dans chaque petite phrase banale ce "avant" qui vient se glisser, lourd de sens et de larmes.

Si mon humeur est joyeuse, mon esprit reste à l'affût de la moindre petite chose inhabituelle.
Voilà mon état d'esprit actuel, du vendredi, mais aussi  des autres jours. La peur et la haine. Et une légère paranoïa.

mardi 17 novembre 2015

Colère...

J'emmerde ce connard, frère de l'autre, qui pleurniche du "c'est pas moi" après avoir été interrogé !

J'emmerde ces imams qui pleurnichent des "c'est pas nous, nous ne sommes pas tous comme eux" mais qui sont incapables de dénoncer leurs brebis galeuses (et qu'on ne me dise pas qu'ils n'en connaissent pas, je n'y crois pas une seconde !!!) !

J'emmerde ceux qui se demandent d'un air narquois quelle sera la couverture de Charlie Hebdo demain ! Charlie, il vous emmerde pareil que moi !

J'emmerde ces sales cons hypocrites qui ressortent leurs petites pancartes "not in my name" !

J'emmerde ces Erdogan et autres conservateurs religieux confirmés qui se disent "choqués" !

J'emmerde cette communauté qui se dit "victime" !

J'emmerde les Syriens que l'on plaint depuis 4 jours !

J'emmerde le Pape et son indignation mal placée !

Et j'emmerde la langue de bois et le politiquement correct !!!

Les VRAIES VICTIMES sont  Thomas, Elodie, Claire, Nicolas, Guillaume, Nick, Elsa et Patricia, Alban, Vincent, Fabrice, Romain, Marie, Grégory, Djamila, Thomas, Christophe, Suzon, Matthieu, Juan Alberto, Raphaël, Mathieu, Pierre, Nathalie, Maxime, Marion, Marie et Mathias, Cedric, Yannick, Quentin, Hélène, David, Aurélie, Manu, Précilia, Elif et Milko, François-Xavier, Valentin, Thibaut, Lola, Hugo, Valeria, Fabien, Elodie, Eric, Asta, Stéphane, Amine, Charlotte, Bertrand, Emilie, Justine, Anna, Marion, Sébastien, Kheireddine, Stella, Romain, Thierry, Véronique, Houda et Halima, Guillaume, Ludovic, Lamia, Michelle, Hyacinthe, Renaud, Victor, Luis Felipe... et tous les autres à qui on n'a pas encore rendu leur prénom.
Et puis Dylando (Mathieu), aussi, avec qui j'avais des joutes verbales virtuelles des plus comiques.

Les autres, tous les autres, ceux qui prennent d'assaut le devant de la scène, ceux qui ramènent à eux tous les malheurs du monde, ceux qui se la jouent moralisateurs, ceux qui sont Paris après avoir été Charlie mais qui au final ne sont que des cons, tous ceux-là, JE LES EMMERDE !!!


vendredi 13 novembre 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #20

Vendredi 13h45

- Fatigue : j'ai du mal à récupérer !
- Humeur : bonne !
- Estomac : tartine au jambon
- Condition Physique : sous condition, mais plus sous garantie
- Esprit : soulagé
- Boulot : dans moins d'un mois
- Reste : à faire les chambres avant d'aller rechercher les Gnomes
- Penser à : prendre les mesures du miroir
- Avis Perso : on va y arriver !
- Msg Perso : j'ai fait un tir groupé !
- Loulous : à l'école !
- Amitié : amicales...
- Love : au boulot
- Sorties : trois fois sur la Foire, maintenant ça suffit ! ^^
- Divers : plus que la salle à manger !
- Courses : en allant à l'école.
- Envie de : d'être au 27 novembre...
- Zik : Lenny Kravitz - Heaven Help -


vendredi 6 novembre 2015

La piscine...

Dans l'école (maternelle et primaire) des Bad Gnomes, il y a une piscine.

Et dès 3 ans, les enfants ont piscine, une fois par semaine.

L'an passé, Bad Baby, qui était toujours malade, n'y est pas allé. J'espérais que cette année... Mais non, après deux essais, il est revenu avec la crève et des conjonctivites, j'ai dit "c'est bon !"

Et Bad Mini Boy a tenté la chose lui aussi.

La première fois, il n'a pas voulu se mettre à l'eau autrement que dans les bras de la psychomotricienne.
Et quand il est rentré, il a dit "la piscine, c'était chouette, mais j'irai plus jamais".

La seconde fois, il est revenu avec une conjonctivite, lui aussi.

La troisième fois, j'ai dit "c'est bon!", et il a regardé ses camarades, assis sur le banc.

Et quand tout le monde s'est rhabillé, Bad Mini Boy n'a rien trouvé de mieux que de passer sous la douche. Tout habillé.

C'est ainsi que le jour le plus froid du mois d'octobre, je l'ai récupéré en short et t-shirt, avec un slip Cars (beurk) et une chemisette à fines brettelles et fleurie, le tout sous son manteau ! Pour rentrer à pied à la maison, c'est pas la tenue idéale, mais c'est tout ce que les instits ont trouvé à sa taille !

Trois jours après cette aventure, il toussait comme un tuberculeux et était sous aérosol pendant 5 jours.

La classe de Bad Mini Boy a piscine le jeudi après-midi.
Le jeudi, je reprends Bad Mini Boy à midi.
C'est plus sûr. ^^

Retour de l'école en short, il n'était pas fier !

jeudi 5 novembre 2015

Tête de l'Art...

J'ai déjà dit plein de fois que j'étais nulle dans tout ce qui touchait au dessin, au bricolage ou à la création de quoique ce soit de manuel.

C'est pour ça que je m'extasie tous les jours devant les œuvres d'art de Bad Baby (5 ans dans 12 jours) !

Il m'épate, il m'épate, il m'épate.

Ici, une "Girafe pour Maman" (j'ai gommé virtuellement son nom et son prénom, qu'il écrit fièrement un peu partout)


mercredi 4 novembre 2015

Chasse au Dragon...

La classe de Bad Baby (3ème maternelle) est un château.
Avec des Rois, des Reines, des Princes et des Princesses, une Sorcière ou encore des Dragons.

Et sur cette thématique, mardi, il y aura un mini spectacle pour les papas et les mamans.

Les enfants ont choisi leur personnage, et ils ont brodé tous ensemble une histoire qu'ils nous présenteront.

Bad Baby a choisi d'être un dragon.

Évidemment.

En plein Halloween, on trouve énormément de squelettes ou de zombies, pas mal de sorcières et quelques chevaliers, les princesses sont de sortie quelque soit la saison,  mais point de dragon, ma bonne dame, point de dragon.

J'ai dû faire toutes les boutiques, tous les magasins susceptibles de vendre ce costume, et de la chasse au dragon, je suis rentrée bredouille.

Ooh, bien sûr, en un seul clic, j'aurais pu en commander 100 sur internet. Et des beaux !
Mais je ne suis pas du genre à dépenser 25 ou 30€ pour un machin qui sera porté 30 minutes et que l'on relèguera ensuite aux oubliettes.

Ooh bien sûr, en un seul clic, j'ai trouvé des tas de tutos et de DIY qui me montraient comment fabriquer ledit costume en deux temps trois mouvements, mais c'est sans compter sur l'absence totale de bricoattitude chez moi.
En effet, j'ai deux mains gauches et dix pouces, aucun don pour le bricolage ou le dessin, aucune idée des perspectives ou des échelles, aucune patience pour le tricot ou la couture, et je n'ai pas de machine à coudre. A peine une aiguille et une bobine de fil blanc.

Bref. Après 15 jours de recherches effrénées, je n'ai rien trouvé qui ressemblait de près ou de loin à un dragon !

Alors j'ai fait appel à l'équipe... qui n'a pas répondu.
Alors j'ai demandé sur Facebook, où l'on m'a conseillé des sites de ventes par correspondance et des tuto et des blogs de DIY... des fois que je n'y aurais pas pensé toute seule.
Alors j'ai dit à l'instit que j'avais été chassé le dragon et que j'avais à peine trouvé un lapin...

Dépitée.
Dégoûtée que toutes les mamans parfaites sachent faire des tas de trucs que moi je ne sais pas faire.

Et puis Trafic (magasin où l'on vend de tout pour presque pas cher) a entendu mes jérémiades et mes prières, et a sorti son folder... me proposant un pyjama dragon à moindre prix.

Ce matin, les Bad Gnomes et moi, nous sommes rentrés de la chasse avec un dragon taille 6 ans, qui, une fois la queue enlevée (scratch), pourra servir de pyjama bien doux !

Si ça c'est pas du bol !^^

Mardi, mon petit dragon bleu pourra cracher des flammes parmi ses autres congénères !


dimanche 1 novembre 2015

Un temps de Toussaint...

Je me rappelle l'avoir lâché plusieurs fois au mois d'août, cette phrase.

"Il fait un temps de Toussaint ! On est en plein mois d'août, il fait gris, y'a une saloperie de crachin qui mouille, et je n'ai qu'une envie : allumer le chauffage".

Oui.

Sauf que aujourd'hui, c'est réellement la Toussaint, il fait 20°, on a pris l'apéro tous les quatre à la terrasse chez Lou, en plein soleil, en regrettant d'avoir pris les écharpes à la place des lunettes de soleil !
C'est-y pas dingue, ma brave Lucette ?! Y'a plus d'saisons !

C'est la Toussaint, donc. Avec ses pomponettes et ses chrysanthèmes aux devantures des fleuristes, avec des restes de déco-potirons dans les boutiques, avec ses tapis de feuilles multicolores recouvrant les merdes de chiens sur les trottoirs...

C'est aussi la dernière ligne droite pour rejoindre Noël.

Mais aujourd'hui, on a du mal à y croire, à cette dernière ligne droite, parce que le ciel est bleu, qu'il fait 20° et que tout ça ne donne pas envie d'entrer dans un hiver sombre et froid...

Vues de la fenêtre du salon, ce dimanche 1er novembre 2015 :



samedi 31 octobre 2015

Halloween...

Vendredi 30 octobre. C'est une date que tout le monde coche sur son calendrier. Surtout les enfants en âge de manger des bonbons.

C'est LE soir ! LEUR soir. Le soir où tout est permis, le soir où l'on menace les adultes de leur jeter un sort s'ils n'offrent pas les bonbons tant convoités. (bon, en fait ça devrait être le 31 octobre, mais nous sommes en Gelbique, pas aux USA, et ici, on fait c'qu'on veut ! ^^ )

Oui mais voilà, moi je suis de la vieille école, j'ai des enfants qui ne sont pas encore en âge de se balader le soir dans les rues, et qui en plus ne mangent pas de bonbons... c'est donc une date que je ne coche pas et qui ne retient absolument pas mon attention...

C'est ainsi qu'hier soir, vers 19h45, à l'heure où nous étions tous à l'étage pour la mise au lit des Bad Gnomes, que l'on sonna à la porte.
Une fois.
Une seconde fois, plus fort.
Une troisième fois, très fort et très longtemps.
Avec des coups sur la porte.

Pour la petite histoire, je ne suis pas quelqu'un de très patient, et j'ai horreur que l'on dérange mes moments en famille, surtout ceux où l'on se débarrasse des gnomes pour enfin profiter d'une soirée calme.
Alors quand on insiste très fort sur ma porte, à presque 20h, alors que je suis occupée et déjà en pyjama, ben ça m'énerve. Grave.

J'ai dégringolé les escaliers, j'ai ouvert la fenêtre du salon, et j'ai hurlé lancé un agressif "ÇA NE VA PAS, NON?"

Les gosses du quartier se sont tus, et ont tous levé la tête vers la folle qui leur gueulait dessus.
Oups...

Ils voulaient juste des bonbons.

Pas de bol, j'ai même pas pu me rattraper là-dessus, j'ai pas de bonbons. Jamais. Ni même pour cette occasion que j'avais oubliée.

L'année prochaine, ils zapperont certainement la maison "où vit la vieille revêche qui hurle sur les gosses"...


vendredi 30 octobre 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #19

Vendredi 22h09

- Fatigue : morte fatiguée !
- Humeur : bonne malgré tout !
- Estomac : hamburgers faits maison by mon Bad Boy
- Condition Physique : sous condition, mais plus sous garantie
- Esprit : perturbé
- Boulot : dans un mois
- Reste : à desservir la table, se brosser les dents et pioncer !
- Penser à : ne pas oublier de faire remplir ce putain de papier !
- Avis Perso : sans avis, pleine de questions
- Msg Perso : alors, t'en penses quoi ? ;)
- Loulous : dans les bras de Morphée depuis longtemps.
- Amitié : y'en a une qui est venue dimanche passé
- Love : en congé depuis mercredi
- Sorties : non merci.
- Divers : Couloir, fait ! Chambre, faite ! Et c'est beau !
- Courses : demain.
- Envie de : dormir 72 heures d'affilée.
- Zik : notre série est terminée, la télé en bruit de fond.

vendredi 23 octobre 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #18

Vendredi 15h12

- Fatigue : ben bizarrement, ça va !
- Humeur : bonne
- Estomac : les (minuscules) restes d'hier soir
- Condition Physique : sous condition, mais plus sous garantie
- Esprit : tranquille
- Boulot : dans un mois
- Reste : à faire les courses dans deux magasins qui sont dans deux endroits opposés... pfff
- Penser à : prendre le coffret du Seigneur des Anneaux demain...
- Avis Perso : j'avais raison, j'ai toujours raison.
- Msg Perso : rien à dire
- Loulous : en congé aujourd'hui (et au lit pour le moment)
- Amitié : vieux et handicapé ! :p
- Love : est allé à Paris... lol
- Sorties : on devrait pouvoir hiberner !
- Divers : vivement mercredi.
- Courses : ben oui, courses ! Plein !!
- Envie de : goûter le Monbazillac du Aldi ! ^^
- Zik : pas de musique. Juste le ronronnement de l'ordi. Le calme, ça se paie cher quand les Bad Gnomes sont en congé !

mercredi 21 octobre 2015

Post-it géant...

- Maman, comment on écrit "bientôt" ?

- B... I... E... N... T... O avec un accent circonflexe, tu sais ce que c'est un accent circonflexe ?

- Ben oui je sais, c'est un chapeau sur le O.

- Et encore un T.

Quelques minutes plus tard...

- Et comment on écrit "anniversaire" ?

- A... N... encore un N... I... V... E... R...

- Il faut encore beaucoup de lettres, parce que j'ai presque plus de place ?

- Encore cinq ! S... A... I... R... et E.

Quelques minutes plus tard encore...

- Regarde ce que j'ai dessiné ! C'est pour pas qu'on oublie !


Je ne pense pas que je l'oublierai un jour, mon Amour. Ce fut le pire moment de ma Vie, et en même temps le plus beau. ♥

samedi 17 octobre 2015

La Méchante...

C'est moi !

- Non, Bad Baby, on n'allume pas la télé à 9h du matin !
- T'es méchante !

- Bad Mini Boy, rend son Doudou à ton frère et arrête de tirer dessus !
- T'es méssante !

- Je te dis de te dépêcher de finir ton lait, on est en retard !
- T'es méssante !

Même lorsqu'ils se battent comme des chiffonniers depuis une heure et que je vais les séparer, ils se liguent alors contre moi et me crient "méchante!"

- Maman, elle est méchante toute la journée !
- Oui, on va la mettre dans une autre maison !

- Maman, t'es méssante, va dans ta ssambre !

Je suis donc méchante, toute la journée. A les entendre, je les torture du matin au soir, je les pince, ou je les brûle, que sais-je encore ?

Heureusement, le soir venu, quand il se couche sous sa couette douillette, Bad Baby entoure mon cou de ses petits bras musclés et, en m'embrassant, me susurre un tout doux "je t'adore, Maman", et alors l'affreux ptit bonhomme qui lui sert de frère se redresse dans son lit et lance un souriant "moi aussi ze t'adore !"

Le lendemain, je serai de nouveau la plus méchante des mamans, c'est sûr ! ^^

mercredi 14 octobre 2015

Le Premier Carton d'Invitation...

J'ai une vague idée de ce que peut être le Bonheur... je ne le recherche plus, je pense que je le vis quotidiennement.
Il s'est installé peinard dans ma ptite Vie mouvementée, et depuis, je pense qu'il s'y sent bien.

Par contre, ce matin, j'ai vu une telle étincelle de joie dans les yeux de mon Bad Baby que mon ptit Bonheur à moi s'en est senti tout retourné.

Bad Baby, en classe d'accueil, n'avait pas de copains. Trop timide, trop angoissé, il avait un peu peur d'aller vers les autres.
En deuxième maternelle (oui, il a sauté la première, on ne sait pas comment ni pourquoi), ses camarades de classes ne voulaient pas jouer avec lui, parce qu'il ne savait pas jouer à la bagarre (!). Et à l'âge où les cartons d'invitation s'échangent d'un anniversaire à l'autre, Bad Baby restait seul dans son coin, oublié des autres...

Depuis ce début d'année scolaire, Bad Baby s'est un peu engaillardi, et est allé vers les plus accessibles et les moins violents de sa classe, et c'est ainsi qu'il s'est fait trois copines, et que depuis quelques jours, j'entends qu'il a des relation relativement amicales avec un copain !

Ouf ! Il ne restera pas seul durant toute sa scolarité !

Et la cerise sur le gâteau arriva ce matin, lorsque la maman d'une de ses trois copines me prévint qu'il serait invité à l'anniversaire de la gamine, et qu'il recevrait son carton d'invitation sans doute demain !

J'ai vu dans ses yeux une lueur étincelante ! De joie, et de fierté aussi !

Je lui ai demandé s'il était content, et s'il voulait y aller, à ce fameux anniversaire, et sa bouche, ses yeux, tout son corps m'a lancé un "ooooooooooooh ouiiiiiiii !" qui ne laissait aucun doute sur son envie d'en être.

Bon.

Ça joue avec quoi, une petite fille de 5 ans ????

vendredi 9 octobre 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... 17#

Vendredi 13h15

- Fatigue : comme un vendredi
- Humeur : bonne
- Estomac : pâtes jambon-crème
- Condition Physique : sous condition, mais plus sous garantie
- Esprit : zen
- Boulot : dans un mois
- Reste : à trouver un déguisement de dragon !
- Penser à : rien
- Avis Perso : j'aime ma vie, mon homme et mes gnomes, le reste, je m'en tape. :)
- Msg Perso : tu ne m'as pas dit combien ! ^^
- Loulous : guéris. Ils ont toussé beaucoup et Bad Mini Boy a fait 5 jours d'aérosols.
- Amitié : dimanche ? :)
- Love : vient de m'annoncer qu'il passerait une journée à Paris pour le boulot ! ^^
- Sorties : peut-être sur la Foire, s'il fait sec !
- Divers : chouette, mon nouveau lave-linge ! \0/
- Courses : je ferai ça en allant à l'école !
- Envie de : rien, besoin d'eux. ♥
- Zik : Barry White - You're the first, the last, my everything (version Ally mc beal, je ne m'en lasse pas)


vendredi 2 octobre 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... 16#

Vendredi 10h17

- Fatigue : oui. Extrême.
- Humeur : bonne
- Estomac : café - pitch
- Condition Physique : toujours en réparation...
- Esprit : dans les nuages...
- Boulot : dans un mois
- Reste : à faire tout le ménage avant midi... c'est pas gagné
- Penser à : poster la lettre.
- Avis Perso : ils m'énervent. Tous.
- Msg Perso : bon ben on va dire pas de réponse, bonnes nouvelles...
- Loulous : Bad Mini Boy a fini chez le Directeur, hier. En 1ère maternelle ! Ça promet pour la suite !
- Amitié : lundi ! :)
- Love : s'est fait attaquer par une assiette ! On ne se méfie jamais assez ! ^^
- Sorties : à midi pour aller rechercher Bad Mini Boy... à 15h pour aller rechercher Bad Baby.
- Divers : j'aime le froid de l'automne ou de l'hiver rien que pour me coller contre Lui...
- Courses : c'est fait !
- Envie de : manger un énorme hot dog plein de choucroute sur la Foire ! (c'est ce week end, pour un mois !)
- Zik : Classic 21 - Birdy - People help the people



lundi 28 septembre 2015

A La Recherche Du Veau Perdu...

Le technicien (pour le lave-linge) m'a (enfin !) téléphoné ce matin. A 8h20, le bougre, en plein départ pour l'école !
Mais je l'aurais embrassé tellement j'étais contente d'avoir de ses nouvelles !
Il vient changer la pièce défectueuse avant midi !

Ça m'a mis le cœur en joie. A un point tel que j'ai un tout petit peu zappé mes Bad Gnomes.

Bon, non, je n'ai oublié personne sur le trottoir, non, ils ne sont pas partis à moitié nus, et non, je n'ai pas oublié de les embrasser 100 fois chacun avant de les quitter !

Mais... euh... je ne sais plus ce que j'ai fait du repas (préparé la veille avec amour) de Bad Mini Boy !
Chaque matin, j'enlève leur plat de leur cartable, et je les dépose dans le frigo des maternelles, mais aujourd'hui, je sais que je ne l'ai pas fait.
Je me souviens l'avoir sorti du cartable, mais je ne sais plus où je l'ai déposé ! ^^

Du coup, je viens de téléphoner à la secrétaire pour qu'elle aille vérifier, toute angoissée que je suis d'avoir perdu la blanquette de veau de mon bébé !


vendredi 25 septembre 2015

Révolte des Machines et Gnomes Epiques...

La Senséo ne remplit plus les tasses, mais nous offre gracieusement des demi-tasses.

Le tuyau de mon aspirateur s'est décapité tout seul.

