mercredi 5 novembre 2014

Celui qui a des lunettes...

On se souvient de l'obsession de Bad Baby, en début d'année scolaire, pour les copains qui n'ont pas de lunettes (rappel ici)... je pense avoir eu, hier, le fin mot de l'histoire.

Et en même temps, j'ai compris que mon petit bonhomme gardait pour lui un lourd secret, et qu'il s'est enfin soulagé en m'en parlant.

Hier matin, donc, j'étais en classe avec lui (et Bad Mini Boy) le temps de l'accueil, quand j'ai surpris un gamin que je n'avais encore jamais vu frapper Karim, un camarade.
Soit... la stagiaire le gronde, je bisoute Bad Baby, remballe Bad Mini Boy, et je m'en vais... jusqu'à midi.

Midi se passe, on mange, on va faire dodo, et à 16h, je papote à table avec Bad Baby...

- "tiens, c'était qui le petit garçon qui a frappé Karim, ce matin, je ne l'ai jamais vu dans ta classe, lui ?"
- "c'est celui qui a des lunettes, Gabriel"
- "et il est dans ta classe ? C'est bizarre, je ne l'avais jamais vu avant..."
- "il est pas là tous les jours et il est puni parce qu'il est pas gentil et que l'autre jour il m'a tapé la tête et il a pris ma collation c'est pas mon copain Gabriel il m'embête tout le temps" (raconté d'une traite)
- ...

C'est là que j'ai compris pourquoi tous les enfants qui n'avaient pas de lunettes étaient ses copains.

Je lui ai dit ceci :

- " tu sais quand Bad Mini Boy t'embête, tu le pousses, et je ne suis pas d'accord, parce que je suis là pour le gronder ou le punir ? Et bien quand Maman n'est pas là, tu as le droit de repousser celui qui t'embête. Tu ne dois pas te laisser faire, mais tu ne peux pas pousser sans raison. Et si Gabriel t'embête encore, ou te vole encore ta collation, tu le repousses et tu le dis à Madame J. Gabriel n'a pas le droit de frapper, ou de prendre les collations des autres. "

Je ne veux pas faire l'apologie de la violence, surtout pas, mais mon bébé ne sera pas la victime que j'étais à son âge, et bien plus tard encore. Je ne veux pas qu'il soit un agresseur, mais je refuse qu'il soit l'agressé, et lui dire qu'il a le droit de se défendre, c'est aussi le protéger, non ?
En tout cas, il a paru soulagé, et il m'a fait un de ses sourires rayonnants !

Et si cet affreux singe-à-lunettes le touche encore, je lui fais bouffer ses verres ! ^^

Aucun commentaire: