dimanche 30 novembre 2014

WishList...

Ici et là commencent à fleurir les fameuses wishlists des blogueuses et autres accros du web.

Nous y sommes donc !

Nous sommes (enfin, diront certains) (quelle horreur, hurleront les autres) dans cette période de fin d'année où tout le monde (ou presque) énonce clairement (ou à l'aide de messages subliminaux) ce dont il a envie pour Noël.
Terminé la grosse surprise emballée de façon à ne rien dévoiler ! Les listes de souhaits sont devenues en fait des listes de demandes, limite le Père Noël devient un banal fournisseur parmi tant d'autres...

Et comme durant cette période, c'est obligé, tu as envie/besoin de quelque chose, et bien tu le fais savoir au reste du monde, des fois que ça ne tomberait pas devant les yeux d'un aveugle !

Dingue comment les gens se lâchent !

Ça liste à tout va ! Et ça va du panty fun étoilé à l'inabordable bague en diamants, en passant par un voyage à Londres chez Harry Potter* !

C'est l'heure où nous aussi, on se dit que "on va sortir le sapin et penser tout doucement aux paquets qu'on va pouvoir mettre en dessous" !

Euh... oui.

Mais j'ai beau tenter de piocher des idées dans les wishlists que je vois, il n'y a que des choses futiles/très chères/horribles/inutiles (etc) qui ne m'intéressent pas !
Et franchement, je n'ai aucune idée de ce dont j'ai envie !

Help ! Je suis anormalement comblée !

Peut-être devrais-je glisser subrepticement mon N° de compte à ceux qui veulent m'offrir un cadeau, ça payerait mes frais de dentiste ! Et ça, vraiment, ça serait un chouette cadeau, vu comment la sécu nous rembourse en Belgique ! ^^

Mais il y a pire que de ne pas savoir quoi mettre sur ma propre whishlist...

Il y a aussi le total manque d'idées pour gâter mon Bad Boy !

Help ! Je ne sais pas quoi offrir à mon Namoureux !

Bon, là où on se rattrape, c'est sur les cadeaux des Bad Gnomes. Étrangement, on déborde d'imagination !

Tiens... ça me fait penser aux fameuses résolutions, qui suivront bientôt les wishlists... la mienne sera : penser un peu plus à moi, à nous, et pas qu'à eux. :)


* on remarquera que moi aussi, je sais faire des messages subliminaux... de là à ce qu'ils soient compris... :)

vendredi 28 novembre 2014

Il suffit de peu de choses...

En faisant les courses, mercredi matin, j'ai acheté des chaussettes que je trouvais rigolotes, pour Bad Mini Boy.
Des chaussettes Mickey, deux paires pour 3,99€.
Pas la mer à boire, donc. Un petit achat sans conséquence.
Sans conséquence ???

Hier il a mis une des paires, et aujourd'hui la seconde... et quand il les a eues aux pieds, il ne se sentait plus !
Dans le bus, ce matin, il interpelait Madame ou Monsieur, et retroussait ses pantalons pour montrer fièrement ses chaussettes Mickey.

C'est sur ce principe-là que l'on tente de les élever... des petites choses sympas, à petit prix, qui font bien plus plaisir que les trucs pour lesquels on se saigne aux quatre veines.

C'est aussi ainsi que je construis notre petit nid.
Et c'est toujours ainsi que j'ai aménagé leur chambre. En dénichant à droite, à gauche, de jolies petites choses, neuves, mais vachement abordables.

Sans vivre dans la misère, loin de là, nous n'avons quand même pas les moyens pour deux chambres complètes dites évolutives (ou pas) à plus de 500€ la chambre ! Et quand bien même on les aurait, on ne le ferait pas. ^^
Par contre, chez le Suédois-mon-ami, on trouve des lits supers pour pas grand-chose.
Des literies amusantes.
Des objets de déco sympas... chez mon fleuriste aussi, d'ailleurs !