Le lave-linge ne daigne plus rincer le linge.

L'ordi fait un bruit de Boeing 777, à un point tel que je pense laisser les fenêtres ouvertes des fois qu'il lui prendrait de s'envoler.

Le nouvel aspirateur ne laisse pas sortir son cordon.

Depuis dix jours, je me fais chier deux fois 1h30 par semaine (parfois trois fois) au lavoir automatique en attendant le technicien et la pièce neuve .
Depuis 3 mois (au moins), on boit des demis cafés.
J'ai deux aspis en piteux état, un tout neuf et un pas vieux.

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Septembre est le mois des catastrophes mécaniques, et du retour des rhumes gnomiques.

Mais septembre est aussi le mois des phrases épiques et questionnements incongrus :

- " Je ne comprends vraiment pas pourquoi tu vas à la toilette, puisque tu n'as pas de zizi ! "
(Bad Baby m'ayant suivie au ptit coin) (si à mon âge je n'ai pas de zizi, j'ai raté ma vie)

- " Z'ai montré mon bidou à la fille au parapluie, elle a dit qu'il est beau".
(Bad Mini Boy, exhibitionniste à l'école)

- " Ton frère, c'est moi, et ton frère doit aider le petit frère ".
(Bad Baby, grand frère)

- " Moi, z'ai un petit robinet de l'évier, et Papa, il a un gros robinet de la baignoire".
(Bad Mini Boy, plombier ?)

- " Ma voiture préférée, c'est une Citrouillenne bleue"
" Ah non, moi ma voiture préférée, c'est celle de Parrain"
" Ah non, celle de Parrain elle est trop sale !"
(Bad Mini Boy, conducteur maniaque de Citrouille)

- " Marlaa elle est pas là, alors ze fais des bisous à personne et ze suis triste"
(Bad Mini Boy, l'homme d'une seule femme)

- " J'espère qu'il n'y aura pas de loup, dans le bois".
(Bad Baby, la veille de la promenade d'automne avec sa classe)

- " Moi, je connais une fille de chez Madame Sabine, c'est ma copine"
" Et elle s'appelle comment, ta nouvelle copine ?"
" Je ne sais pas, je lui ai pas encore parlé, oh !"
(Bad Baby, futur copain d'une inconnue)

mardi 22 septembre 2015

Ma Saison Préférée...

Dans la série "je n'y trouve que des avantages", après la rentrée des classes, il y a l'automne, ses marrons, ses feuilles jaunes et surtout, surtout, sa lumière qui décline petit à petit. ^^

Depuis quelques jours, les Bad Gnomes dorment un peu plus tard chaque jour.

Tout simplement parce que la lumière n'est plus aussi forte (ou éblouissante, mais en Belgique, c'est quand même pas souvent), qu'ils s'endorment dans la pénombre et se réveillent quand le soleil daigne se lever !

LE PIED !

En fait, à l'heure où les gens commencent à déprimer (enfin, ceux qui n'ont que ça à foutre), moi je jubile, parce que je gagne une demi-heure de sommeil !

Et une demi-heure de sommeil gagnée, c'est une chose d'une valeur incommensurable quand on a deux gnomes qui pètent la forme !

L'autre avantage, pour moi en tout cas, c'est qu'on recommence à enfiler des couches... et ça, j'adore. J'aime mes écharpes, mes foulards, mes pulls chauds ou mes grands gilets sans forme et mes chaussons confortables.
La couette est revenue sur le lit, les tentures sont tirées plus tôt en soirée, les bougies sont allumées dans une ambiance cocooning...

Bref, moi j'aime l'automne pour plein de choses.

Sauf la pluie.


vendredi 18 septembre 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... 15#

Vendredi 10h47

- Fatigue : je vais bien, tout va bien !
- Humeur : de bonne à très bonne
- Estomac : un Gerlati Moka... ça faisait longtemps !
- Condition Physique : toujours cette dent, vivement le 29
- Esprit : belliqueux envers ces connards de voisins, triste de ce décès inopiné...
- Boulot : dans un mois
- Reste : à faire la vaisselle
- Penser à : rien
- Avis Perso : ils me gonflent tous avec leurs statuts et leurs billets mielleux gonflés d'empathie hypocrite.
- Msg Perso : c'était toi dans la voiture grise ? Je n'ai vu qu'une barbichette.
- Loulous : à l'école et ravis d'y être. C'est cool.
- Amitié : ceux qui sont loin, je les vois souvent... ceux qui sont près, je ne les vois jamais... vas-y comprendre !
- Love : au boulot
- Sorties : je suis engoncée dans une phase cocooning et aucune envie d'en sortir.
- Divers : on devrait dire aux gens qu'on aime qu'on a envie de les voir plus souvent, ça éviterait de se le reprocher quand ils partent prématurément...
- Courses : c'est fait !
- Envie de : plein de choses, mais je n'ai plus d'sous ! ^^
- Zik : Aerosmith - Livin' On The Edge



mardi 8 septembre 2015

Trois Ans (bis)...

C'était le 03.

Mais comme le 03, c'était un jeudi, on l'a fêté le 30.
Et comme le 03, c'était un jeudi scolaire, j'ai fait plein de gâteaux pour les copains de l'école.

Le 03 septembre, ma Bad Crevette, mon Bad Mini Boy, mon tout petit nabot a eu trois ans.

Complètement blasé, la Crevette.
Trois ans, c'est rien du tout.
Les cadeaux, c'est rien du tout.
Ce qui lui importe, lui, c'est d'être un Grand, et d'être considéré comme tel.

Oh bien sûr, il a adoré ses nouveaux Playmobil. Il est un fan inconditionnel de ces ptits bonhommes, et la voiture et le camion de poubelle ont fait son bonheur.

Parce que Bad Mini Boy sera éboueur. Les camions sont supers !

Mais ce dont il était le plus fier, c'était de raconter à tout qui ne le savait pas encore qu'il était un grand, et qu'il ne mettait plus de langes, et qu'il était propre, et qu'il savait s'habiller tout seul.

Il a soufflé ses trois bougies... pendant de loooongues minutes. Jusqu'à ce que Bad Baby l'aide et en souffle deux.
Il a choisi lui-même le gâteau qu'il souhaitait que je lui fasse : "un gâteau au sotolat avec du bleu pasque z'aime bien le bleu" !
Alors je lui ai fait un gâteau au chocolat, en forme de cœur parce que je l'aime, et j'ai trié les deux boites de smarties pour n'en retirer que les bleus.
Et il a mis son t-shirt préféré, celui avec l'ombre de la chauve-souris qu'il appelle Super bad, et il a géré sa fête comme il gère sa vie, en électron libre.

A l'école, on lui a posé un chapeau à bougies sur la tête et on a chanté.

Bad Mini Boy a trois ans. Déjà.
Il a aussi un caractère bien trempé, très indépendant, il est propre, il parle bien, il est aussi drôle que casse-couilles, et il a une amoureuse depuis une demi année scolaire.

Mais quand il enserre mon cou de ses deux petits bras pour me faire un bisou dans le cou, il n'est que ma toute petite Crevette, mon tout petit. Mon dernier...


mercredi 2 septembre 2015

Rentrée trop classe...

Des jours "le plus attendu de l'année", il y en a un paquet, dans la Vie d'une Maman.

A commencer par le jour où Bébé se décidera enfin à montrer le bout de son nez.

Puis le jour où il se décidera à percer sa première dent, à faire ses premiers pas, à faire son premier pipi dans le pot, ou encore le jour où il sera enfin propre. Le jour de sa première rentrée, aussi, jour sacro-saint dans la Vie de tout parent aimant qui se respecte...

Puis Bébé grandit, va à l'école depuis un bail, a un ptit frère, qui va lui aussi à l'école, et alors, le jour le plus attendu par Maman, c'est LE JOUR DE LA RENTRÉE !!!
Le premier 1er septembre où ils rentrent à l'école TOUS LES DEUX !!!
Le premier 1er septembre que tu attends en fait depuis le 05 juillet, quand, après seulement 5 jours de vacances, tu te dis déjà que ces deux mois vont être vachement longs, et que, contre toute attente, ils le sont réellement, vachement longs !

Bref, hier c'était la rentrée des classes, tant attendue!

Sous une drache nationale, pour bien te faire culpabiliser de les envoyer au goulag conduire malgré ce temps de merde loin loin du giron maternel.

Bad Baby et Bad Mini Boy ont fait une rentrée souriante. Blasés, contents de retrouver une copine (pour Bad Mini Boy), ou des travaux de dessins (pour Bad Baby) (comme s'il ne pouvait pas dessiner à la maison, tiens !).
Bien acclimatés dans leur école bien sympathique, connus comme le Loup Blanc par toutes les institutrices ou les autres mamans, ils sont un peu chez eux, là-bas.

Je suis donc sortie de là sans angoisse, le sourire aux lèvres, le parapluie à la main, et les pieds dans les flaques d'eau, j'ai poussé un énorme soupire de soulagement, et je suis rentrée lire DEUX chapitres COMPLETS de mon bouquin !



samedi 22 août 2015

Sous le Soleil Exactement...

On se plaint, on se plaint, mais l'été a quand même pu être installé en Belgique.

Et nous en avons profité. Souvent.

A une semaine de la rentrée, je fais un bilan plutôt positif de ces deux mois de vacances... nous ne sommes pas partis, certes, mais nous ne sommes pas comme tous ces gens qui quittent le pays dès le moindre petit jour de congé.

Parce que nous n'en n'avons pas les moyens, parce que je suis bien chez moi et que je ne suis pas bien ailleurs que chez moi, parce que "ailleurs", c'est aussi synonyme de danger potentiel, alors que nous ne sommes même pas en sécurité dans nos propres villes ou dans nos propres trains... parce que mon côté paranoïaque post 11 septembre a bien souvent raison de se méfier, parce que je reste définitivement casanière et que la découverte de l'Autre ne m'intéresse absolument pas, et parce que mon Bad Boy n'a pas 6 mois de congés par an !

Alors nous profitons au jour le jour, du beau temps, de nos possibilités de bouger sans voiture avec deux petits, de nos envies...

C'est ainsi qu'entre deux promenades dans les différents parcs de notre ville, une ou deux balades en bateau sur la Meuse, nous avons pu faire Pairi Daiza avec Mam'Bretonne, ou encore une journée à la mer ou quelques jours en Ardenne...

De cet été, je retiens les nombreux sourires de mes Bad Gnomes, leur bonheur de passer quelques jours avec leur Grand-Mère, leur joie de découvrir (ou de redécouvrir) des animaux qu'on ne croise pas tous les jours, leurs cris joyeux en sautant dans les vagues, leur contentement de voir les ânes chez la Reine Mère ou les poules de Parrain...

Il n'y a pas besoin de courir trop loin pour passer de bonnes vacances ou pour être heureux.

Aujourd'hui, nous profiterons de la douceur du soir pour siroter un bon verre de vin, tous les deux en Namoureux, et saluer ces congés qui se terminent bien.



vendredi 7 août 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... 14#

Vendredi 13h49

- Fatigue : oui et non
- Humeur : agacée par l'incohérence des gens !
- Estomac : cracottes au mascarpone et jambon
- Condition Physique : migraine
- Esprit : pas très vif
- Boulot : dans deux mois ?
- Reste : à donner un coup de torchon
- Penser à : tout ! Je pense à tout, tout le temps, ça m'fatigue !
- Avis Perso : j'me fais des ennemis plus vite qu'Obama ou que notre gouvernement actuel, c'est dire ! :p
- Msg Perso : on n'est pas obligé d'y manger, il paraît qu'on peut juste boire un verre ! ^^
- Loulous : au lit et endormis, malgré leur excitation de voir leur Mam'Bretonne !
- Amitié : dans le trou du cul du monde avec des tonnes de mouches
- Love : en congé depuis hier soir !
- Sorties : ben j'espère qu'on va bouger, oui !
- Divers :
- Courses : mouais...
- Envie de : souffler au bord d'une piscine chauffée à 28°, avec un service hôtelier impeccable...
- Zik : pas de zik.

mercredi 29 juillet 2015

L'Orthographe, ça fait Genre...

En Belgique, "le mineur est soumis à l’obligation scolaire pendant une période de douze années commençant à l’année scolaire qui prend cours dans l’année où il atteint l’âge de six ans et se terminant à la fin de l’année scolaire, dans l’année au cours de laquelle il atteint l’âge de dix-huit ans."

(source : Le portail de l'enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles)

Douze ans d'obligation scolaire.

12 ans !

Deux fois 6 ans !

Et après 12 longues années, il y en a qui arrivent encore à écrire "sa va ?", " ses combien?" , "sait combien ?", j'en passe et des meilleures...

Mais qu'ont-ils fait sur les bancs de l'école pendant DOUZE ANS, bon sang ?????

Tous les jours, je suis hallucinée et désespérée de voir les mots de la langue française à ce point écorchés !
Tous les jours, je suis hallucinée et désespérée de voir de simples règles grammaticales ainsi baffouées !
Tous les jours, je suis hallucinée et désespérée  de voir l'illettrisme ambiant sur les fora, les divers groupes facebookiens, ou encore chez certains journalistes !

Parce qu'il ne faut pas se leurrer, on parle bien d'illettrisme, là.
Non, ce n'est pas du langage sms, non ce ne sont pas des mots abrégés pour aller plus vite, et non, ça n'a rien à voir avec "la classe sociale" (je connais des gens dits "cultivés" qui ont fait "des études" qui ne savent pas aligner 10 mots sans faire 10 fautes).


Et quand on a le malheur de faire une correction, on est accusé aussi sec par la majorité de vouloir "faire genre" !

Euh... ?

Alors quid ?

Comment est-on arrivé à ce que le mal-parler et le mal-écrire ne soient pas combattus de la même façon que le mal-manger ?
Doit-on laisser nos jeunes s'embourber dans la connerie ?
Que s'est-il passé à l'École à partir des années '90 ? (je pense que jusque là, on s'en sortait encore bien...)
Est-ce qu'en entrant dans l'ère de l'informatique, on est entré également dans l'ère de l'imbécillité ( nouvelle orthographe datant de 1990 : imbécilité, est-ce un signe ?) ?
Ne doit-on plus réagir aux fautes produites par certains enseignants eux-mêmes ou doit-on au contraire lutter et lutter encore ?

L'anecdote suivante vient d'un groupe de vente sur FB :

- " Je echange un acer et un nokia ont me propose quoi"
- " Un Larousse ?"
- "sait koi, ta une tof ?"

(pour info, la personne a 26 ans)

Non, Larousse n'est pas une marque de téléphonie mobile... mais Pierre Larousse doit avoir un sommeil très agité, le pauvre homme.

lundi 27 juillet 2015

Quand "vacances" rime avec "pénitence"...

Là où on peut admirer les institutrices maternelles, c'est qu'elle trouvent toujours les idées pour occuper nos gnomes quand le temps est complètement pourri.

L'expérience ? Oui, sans doute, mais pas que.

Avec trois enfants, j'estime en avoir un peu aussi, mais les idées manquent, quand on a fini de faire des courses de voitures, des parcours pour dinosaures survivants, des bonhommes au feutre / crayon / pastel, des collages en tous genres et autres jeux d'intérieur.

On a même bravé la météo pour aller faire un tour sur la Meuse, en partant sous le soleil et en revenant sous une pluie battante.

Et ce fichu calendrier qui prend son temps pour tourner les pages...

Un mois de vacances est passé... et nous nous sommes vus contraints de rester enfermés pour cause de canicule, et ensuite pour cause d'intempéries et tempêtes de vent ! Super, non ?

Alors les gnomes, ils n'en n'ont plus rien à battre des courses de voitures, des parcours pour dinosaures survivants, des bonhommes au feutre / crayon / pastel et des collages en tous genres !
Ce qu'ils veulent, eux, c'est bouger, courir, se fatiguer, tomber, s'écorcher les genoux, prendre l'air !

Mais de l'air, ou bien on en manque, ou bien y'en a trop, dans ce fichu pays !

Allez, courage, plus qu'un mois à tirer avant de les refiler aux mains expertes des instits !

En septembre, je serai en vacances ! ^^

A bord du bateau-mouche

vendredi 17 juillet 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #13

Vendredi 16h49

- Fatigue : grosse fatigue
- Humeur : maussade / énervée
- Estomac : j'ai mangé, oui, et je remangerai !
- Condition Physique : sans condition
- Esprit : agacé
- Boulot : j'ai discuté avec la Boss... oui, je suis faible...
- Reste : quelques trucs, mais je me suis débarrassée des vieilleries du Ptit Con !
- Penser à : la compote de pommes !
- Avis Perso : ras-le-bol de ces connards et de leurs travaux qui, étrangement, ne sont bruyants que lors des siestes des Gnomes...
- Msg Perso : je suis revenue avec l'eau en taxi...
- Loulous : pas reposés à cause des travaux chez les voisins, donc insupportables, comme la chaleur.
- Amitié : dans le trou du cul du monde
- Love : termine le boulot dans 6 minutes, sera là dans 45 minutes.
- Sorties : bof...
- Divers : j'ai des nouvelles lunettes de soleil adaptées à ma vue, chui trop canon ! ^^
- Courses : quand mon Bad Boy sera rentré, envie d'y aller seule...
- Envie de : d'air !
- Zik : Bad Baby chante les Schtroumpfs en dessinant, c'est agaçant.


lundi 6 juillet 2015

Le Changement, c'est Maintenant...

Ouf !
Quel week end, mes amis, quel week end !

Vendredi à 6h50, le taxi était à l'heure pour nous emmener à l'hôpital, Bad Baby et moi... en route pour, on l'espère, une nouvelle ère sans rhume, sans angines, sans mouchoirs !

Il est entré au bloc vers 10h30 / 11h... et on est venu me chercher pour la salle de réveil une heure plus tard environ... je ne sais plus, en fait, j'avais perdu toute notion du temps.

Quand je l'ai vu pleurant et hurlant, tentant d'arracher son cathéter, ça m'a fait un choc, je n'avais pas imaginé un réveil aussi brutal après une anesthésie... c'est moi qu'il a fallu coucher sur un lit, j'ai fait un malaise ! ^^

Trois gouttes de morphine plus tard, mon pauvre petit bonhomme était calmé, on est retourné en chambre, il a pu boire quelques gorgées de grenadine (il fallait voir le regard énamouré qu'il a lancé à l'infirmière quand elle lui a proposé cette fameuse grenadine ! Elle s'est fait un ami pour la vie, ce jour-là !), et il s'est enfin endormi...

Il est rentré à la maison début de soirée, et depuis, même s'il est un peu plus ronchon que d'habitude, il ne se plaint pas d'avoir mal, sa gorge est belle, pas enflée du tout, et il boit bien et recommence à manger tout doucement des aliments un peu plus solides qu'une glace ou une Danette.
Tous les jours depuis vendredi soir, il y a une amélioration bien visible.
Tout est apparemment bien qui finit bien !
Il a juste cette drôle de voix... on dirait qu'il se shoote à l'hélium ! :))

Bad Mini Boy, quant à lui, en a profité pour évoluer à une vitesse dingue et devenir un grand garçon.
Il a subitement décidé que les bibis (il prenait encore un le matin, un le soir), c'est définitivement fini !
Dans la foulée, il a décidé de ne plus mettre de langes !
Bizarrement, il s'est mis à (enfin !) mâcher ses repas, et à manger tout seul à table !
Et lancé comme une fusée, il a fait ses premiers cacas dans le pot !

Et enfin, il a stoppé net ses innombrables colères, saluant d'un grand sourire ce statut de terrible two qui empoisonnait la Vie de tout le monde !
Bon, parfois, il fait une légère rechute, mais sans gravité, il se calme tout de suite !

Ce matin, nous avons (petit-) déjeuné tous les trois à table, dans la salle à manger, pour la première fois !
Plus de bibi dans le canapé, plus de café à part, plus de gaufre tout seul à table.
Tous les trois à table, en papotant gaiment.
Bad Mini Boy a mangé tout seul sans que je lui coupe des minis bouts de peur qu'il ne s'étrangle, Bad Baby a mangé une demi-tartine sans se plaindre, et moi je n'ai pas fait de migraine à m'énerver à courir de l'un à l'autre !

Juillet aura tourné une page pénible et ouvert un chapitre qui m'a l'air bien plus agréable !

samedi 4 juillet 2015

Canicule de merde...

J'exècre ce soleil, je ne peux plus le voir en peinture.

J'exècre cette chaleur, qui nous laisse moites et lymphatiques.

Je déteste ce temps lourd, irrespirable, chaud, désagréable.

Depuis qu'ils sont en congé, les Bad Gnomes sont enfermés à la maison, et plus précisément dans le garage, qui est la pièce la plus fraîche. Ils boivent des litres d'eau sans être pour autant désaltérés, et se lèvent, tout comme moi d'ailleurs, à 6h du matin, fatigués par une mauvaise nuit étouffante.

J'exècre ce temps, ce soleil de merde, cette chaleur, cette moiteur.

J'exècre l'été si c'est pour rester confinés à la maison.

Et j'exècre ces gens qui, dès 18h, nous imposent leurs barbecues odorants et leurs grillades nauséabondes alors qu'on ne rêve que de tomates et de pastèques fraîches !




dimanche 28 juin 2015

Fin d'Année Tout en Douceur...

Voilà... l'année scolaire se termine en douceur et sous le soleil.

Jeudi, c'était la journée la plus importante de la semaine : la journée de passage !

Bad Baby l'a passée avec l'institutrice qu'il aura l'an prochain, et pareil pour Bad Mini Boy. L'un et l'autre ont réussi leur année sans manquer un seul jour pour maladie ! C'est assez exceptionnel que pour être souligné !