Et voilà ce que ça donne, une chambre accueillante à petit prix :


- garde-robe et commode : récup amicale...
- lit cage, lit enfant, table + chaises et lampe de chevet : le Suédois...
- petit meuble à paniers : le hard-discount français déco et ameublement...
- étagère en tissu vert-pomme : le hard-discount allemand bleu et jaune...
- les cadres (il y en a 4 en tout), les stickers rigolos et les descentes de lit : le hard-discount allemand bleu et blanc...
- les objets (deux souris, escargot, crayons-tirelires) : le fleuriste en haut de chez nous...
- les tentures occultantes : magasin d'ameublement néerlandais...

Au final, on obtient une chambre sympa, colorée et amusante pour deux gnomes pour moins de 300€, sommiers, matelas et literie compris.

Ben non, faire des gnomes, ça ne coûte pas si cher que les mauvaises langues le disent.

dimanche 23 novembre 2014

Copines cherchent spa ou autre...

Quand on a (enfin) une copine avec qui partager des choses, il faut apprendre à penser "trucs de filles".

C'est pas facile, mais j'apprends vite !

Après avoir encore une fois passé ce week end ensemble avec nos gnomes respectifs et mon Bad Boy, nous avons décidé que la prochaine fois, ça serait ailleurs, sans mômes, et sans homme.

Ouch. Là aussi va falloir que j'apprenne ! ^^

Et pour faire quoi ?

Nous nous sommes mises d'accord pour faire un truc de filles que nous n'avions jamais fait, ni elle, ni moi.

Un week end thalasso, ou spa, ou un truc du genre pour se faire que du bien et pî c'est tout, sans penser à autre chose qu'à nous même (et en discutant des gens, aussi, car là, nous n'avons pas besoin de cours, c'est trop facile !).

Bon. Les lectrices expérimentées, qu'avez-vous à partager comme trucs de filles qui fait du bien au corps et à l'âme, dans la région de Lille, ou à la côte belge, ou en tout cas entre le Nord de la France et Liège ???

Bien sûr, on va chercher de notre côté, mais tout le monde sait qu'il y a plus dans plusieurs têtes que dans deux têtes de linottes !

Allez, je compte sur vous ! :)

vendredi 21 novembre 2014

Clap... premièreS !

Bad Baby, on le sait, est un petit garçon timide et éternellement angoissé.

Mais finalement pas tant que ça.

Parce que cette année (scolaire), on assiste à une fulgurante évolution sociale de sa part.

Par exemple, il a (enfin) des copains. Mais plus des copains figurants, non ! Des copains avec qui il joue à s'attraper ( fini les jeans propres au retour de l'école, les genoux sont dorénavant dégueulasses), avec qui il rigole, ou avec qui il discute vaisseau spatial ! Rien que ça !

Par exemple, il a (enfin) accepté de participer à un petit spectacle dont le thème est Le Petit Poucet, même qu'il était un des frères du Petit Poucet, qu'il avait des cordes et un grand t-shirt orange, ah non potiron plutôt, et que c'était gai !
Spectacle privé (juste entre eux) organisé par la stagiaire, qui plus est, et non pas par l'institutrice !

Par exemple, il me fait part de ses sentiments envers ladite stagiaire (dont c'était le dernier jour aujourd'hui) : "je suis triste que madame Mathilde elle part, parce qu'elle me fait toujours plein plein de bisous".
(ça commence par une stagiaire, puis ça finit par une blondasse voleuse de fils adoré, va falloir que je surveille)

Par exemple il nous chante ou nous récite tout ce qu'il apprend en classe au fur et à mesure qu'il apprend, et non plus un an après !

Mon petit garçon de quatre ans grandit.
Ça me rend fière.
Ça me fait peur.
Quatre ans, c'est trop petit pour grandir, je trouve. ♥

lundi 17 novembre 2014

Quatre ans...

Quatre ans !

Bad Baby a quatre ans aujourd'hui !

Bon sang comme le temps passe vite ! Et en même temps, il est toujours ce tout petit bout de nous que j'ai tellement eu de mal à faire sortir ! ^^

Hier, nous avons donc fêté ça comme il se doit. Avec un changement par rapport à ses trois autres anniversaires : c'est moi qui ai fait les gâteaux !

Bad Baby a été gâté.
Bad Baby a été pourri.