Bad Baby va donc rentrer en troisième maternelle. Dernier échelon avant d'aller chez les grands, en primaire.

Bad Mini Boy quitte sa classe d'accueil pour entrer en première maternelle. Mais du côté des "grands", c'est à dire de ceux qui savent compter plus loin que 5, qui connaissent les couleurs, les nombres ou leur prénom écrit sur le porte-manteaux.

Merde, Bad Mini Boy est aussi un génie ! :)

Samedi, c'était la fête de l'école. Y'avait des jeux, du soleil, les copains, à boire et à manger, ils étaient les rois du monde sur LEUR terrain de jeu, et nous on suivait, et on saluait les autres parents qui suivaient eux aussi leur progéniture tout en saluant d'autres parents qui eux aussi...

Et demain, il y a la fête des enfants dans la grande cour, à 15h. Bad Baby doit mettre un t-shirt bleu, il fait un schtroumpf ! :)

A partir de mardi, je les aurai dans les pieds pour deux mois, à gérer leurs disputes, leurs coups de gueule, leurs empoignades, leurs larmes et leurs câlins.

Et vendredi, le 03, Bad Baby rentrera à l'hôpital (de jour) pour une opération essentielle qui devrait, par la suite, enfin lui épargner tous les déboires qu'il a connu depuis qu'il est né.
Si après ça il nous fait encore des poussées de fièvre, des rhumes ou des bronchites, je ne comprends plus rien ! ^^
Une opération banale en soi qui devrait le soulager de tous ses maux (même si cette année a été assez cool de ce côté-là).

Voilà. L'année scolaire se termine. Le Ptit Con a encore raté. Mais je ne suis pas censée le savoir... que faire, que dire à part soupirer d'agacement et peut-être croiser les doigts très fort pour qu'il devienne enfin mature et réfléchi ?

Vivement la rentrée ! :))

vendredi 26 juin 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #12

Vendredi 19h57

- Fatigue : je sens que je vais m'endormir devant Koh Lanta !
- Humeur : égale
- Estomac : j'attends le souper, ça va venir ! Saumon et tomates-crevettes
- Condition Physique : sous condition
- Esprit : révolté
- Boulot : je passe
- Reste : l'appareil photo numérique
- Penser à : à passer chez le fleuriste dimanche !
- Avis Perso : est-ce que les gens vont comprendre et cesser de partir là-bas alors que nous ne sommes même pas à l'abri chez nous ?????!
- Msg Perso : rien à dire à personne
- Loulous : au lit ! Enfin !
- Amitié : dans le trou du cul du monde
- Love : sourd comme un pot !
- Sorties : aucune envie de bouger
- Divers : ah non, c'est d'été aujourd'hui !
- Courses : de quoi faire des salades fraîches
- Envie de : d'un verre de Monbazillac
- Zik : la télé qui déverse les nouvelles du jour... :/


vendredi 19 juin 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #11

Vendredi 10h24

- Fatigue : ben oui, fatiguée, encore...
- Humeur : plus belle que le temps maussade.
- Estomac : café et pitch
- Condition Physique : migraine
- Esprit : est-ce pris?
- Boulot : en retard
- Reste : les babyphones
- Penser à : congeler la viande
- Avis Perso : j'adore ma nouvelle salle à manger !
- Msg Perso : Ø fais-nous un signe !
- Loulous : à l'école jusqu'à 15h
- Amitié : grossit à vue d'œil ! ^^
- Love : au boulot, les yeux cernés.
- Sorties : bof
- Divers : ou il fait trop chaud, ou il fait trop froid... y'a pas entre les deux, chez nous ! pfff
- Courses : c'est fait
- Envie de : d'un écran plat qui remplacerait notre vieille télé dinosaure
- Zik : la radio, éteinte, est à 3 mètres de moi, c'est trop loin pour que j'aille l'allumer !


vendredi 12 juin 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #10

Vendredi 14h22

- Fatigue : je me meurs tout doucement
- Humeur : exécrable, je ne supporte pas qu'on me pose un lapin.
- Estomac : des pâtes crème-jambon
- Condition Physique : migraine due à la chaleur et à l'énervement, pouces niqués par du bricolage
- Esprit : putain !
- Boulot : j'en ai assez fait hier!
- Reste :à attendre le réveil de Bad Mini Boy
- Penser à : rien
- Avis Perso : elle va être belle ma salle à manger !
- Msg Perso : rien à dire, il voit même pas mes appels en absence ! ^^
- Loulous : Bad Baby est en excursion avec l'école, Bad Mini Boy dort dans mon lit
- Amitié : mercredi ! :)
- Love : au boulot
- Sorties : fait trop chaud pour sortir...
- Divers : je hais, j'exècre cette chaleur irrespirable
- Courses : ça attendra ce soir
- Envie de : tuer cette connasse !
- Zik : pas de zik, pas de bruit, silence !

vendredi 5 juin 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #9

Vendredi 11h11

- Fatigue : ça va, je tiens debout !
- Humeur : excellente
- Estomac : deux cafés, deux pitch
- Condition Physique : mal partout...
- Esprit : et si je prenais un statut d'indépendante ? Chui quand même la meilleure !
- Boulot : fait trop chaud pour travailler, je vais faire le minimum.
- Reste : la vaisselle et passer l'aspi
- Penser à : remplir le papier de l'excursion
- Avis Perso : plein d'avis sur tout, mais rien d'important pour le moment...
- Msg Perso : tu veux bien partager mon album "à vendre" ? Merci ;)
- Loulous : à l'école en t-shirt et sans gilet !
- Amitié : dans le trou-du-cul-du-monde
- Love : au boulot
- Sorties : fait trop chaud pour sortir...
- Divers : j'ai quasi tout vendu, je suis une excellente vendeuse !
- Courses : c'est fait !
- Envie de : que les vieux meubles dégagent vite fait
- Zik : Lenny Kravitz - It Ain't Over Til It's Over  sur Nostalgie


lundi 1 juin 2015

La Laverie Automatique...

Mon Bad Boy et mon vieux corps ayant décidé que désormais, je n'enfanterais plus, je me suis décidée à dégager tous les trucs de puériculture qui nous encombraient.

C'est là que j'ai découvert les fabuleux groupe de vente sur Facebook.

En un week end, j'ai vendu la poussette, les deux lit cage, des jouets, des tas de trucs qui ne me serviront plus jamais, et même un canapé convertible.

Et comme je sers les gens comme j'aimerais être servie, j'ai tout relavé, nettoyé, aspiré, frotté et rendu nickel.
Même un des deux matelas des lits cage.

Oui mais... les choses n'ont pas forcément été comme je l'aurais voulu.

Le matelas est entré sans problème dans ma machine à laver... sauf que je n'avais pas pensé que, gorgé d'eau, il serait vachement plus lourd et bloquerait ainsi le programme d'essorage !
Damned !

Une seule solution pour qu'il soit propre et sec pour ce début d'après midi : la laverie automatique.
Et il y en a justement une toute neuve dans le quartier.
Bien. J'y suis donc allée ce matin après avoir conduit les Bad Gnomes à l'école.
Mon Bad Boy m'avait dit qu'il restait, dans son vide-poches, un jeton datant du dernier lavage de couettes, j'ai donc été fouiller, j'ai pris le seul truc qui n'était pas une pièce de monnaie, j'ai embarqué le matelas gorgé d'eau savonneuse dans mon cadi, et je suis partie pour la première fois de ma vie à la laverie automatique.

Il y avait un type qui repliait son linge. Je lui montre mon jeton, lui demande s'il vient bien d'ici, il me dit que non, il n'en a jamais vu de pareils.
Merde !

Je m'approche de la machine distributrice de jetons, et je reste un peu perplexe... mais un autre type (qui a l'air d'être soit un habitué, soit le patron) vient à ma rescousse, m'explique le fonctionnement, et tout va... les jetons tombent dans le bac, et je vois qu'ils sont les parfaites répliques de celui que j'avais montré à l'autre  gros connard 5 minutes avant !!!! Me voilà donc avec un jeton de trop, du coup . Pourquoi m'a-t-il menti, mystère ?!

Bon, j'enferme le matelas, je mets le savon, et je lance le programme. 34 minutes à attendre... j'ai pris de la lecture, ça va aller !
L'essorage terminé, je mets le matelas dans le sèche-linge, je ferme la porte, je mets deux jetons, je choisi la température, et je lance le programme...

Et c'est le sèche-linge du dessous qui se met à tourner à vide !

Putain, je me suis trompé de machine !!!! Comment on fait pour arrêter ce truc ???

Un Chinois plus loin est hilare. Je fulmine.

Finalement, j'ai réussi à ouvrir la porte du maudit appareil, j'ai tapé ce putain de matelas dedans, et j'ai repris mon bouquin dont je n'ai strictement rien compris tellement je l'avais mauvaise !

21 minutes plus tard, j'ai retiré l'objet de ma rage du séchoir, il était tout roulé en boule dans sa housse, housse qu'on avait essayé de retirer au préalable la veille, mais dont le fermoir s'est avéré être inviolable.

Putaiiiiiiiiiiiiin !

15 minutes que ça m'a pris ! A le retourner dans tous les sens, à pousser, à tirer, pour le remettre en place dans sa housse !
J'ai fusillé le Chinois du regard, il n'a pas osé esquissé le moindre sourire.

J'ai finalement remballé mon matelas, et je suis sortie fièrement de la laverie, la tête haute...

J'ai bien envie d'augmenter le prix du lot, du coup !

Ceci dit, j'ai été étonnée du nombre de mecs dans cette laverie... est-ce un endroit réservé aux hommes ?

vendredi 29 mai 2015

C'est dans la Boite...

Depuis quelques semaines, je suis accro.

Pas à l'alcool. Pas aux médocs. Pas à la bouffe.

Je suis accro aux petits paniers et autres jolies petites boites de rangement.

Et ce sont mes petits achats compulsifs qui déterminent quasiment la couleur de mes murs ! J'exagère à peine.

Je suis devenue accro aux petits paniers et autres jolies petites boites depuis qu'on a peint la toilette, en fait. Je devais cacher mes ptits trucs intimes aux éventuels visiteurs. Et c'est ainsi que j'ai commencé.

Depuis, je cache tout ce qui est laid mais parfaitement utile dans des paniers ou des boites déco.

Et comme j'ai la manie de changer les boites ou les paniers quand j'en trouve un (ou une) plus beau, ou plus grand, ou plus... et bien les Bad Gnomes et leur père ne s'y retrouvent plus.

"Où sont passées les lingettes ?" "Maman, ils sont où mes chaussons maintenant ?" "T'as mis où mon tablier ?"

Voici mes deux premières acquisitions : une boite pour protèges-slip et la double boite à thé pour les tampons (2 épaisseurs). Ingénieux, non ? Et les murs sont dans les tons ! :)


Pour le moment, je mets en boite et en panier les petites choses de notre chambre (gris) et de la salle à manger (bois gris souris). Pour le salon, j'ai trouvé dans le turquoise (boite à mouchoirs, panier pour mes vernis, panier pour la réserve de bougies), comme le mur du fond. Pour la cuisine, j'ai trouvé dans les tons gris et vert anis. Pour la chambre des Garçons, j'ai des box vert pomme et orange.



Je pense qu'après, je m'attaquerai aux cache-pots... :)

mercredi 27 mai 2015

The Terrible V...

En parcourant les divers blogs de mamans, j'en avais entendu lu parler.

Régulièrement, le sujet revenait sur le tapis. Et je lisais en ricanant (et en savourant ma chance) et en pensant que c'était encore un concept inventé par des bobos permissives qui n'avaient aucune autorité sur leur marmaille.

Vous pensez bien, avec un premier rejeton sage comme une image, et un second quasi parfait, on ne me la faisait pas, à moi !

Et puis j'ai eu Bad Mini Boy.

Et Bad Mini Boy a eu deux ans et demi.

Et j'ai su alors que ce putain de Terrible Two n'était pas un concept boboiste inventé par des bloggueuses en mal de... en mal de quoi, d'ailleurs ?

Non, ça existe vraiment, ce passage horrible où on a qu'une envie : étrangler ce mini-lui (quand les gnomes ont des défauts abominables, ils sont d'office l'engeance de leur père et de personne d'autre) !

Bad Mini Boy est en plein dedans. Une espèce de crise pré-adolescente pendant laquelle il te nargue constamment, il te répond, il t'affronte, il n'écoute pas, il désobéit sciemment, il cumule les conneries ET les crises de colère, du matin au soir et du soir au matin. Bref, il est en plein dans une phase où, disons le clairement, il fait chier.

Parfois, on a une journée d'accalmie. Si on a de la chance, on peut même en avoir deux ! Et puis ça repart sur des chapeaux d'roue !

Je n'ai jamais été aussi fatiguée nerveusement que depuis ces trois dernières semaines !

Ça finit quand, ce truc de dingue ? Pourquoi mon troisième a-t-il une personnalité aussi épuisante, alors qu'il peut être la plus adorable Petite Crevette à sa Maman ? Et pourquoi cela survient-il à deux ans et demi alors que c'est censé débarquer 6 mois avant ?

Les uns résument ce stade par "une saine manifestation de l'autonomie" et conseillent de dédramatiser.
Oui.
Je sais.
Je ne suis pas idiote, je suis trois fois mère.
Mais des fois, des fois, je te jure que je le bâillonnerais bien attaché au radiateur !!!!

(illustration Odyssée Dao)

vendredi 22 mai 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #8

Vendredi 10h05

- Fatigue : pour le moment, ça va, mais il est tôt !
- Humeur : bonne
- Estomac : deux cafés, un pitch
- Condition Physique : j'ai mes dix doigts mes deux mains, les yeux un peu fatigués, comme tous les matins...
- Esprit : sain
- Boulot : plein de choses à faire !
- Reste : à faire le plein de choses à faire cité précédemment !
- Penser à : recharger ma carte de bus
- Avis Perso : l'Arabie Saoudite à la tête des Droits de l'Homme ? Et pourquoi pas le prix Nobel de la paix à  Kim Jong-un ou à Poutine ??? Bande de connards !
- Msg Perso : un CV, c'est qu'un bout de papier qui sert à se faire mousser auprès de gros cons qui s'en foutent au final... ton enfant, c'est ta source de bonheur. :)
- Loulous : à l'école, et heureux d'y être. :)
- Amitié : encore 5 fois dormir !
- Love : chez le dentiste
- Sorties : demain, dans mon Ardenne Natale
- Divers : le lot dodo a du mal à partir... deux lits cage identiques et toute leur literie pour 75€, très bon état, ça intéresse quelqu'un ?
- Courses : c'est fait !
- Envie de : me téléporter au lieu de marcher, ça m'aiderait à faire tout ce que je dois faire plus rapidement !
- Zik : Nostalgie, sur ma nouvelle radio vintage, offerte par mon Bad Boy pour la fête des Mamans... ♥


mercredi 20 mai 2015

Jouer à la Bagarre Ou Ne Pas Jouer...

A midi, je suis allée rechercher mes deux Bad Gnomes à l'école.
Le mercredi, c'est la petite journée, les papas, les mamans, les mamys ou les papys viennent rechercher tous les enfants, et c'est la cohue dans les couloirs.

Madame Coralie a quand même trouvé le temps de me dire qu'à la récréation, Bad Baby et Bad Mini Boy s'était "sauvagement" disputés, que Bad Mini Boy avait ramassé un coup à la tête et que Bad Baby avait décrété que son frère n'était plus son copain !

Bon ! Il va falloir remettre encore une fois les choses au point.

Le souci, c'est que Bad Baby a du mal à se faire des copains. Alors à la récré, il va vers son petit frère pour jouer comme à la maison.
Oui mais Bad Mini Boy, lui, il a ses copains de classe, ses amoureuses (deux) (et pas les plus moches, en plus !), et son grand frère, même s'il l'aime très beaucoup beaucoup, et bien il s'en tape, à l'école !
Si bien que le grand force le petit, qui ne se laisse pas faire, et bardaf, c'est l'embardée, ça finit en dispute !

J'ai beau expliquer à Bad Baby qu'il doit laisser son petit frère avec ses petits copains de son âge, et qu'il doit jouer avec les siens, rien à faire. Il n'en démord pas. C'est SON petit frère, et ils DOIVENT jouer ensemble, point barre...

On fait quoi dans ces cas-là ?

J'ai donc encore une fois patiemment expliqué la chose à Bad Baby, qui me regardait avec un air tellement malheureux qu'on aurait pu croire que je venais de lui arracher un membre !

Je sais que c'est difficile pour lui, parfois. Je sais qu'il a mal au cœur quand un petit garçon de sa classe lui dit qu'il ne l'invitera pas à son anniversaire parce qu'il ne sait pas faire la bagarre... c'est vrai, chez nous, on n'a pas de jeux de bagarre, on n'a même pas de poupée hyper masculinisée et musclée armée jusqu'aux dents.
On a des trousses de docteur, des livres ou des jeux de construction, des animaux de la ferme, du zoo ou d'une autre époque très très lointaine. On a des voitures et des tracteurs, des puzzles et des feutres de toutes les couleurs.
Mais on n'a pas de fusil, ni de cow boy, ni de panoplie de policier, ni même une seule arme de terroriste.
Alors Bad Baby, il ne sait pas jouer à la bagarre. Mais il sait lire les lettres et écrire tous les prénoms de ses camarades. Apparemment, ça ne suffit pas pour se faire des copains...

Alors il compte sur son petit frère. D'ailleurs, à la maison, il s'évertue à lui apprendre les lettres...

Faut-il donc apprendre à son petit garçon à jouer à la bagarre dès qu'il tient debout pour qu'il se fasse des copains quand il aura quatre ans et demi ?
Dans quelle vilaine société vivons-nous, bon sang ?

mardi 19 mai 2015

Le Chirurgien Orthopédiste... #2

Aujourd'hui, nous avions rendez-vous à 9h45.

Sauf qu'avant, il fallait déposer Bad Baby à l'école, prendre le temps de lui faire plein de bisous, choper le premier bus à 8h53, croiser les doigts pour que la circulation soit fluide, choper un second bus sur le boulevard pour arriver à la Place St-L pour le bus de 9h14 !

Autant dire mission impossible avec un petit garçon de deux ans et demi que je ne peux quand même pas faire courir à la vitesse d'une petite antilope !

Le plan B, c'était prendre un autre bus au trajet plus long à 9h20. Six minutes, ça compte en matière d'horaire de bus.

Mais contre toute attente, nous sommes arrivés à suivre le plan A ! Bad Mini Boy est meilleur qu'une petite antilope ! Et sans le forcer ! Faut dire que tous les bus étaient exceptionnellement à l'heure, et que lorsqu'il n'y a aucun grain de sable dans une mécanique, tout s'enchaîne parfaitement.

Bref, arrivée à l'hôpital des enfants dix minutes avant l'heure ! Trop fort !

Radiographie avec le sourire, et passage dans le cabinet du chirurgien orthopédiste, toujours aussi charmant et habillé cette fois de vêtements civils qui lui donnaient une allure de jeune premier de classe !

La fracture de la clavicule gauche de ma Crevette sauteuse se ressoude parfaitement bien, et on peut laisser tomber l'attelle, à condition de ne pas risquer sa vie sur un trampoline ! Ça tombe bien, nous n'en avons pas, et je n'avais aucune envie de leur en acheter un.

Dix minutes plus tard, nous reprenions tous les bus dans l'autre sens, en moins rapide, parce qu'aucun d'eux ne suivaient l'horaire prévu. Deux fois sur une même matinée, c'eût été trop beau.

Bad Mini Boy sera complètement réparé d'ici deux ou trois mois, bien sûr, une fracture, ça ne se refait pas en trois semaines, mais il est en bonne voie et le doc a dit qu'il ne voulait plus nous revoir !

vendredi 15 mai 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #7

Vendredi 15h10

- Fatigue : j'ai connu mieux... j'ai connu pire !
- Humeur : bonne
- Estomac : une tartine à l'américain
- Condition Physique : euh...
- Esprit : sain.
- Boulot : beuh... bonjour la motivation !
- Reste : à plier le linge avant la fin de la sieste...
- Penser à : rien
- Avis Perso :il fait dégueu ou froid chaque fois que je décide de partir, c'est un signe !
- Msg Perso : c'était une bonne idée, on l'adopte !
- Loulous : ils siestent encore... je les laisse dormir et je profite des dernières minutes de calme...
- Amitié : en bas collants ! ^^
- Love : au boulot
- Sorties : bof...
- Divers : vendre deux barrières alors que je plaisantais, chui trop forte !
- Courses : c'est fait !
- Envie de : calme...
- Zik : le ronronnement de l'ordi, les cliquetis lorsque j'écris, et les oiseaux là dehors.

mardi 12 mai 2015

Le Chirurgien Orthopédiste... #1

Nous y voilà ! Premier rendez-vous chez l'orthopédiste...

Ce matin, en les réveillant, j'ai encore insisté sur le fait que si nous conduisions Bad Baby à l'école, Bad Mini Boy lui, n'y resterait pas aujourd'hui, parce que nous allions à l'hôpital.

Heureusement que je les préviens depuis une semaine... je n'ai eu droit à la question "pourquoi Bad Mini Boy il reste pas avec moi ?/ Pourquoi je ressss pas l'école, moi ?" que trente fois. Ouf !

Bon, j'avoue, j'ai hurlé quand, en buvant mon café, j'ai lu que le TEC était ENCORE en grève ! Putain, j'ai trois bus à prendre, moi, pour aller à l'hôpital des enfants !!!!
Mais bon, ils étaient ENCORE en grève à Charleroi, ouf, pas chez nous pour une fois !