Et moi, je me demande pourquoi personne n'a pensé à m'offrir les box ou les espaces rangement dont j'ai besoin pour caser tout ce joyeux bordel ! ^^

Ce matin, en l'habillant, je lui ai fait plein de bisous dans le cou, en lui souhaitant un bon anniversaire... il a levé ses grand yeux bleus vers moi, et il m'a dit qu'il m'aimait...

Moi aussi, mon Petit Génie, je t'aime. Et je t'aimerai même quand tu seras grand, et vieux, avec de la barbe, comme Papa. ♥


mercredi 5 novembre 2014

Celui qui a des lunettes...

On se souvient de l'obsession de Bad Baby, en début d'année scolaire, pour les copains qui n'ont pas de lunettes (rappel ici)... je pense avoir eu, hier, le fin mot de l'histoire.

Et en même temps, j'ai compris que mon petit bonhomme gardait pour lui un lourd secret, et qu'il s'est enfin soulagé en m'en parlant.

Hier matin, donc, j'étais en classe avec lui (et Bad Mini Boy) le temps de l'accueil, quand j'ai surpris un gamin que je n'avais encore jamais vu frapper Karim, un camarade.
Soit... la stagiaire le gronde, je bisoute Bad Baby, remballe Bad Mini Boy, et je m'en vais... jusqu'à midi.

Midi se passe, on mange, on va faire dodo, et à 16h, je papote à table avec Bad Baby...

- "tiens, c'était qui le petit garçon qui a frappé Karim, ce matin, je ne l'ai jamais vu dans ta classe, lui ?"
- "c'est celui qui a des lunettes, Gabriel"
- "et il est dans ta classe ? C'est bizarre, je ne l'avais jamais vu avant..."
- "il est pas là tous les jours et il est puni parce qu'il est pas gentil et que l'autre jour il m'a tapé la tête et il a pris ma collation c'est pas mon copain Gabriel il m'embête tout le temps" (raconté d'une traite)
- ...

C'est là que j'ai compris pourquoi tous les enfants qui n'avaient pas de lunettes étaient ses copains.

Je lui ai dit ceci :

- " tu sais quand Bad Mini Boy t'embête, tu le pousses, et je ne suis pas d'accord, parce que je suis là pour le gronder ou le punir ? Et bien quand Maman n'est pas là, tu as le droit de repousser celui qui t'embête. Tu ne dois pas te laisser faire, mais tu ne peux pas pousser sans raison. Et si Gabriel t'embête encore, ou te vole encore ta collation, tu le repousses et tu le dis à Madame J. Gabriel n'a pas le droit de frapper, ou de prendre les collations des autres. "

Je ne veux pas faire l'apologie de la violence, surtout pas, mais mon bébé ne sera pas la victime que j'étais à son âge, et bien plus tard encore. Je ne veux pas qu'il soit un agresseur, mais je refuse qu'il soit l'agressé, et lui dire qu'il a le droit de se défendre, c'est aussi le protéger, non ?
En tout cas, il a paru soulagé, et il m'a fait un de ses sourires rayonnants !

Et si cet affreux singe-à-lunettes le touche encore, je lui fais bouffer ses verres ! ^^

mardi 4 novembre 2014

Envie de Gâteau, mais pas que...

Conversation autour du Compiègne... parce que le lundi soir, c'est Le Meilleur Pâtissier.

- " impossible à faire, je n'ai rien pour cette recette: pas de moule comme ça, pas d'ananas, pas de rhum..."

- " ah si, du rhum on en a ! Même que si je veux finir la bouteille, faut qu'on refasse un troisième ! J'ai bu un verre à chacune des naissances des Bad Gnomes."

- " ah bon ??? Ben tu m'avais jamais dit ça ! Quand j'étais à la mat ?"

- "oui, le 1er soir... pour Bad Baby, pour me remettre de mes émotions (ça c'était plutôt mal passé, faut dire, il aurait pu en boire trois que j'aurais compris), et pour Bad Mini Boy, pour perpétuer ce qui est devenu une tradition ! :p "

J'ai souri... et j'ai haï mon âge et l'impossibilité de le faire, ce troisième...