(si ton fils est un glandeur né, envoie-le postuler aux TEC, c'est un bon plan)

Une heure et demi d'attente plus tard (oui, je suis arrivée à l'avance, et oui, le doc était en retard), le Bad Mini Gnome s'est fait palper la clavicule, remonter les bretelles parce qu'il s'apprêtait à faire sa troisième colère (les deux premières ont eu lieu dans la salle d'attente, nous voilà catalogués d'office sale gamin et mauvaise mère), on a changé son attelle de sens pour éviter les frottements dans la nuque (il est tout brûlé, le pauvre chaton), et nous vlà bons pour un rendez-vous radio pour la semaine prochaine !

Croisons les doigts pour que le TEC roule !

La fracture se referme correctement, rien de grave donc, juste du chiant. Parce que l'attelle, c'est quand même pour six semaines au total !

Mais on s'en doutait qu'on aurait que des soucis avec Bad Mini Boy. C'est écrit dans son regard "vous n'aurez jamais la paix avec moi".

Ceci dit, le chirurgien orthopédiste est charmant, tout doux avec les sales gamins, charmeur avec les mamans de sales gamins, et a un look d'enfer avec ses grandes chaussettes noires remontant sur son pantalon vert de médecin, le tout chaussé dans des sabots crocs vert fluo ! Lui manquaient le nez rouge et le chapeau de Bozo !

A noter pour la prochaine fois : ne pas arriver trop à l'avance et prévoir un livre, un jeu, et la sucette !

vendredi 8 mai 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #6

Vendredi 08 - 10h00

- Fatigue : de fin de semaine avec migraine en prime.
- Humeur : bonne
- Estomac : deux cafés et deux pitchs
- Condition Physique : les exercices trouvés sur le net, ça paie !
- Esprit : des idées plein la tête mais pas de thunes pour les concrétiser...
- Boulot : attaquer les deux portes du garage...
- Reste : à trouver la motivation !
- Penser à : mettre des gants, paraît que ça décape, le décapant !
- Avis Perso : heureusement que j'avais coché la case "au plus tôt" !
- Msg Perso : parties de jambes en l'air ou paralysie de vieillard ?
- Loulous : vont passer les prochains jours chez les orthopédistes, les ORL, les anesthésistes, etc...
- Amitié : loin, ou silencieux, ou absents, ou occupés ?
- Love : en week end ce soir
- Sorties : quotidiennes !
- Divers : je me demande ce qu'ils vont me ramener de l'école, pour la fête des mamans !
- Courses : c'est fait !
- Envie de : gagner au lotto ?
- Zik : pas de zik, c'est bien aussi, ça repose ma tête !

jeudi 7 mai 2015

Nouvelle Ère...

La compagnie aérienne Brussels Airlines a refusé de publier une annonce du Musée des sciences naturelles bruxellois sous prétexte qu'elle pourrait heurter la sensibilité d'une partie de ses clients...

L' Homme de Néandertal doit se retourner dans sa tombe.
Ou pleurer.


Il y a eu un avant janvier 2015...
Et puis il y a l'après.

mercredi 6 mai 2015

Quand la Santé passe par Internet...

Mercredi dernier, le jour où Bad Mini Boy s'est vu affubler d'une attelle bien inconfortable, Bad Baby avait rendez-vous chez l'ORL.

J'avais en effet estimé que les boules du fond de la gorge étaient excessivement gonflées, pour ne pas dire anormalement gonflées, et je voulais un autre avis médical que le mien (pour rappel, j'ai 8 saisons de Dr House et 10 saisons, presque 11 de Grey's Anatomy d'expérience).

Bingo ! Ablation des amygdales recommandée.
L'ORL nous conseille un chirurgien de ses amis, et à moi donc de prendre un rendez-vous...

Ouaips. Facile à dire.
Vendredi toute la matinée, j'ai tenté la chose, personne n'a jamais décroché.
Lundi j'ai retenté... personne n'a jamais décroché.
Je suis alors tombée sur le site de l'hôpital et j'ai rempli le formulaire en ligne.
Le mail NOREPLY a confirmé ma demande.
Bien.

Lundi, pas d'appel.
Mardi pas d'appel.
J'ai pourtant bien coché la case "au plus tôt" pour la date de rendez-vous.

Aujourd'hui... un mail ! Enfin ! On approche du Saint Graal !
Je dois donner mon adresse complète afin de compléter le dossier et obtenir le fameux rendez-vous avec le chirurgien !
Ils auraient pu franchement mettre une case dans le formulaire pour l'adresse complète...

Bon, j'ai renvoyé l'adresse demandée, y'a plus qu'à attendre, encore...
Espérons que les amygdales de Bad Baby ne décident pas de gonfler encore au point de l'étouffer !

La question que je me pose, maintenant, c'est "et si je n'avais pas eu internet, j'aurais fait comment pour obtenir un rendez-vous ???"

Parce que j'en connais, moi, des gens qui vivent encore comme au temps des dinosaures, qui n'ont pas d'ordi, ni même de télé, ni même de tablettes ! Et pas que des vieux ! On se fout de leur santé, à ces gens-là, ou bien ?

lundi 4 mai 2015

Admiration...

On pense souvent que les princesses ne sont pas comme nous... qu'elles ne font pas caca et pètent des étoiles et des arcs-en-ciel.

Les princesses sont toujours belles, se lèvent fraîches comme des roses, joliment maquillées et coiffées.

Un mythe ?

Peut-être pas.

Voyez Kate...

La nénette, elle a ses contractions au milieu de la nuit, elle arrive à l'hôpital vers 6h du mat, accouche d'une jolie petite fille bien costaude de 3,7kg à 8h30, et quelques heures plus tard, se retrouve toute souriante sur ses talons aiguilles, super classe et toute pimpante, devant une nuée de journalistes, à présenter son précieux rejeton !

Moi, je suis admirative ! Et je suis sérieuse.

Lorsque j'ai accouché du Ptit Con, j'avais tellement mal là où ça fait mal que je ne me suis pas levée avant le sur-lendemain au soir, que je suis restée à la maternité 6 jours à me faire chouchouter, et qu'au troisième jour seulement, on m'enlevait la bouée qui apaisait mes douleurs !
Lorsque j'ai accouché de Bad Baby, ça s'est tellement mal passé qu'il m'a fallu trois jours pour me détraumatiser et quitter l'hôpital !
Lorsque j'ai accouché de Bad Mini Boy... le lendemain à 13h, j'étais chez moi ! (ouf, l'honneur est sauf !)

Bref, 9heures après avoir hurlé toute ma haine, JAMAIS je n'aurais pu montrer mon gros bide déformé au monde entier, perchée sur des talons de 10cm, en souriant à pleines dents ! Jamais.

La jolie Kate est la preuve vivante qu'être princesse, c'est être différente du commun des mortels. Et je suis presque sûre qu'elle pète des étoiles et des arcs-en-ciel qui sentent la rose et le jasmin.  :)

Bienvenue dans ce monde de dingues, petite Charlotte.

vendredi 1 mai 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #5

Vendredi 01 - 9h54

- Fatigue : levée depuis peu, donc ça va !
- Humeur : bonne
- Estomac : deux cafés et un pitch
- Condition Physique : attends, j'regarde... tout a l'air de fonctionner parfaitement !
- Esprit : sain.
- Boulot : c'est la fête du travail !
- Reste : à prendre ma douche et m'habiller... ou pas.
- Penser à : pas grand-chose !
- Avis Perso : bon ben, on ne bougera pas demain pour la froide Ardenne si il ne fait pas meilleur !
- Msg Perso : rien à dire.
- Loulous : y'en a un qui est cassé, y'en a un autre qui est surexcité, et y'en a un qui est barbu roux !
- Amitié : z'ont sans doute mieux à faire...
- Love : rasé
- Sorties : pas envie de bouger aujourd'hui, fait froid !
- Divers : d'hiver, oui !
- Courses : pas aujourd'hui, tout est fermé !
- Envie de : calme...
- Zik : UB40, Kingston Town


mercredi 29 avril 2015

Petit Chevalier en Armure...

Bad Mini Boy est beaucoup plus remuant que Bad Baby, c'est clair.

Mais c'est pourtant lui qui a le moins de bosses, le moins d'hématomes, c'est pourtant lui qui ne voit pas trop souvent le médecin.

Du moins avant aujourd'hui.

Retour en arrière... hier 19h35, mise au lit des Bad Gnomes après le rituel brossage des dents-pipi-histoire du soir.

Bad Mini Boy s'est mis au lit, en faisant le singe, comme d'habitude, il a dû rater son appui et paf, il est tombé de son lit la tête en avant !
Gros chagrin inconsolable, des tonnes de bisous plus tard, il pleurait toujours. Je me suis allongée près de lui, en caressant sa petite tête cabossée et il s'est endormi...
Jusque minuit... et là, rebelote, grosses larmes, gros chagrin... on a viré mon Bad Boy, et je l'ai pris avec moi... il a dormi tant bien que mal, en me disant toujours qu'il avait mal à la tête...
Il n'avait même pas une petite bosse, j'ai mis ça sur le compte de l'acteur qui est en lui... Bad Mini Boy en fait toujours des tonnes...

Ce matin, je le prends pour l'habiller, et il recommence à pleurer ! Je n'ai même pas touché sa tête !
Mais il me dit alors que c'est pas à la tête, qu'il a mal, mais qu'il "a twé twé mal à la épaule" !

Et effectivement, il tient son bras bizarrement immobile. Putain.

Il est 8h30, mon Bad Boy est parti bosser à 7h... tant pis, je le rappelle. Je veux aller aux Urgences pédiatriques, mais avec les deux Bad Gnomes, c'est pas possible, d'autant qu'à 15h, on a un rendez-vous ORL pour Bad Baby (faites des gosses, qu'ils disaient...).

10h20, mon Bad Boy rentre à la maison... on lui a donné sa journée du bout des lèvres et en grimaçant, mais on s'en fout, il est là. Je pars aux Urgences pédiatriques... trois bus plus tard et après un examen médical rapide, le verdict tombe : il faut se rendre à la radiographie pour confirmation, mais il y a là une fracture de la clavicule gauche.

Putain ! Pauvre petit chat ! Tu m'étonnes qu'il pleurait tant !

Bref, nous sommes revenus avec une orthèse claviculaire (une attelle, quoi) à n'enlever sous aucun prétexte avant d'avoir vu un chirurgien orthopédique dans 15 jours ! Et là, on en saura plus, mais il devra sans doute la porter au minimum 4 semaines.

Putaiiiiiiiiiiiiiiin !

Ma toute petite crevette toute frêle a une fracture de la clavicule ! Pour une fois, il ne faisait pas de cinoche !

En tout cas, il a l'air de trouver ça cool. Je lui ai dit qu'il avait une superbe armure de chevalier, comme les chevaliers Playmobil qu'on a eu au Quick ! :)


dimanche 26 avril 2015

Pile... ou Face...

Mon côté pile, c'est le côté maman poule, peut-être un peu trop protectrice. Peut-être. Parfois.

C'est vrai que je panique un peu quand Bad Baby et mon Bad Boy s'en vont se promener le dimanche matin sur le marché, cet immense marché mondialement connu (l'un des plus grands d'Europe), parce que je suis devenue un peu parano depuis le mois de janvier et que je voudrais pouvoir ne jamais les quitter des yeux.

C'est vrai que j'évite de laisser jouer mes Bad Gnomes sur des jeux que j'estime plutôt dangereux (alors qu'à leur âge, moi...), ou que je les surveille peut-être d'un peu trop près, me rendant compte parfois que je devrais les laisser respirer un peu.

C'est vrai que le soir, j'aime bien aller voir une fois, deux fois, ou trois fois s'ils dorment bien, s'ils ne sont pas trop couverts, ou pas trop découverts...

C'est vrai que même s'ils m'énervent à fond parfois, je ne peux pas rester une heure sans les embrasser au moins trois fois chacun... ils sont si doux et sentent si bon...

Mon côté face, c'est le côté maman égoïste qui a besoin de TOUTE sa nuit de sommeil.

C'est ainsi qu'après avoir été réveillée plus de cinq fois cette semaine par Bad Mini Boy qui tape violemment du pied dans la barrière de sécurité de son nouveau lit de grand garçon (exit le lit-cage), j'ai enlevé ce matin ladite barrière !
Et tant pis s'il tombe On mettra un coussin sur la descente de lit, au cas où il tombe !

Je les aime, plus que tout au monde. Mais à minuit, à deux heures du mat, ou à cinq heures, je n'aime plus personne, je veux dormir ! ^^

vendredi 24 avril 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #4

Vendredi 24 - 10h17

- Fatigue : se fera sentir en fin de journée, bien sûr.
- Humeur : très bonne
- Estomac : deux cafés et deux pitchs
- Condition Physique : j'ai mal à un orteil, mais mes migraines de la semaine sont terminées.
- Esprit : sain.
- Boulot : une lessive en cours, les courses sont faites
- Reste : à faire la vaisselle d'hier
- Penser à : être à l'heure chez l'ORL
- Avis Perso : ça s'est plutôt bien passé, finalement, cette semaine...
- Msg Perso 1 : change ton pourri gsm contre un moins cher qui fonctionne !
- Msg Perso 2 : bon, ben si j'compte pour du beurre...
- Loulous : à l'école jusque 15h20...
- Amitié : ne répond pas aux sms, et ça m'énerve !
- Love : très barbu. Trop.
- Sorties : je prends l'air, oui oui !
- Divers : il me manque deux descentes de lit pour que ça soit parfait.
- Courses : c'est fait !
- Envie de : changer la couleur de la salle à manger...
- Zik : Pharell Williams,  Happy


vendredi 17 avril 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #3

Vendredi 17 - 09h39

- Fatigue : j'ai bien dormi... jusque 8h20, un luxe.
- Humeur : très bonne
- Estomac : deux cafés et un pitch
- Condition Physique : dos et oreille réparés, douleur au mollet droit
- Esprit : bon ben j'espère que ça va se dégager au cours de la journée !
- Boulot : rangement du garage en cours....
- Reste : à installer les nouveaux fils à linge dehors
- Penser à : la mozzarella ! Surtout ne pas l'oublier !
- Avis Perso : comment la roue peut tourner, des fois, c'est dingue... :/
- Msg Perso : es-tu toujours vivant ?
- Loulous : supers sages toute cette semaine !
- Amitié : fidèle
- Love : enrhumé/grippé et plus vieux d'un an depuis mercredi
- Sorties : envie de renouer avec le Brasilia
- Divers : faut que je me motive, ce matin
- Courses : je ne dois pas oublier la mozzarella...
- Envie de : rester trois heures sous la douche, mais pas possible avec les deux Bad Gnomes
- Zik : Bad Baby chante "Le Chat Botté", en boucle, je vais le bâillonner ! ^^  Et Bad Mini Boy me réclame la Reine des Neiges...



mardi 14 avril 2015

Tête en l'air...

Ce week end, j'ai réellement battu tous les records de tête en l'air du monde, avec en apothéose, la perte de l'objet qui me sert le plus sur une journée.

Retour en arrière...

Il y a environ quinze jours, je m'étais enfin décidée à appeler mon ostéopathe... une séance n'a pas suffi à débloquer mon sacrum coincé ni mes cervicales, et vendredi, j'y retournais pour la seconde séance.
Mon ostéopathe se trouve dans mon Ardenne Natale, nous avons donc profité de l'occasion pour récolter les 150 tonnes de chocolats déposés par les cloches ardennaises et autres lapins de Pâques.

Vendredi 10h30, je vais au distributeur retirer l'argent pour payer le praticien, et la journée se passe sans encombres... il parvient à faire craquer tous mes os, à remettre en place tout ce qui n'y était plus, et à offrir à mon dos une seconde jeunesse ! Pour peu, je referais bien un Bad Mini Gnome, je suis à nouveau prête à en porter un... non, j'rigole ! Stop ! Restons sur la nouvelle jeunesse de mon dos.

C'est après 17h00, à peine rentrée dans ma ville d'adoption, que je me suis rendu compte de l'absence de ma carte de banque !
Putain.
Le seul endroit où je l'ai utilisée, c'est au distributeur de ma Ville Natale, à 80 km... j'ai du l'oublier dans l'appareil !

A ma décharge, je ne vais jamais au distributeur. Je fais tout avec ma carte ou via le pc banking, je n'ai jamais de liquide sur moi (à peine 3€ dans mon sac), et je retire toujours dans les grandes surfaces quand j'ai exceptionnellement besoin de 20€ (en Belgique, c'est possible de retirer à la caisse d'un magasin)...

A ma charge, à mon âge, oublier sa carte de banque dans un distributeur, cela équivaut à un début d'alzheimer, non ?

Quoiqu'il en soit, après blocage de la carte fugueuse, et commande de la nouvelle, me voilà durant une semaine à la merci des pickpockets !
Plus sérieusement, j'enrage toujours de ce moment d'égarement !

Le samedi, comme j'avais promis un dîner en tête à tête au Q à Bad Baby, je m'en vais avec dans l'idée, de faire un échange de t-shirts achetés trop grands chez le Suédois aux deux consonnes. Nous partons donc tous les deux le cœur léger...
Sauf que, arrivés en bas de notre rue, j'ai dû faire demi-tour pour aller rechercher à la maison les t-shirts à échanger !

Bon, je n'ai pas encore oublié un de mes Bad Gnomes, mais je les compte avant, pendant et après, des fois que ! ^^

mardi 7 avril 2015

On est bien peu de chose...


" Dis papa, pourquoi on donne toujours la nationalité des victimes, quand il y a une catastrophe ? "

" Pour savoir si on doit s'en foutre ou non."

C'est cynique, n'est-ce pas ? C'est pourtant ce qui se passe.

vendredi 3 avril 2015

L'État d'Esprit du Vendredi... #2

Vendredi 03 - 19h53

- Fatigue : fatigue de fin de journée, mais ça pourrait être pire
- Humeur : bonne
- Estomac : grignote des chips en attendant le souper
- Condition Physique : otite, encore et toujours
- Esprit : a pensé au pire, et puis finalement non
- Boulot : ménage zappé en partie
- Reste : à prendre une bonne douche réparatrice
- Penser à : à rien
- Avis Perso : sans avis pour le moment
- Msg Perso : j'ai vu LE luminaire que je voudrais bien, chez mon ptit fleuriste ! :)
- Loulous : le plus petit a enchainé les colères, le moyen s'est fracassé le crâne, pas de nouvelles du grand...
- Amitié : j'attends toujours des nouvelles de mon bon vieux Ø
- Love : en congé pour 5 jours dès ce soir !
- Sorties : j'ai passé l'âge, et j'ai pas de baby sitter ! ^^
- Divers : le printemps tente une percée, envie d'y croire
- Courses : je me suis offert une petite plante, et j'ai pensé aussi à Mam'Bretonne  :)
- Envie de : boire un verre de vin, mais avec les chips, ça l'fait pas trop !
- Zik : TPAMP en bruit de fond, à la télé

Le Déjeuner Pascal et l'œuf de Pâques...

Ce matin, à l'école des Bad Gnomes, était organisé le déjeuner pascal des maternelles.

Sur le principe de l'auberge espagnole, chaque parent devait apporter une contribution salée ou sucrée, et tout le monde (enfants, instits, parents disponibles) prenait le petit déjeuner ensemble, dans un esprit bon enfant, et dans une ambiance très conviviale.

J'ai bien aimé.

Et mes petits muffins ont été appréciés.

Sur ma lancée, je suis repassée chez le fleuriste (après les courses) afin de m'offrir une petite plante, et je suis rentrée contente, prête à affronter le monceau de vaisselle de la veille.

Et le téléphone a sonné. C'était l'école qui m'annonçait que Bad Baby était tombé sur la tête, qu'il saignait, que le médecin était prévenu, qu'on m'attendait au cabinet médical, qu'il fallait sans doute suturer, mais que je ne devais pas m'inquiéter, le ptit ne pleurait plus.

Et c'est toujours au moment où l'on vous dit de ne pas vous inquiéter que la panique et l'angoisse arrivent.

J'ai couru jusqu'au cabinet médical, et j'ai vu un peu plus loin mon petit cascadeur qui arrivait peinard avec Madame Mumu, tout souriant.

Bon, plus de peur que de mal, une grosse bosse, une belle écorchure, pas de points de suture, juste une bonne désinfection, et un peu de "colle".

Pas de quoi l'empêcher de retourner à l'école participer à la chasse aux œufs prévue à 11h45. Mais suffisamment pour que je les reprenne tous les deux à midi pour dîner à la maison et se reposer correctement sous ma surveillance.

Après avoir entendu la version de l'institutrice ("il était assis, et puis je ne sais pas comment, il s'est retourvé à terre à pleurer en tenant sa tête, et là j'ai vu le sang"), la version des copains ("il a cogné sa tête et y'avait plein plein de sang partout partout"), je lui ai posé la question au calme, une fois rentré à la maison :

"Mais comment tu as fait pour tomber et te fracasser le crâne en étant assis ??? "

"Ben je ne sais pas, moi, j'étais assis sur le banc, et puis paf, j'étais à terre et j'avais mal à la tête. Et j'ai fait ça tout seul !"

Je le reconnais bien là. C'est tout à fait lui, ça. Il est si souvent sur la lune que parfois, la descente est assez violente ! (ledit banc est à 20 cm du sol ! c'est un bête banc de maternelles, quoi !) Bad Baby n'a jamais eu besoin de tenter le diable ou d'escalader quoique ce soit pour parvenir à se blesser ! Il m'étonnera décidément toujours !