dimanche 27 juillet 2014

A toutes petites doses...

Le week end passé, nous sommes retournés dans mon Ardenne Natale.

Partis sous un ciel bleu et un soleil de plomb, nous sommes arrivés sous un ciel gris et plombé, comme d'hab...

Oh pas longtemps. Une demi-journée, une nuit, une demi-journée. Moi, ça me suffit amplement. Plus, c'est au-dessus de mes forces.

Et nous avons eu l'occasion d'aller à la campagne. La vraie campagne. Celle où il n'y a que des champs, et des vaches, et pas de circulation, et des mouches. Des centaines de mouches. Des milliers de mouches.

Des mouches sur la bouffe, des mouches sur le bébé, des mouches dans les boissons, des mouches dans les cheveux, des mouches à te rendre dingue de dégoût !

C'est là que quand je rentre dans ma grande ville dite polluée, je me sens bien et je respire.
Même la bouche ouverte, sans gober de mouche !

Et c'est dans le coin de ma ville plus vert que les autres coins, que j'aime vivre au calme, et profiter de ma petite campagne citadine à moi...à moins de 200m de la maison :




vendredi 25 juillet 2014

Bad Gnomes en train...

Le 02 juillet, nous sommes donc partis dans la Bretagne (presque) Natale de mon Bad Boy.

Avec les deux Bad Gnomes.

Les deux Bad Gnomes qui sont donc âgés de 22 mois et de 3ans1/2.

Qui ne sont donc plus tout à fait des bébés (donc exit le porte bébé pour soulager nos vieux dos), mais pas encore de grands garçons bien autonomes.
Mais comme nous partions en train, exit aussi la poussette et le surplus de bagages.
Une valise à roulette pour nous quatre, un sac à dos pour la bouffe, les changes, et les activités, un petit sac à dos pour les bibi d'eau et les encas.
Et puis c'est tout ! Prendre plus relève de l'inconscience, et non de la bravoure.

Parce que Liège-la Bretagne Natale, c'est 900km, 9heures de train bondé jusqu'à Rennes, un changement à Paris et un trajet en taxi entre les deux gares parisiennes.
Avec deux gnomes debout depuis 7h du mat. Dont un qui est plus habitué à la poussette qu'à donner la main.
Rien que ça.

Les plus :

- exceptionnellement, SNCB et SNCF étaient à l'heure !
- pas besoin de trop de linge car possibilité de laver sur place !
- nous avons la chance d'avoir deux gnomes plutôt faciles !
- pas de file pour attendre un taxi, on est prioritaire sur tout le monde (sauf sur les PMR, bien sûr), avec deux petits enfants !

Les moins :

- il faut occuper les deux gnomes TOUT LE TEMPS du voyage, parce qu'ils ne dorment JAMAIS pendant un trajet, quel qu'il soit, quelle que soit sa durée !
- les trains sont hyper mal équipés pour les familles avec petits enfants !
- les gares parisiennes sont horribles pour attendre une correspondance !
- la SNCF est une vraie malade mentale quand elle te demande 4,80€ pour un coca !!!!
- les Français ne savent décidément pas servir un café ! On a droit à une tasse minuscule, sans lait, sans sucre, sans le sourire ni l'amabilité, et le tout pour 3€ (quand on a de la chance) !
- y'a toujours un imbécile qui te dit que tu lui as piqué sa place alors que c'est lui qui se trompe de voiture !

Le conseil du mois :

- faites le plein de stickers si vous partez avec des minis mômes ! Ils en collent partout, et ça les occupe pendant des heures !
- laissez votre mini-vous se balader un peu dans les allées du train, le forcer à rester assis n'entraîne que des ennuis.

Bad Baby, accro à ses livres (collection Monsieur Madame) et à ses coloriages, n'a pas bougé d'un poil, s'est fait une copine de voyage en la personne d'une dame d'entre deux âges, super sympa, et a grignoté pas mal en collant des dinosaures un peu partout dans le TGV et le Thalys.

Bad Mini Boy a réussi à se tenir en place quelques heures, en collant lui aussi à tout-va, mais a apprécié qu'on le laisse marcher de long en large dans le wagon, distribuant ses sourires à gauche et à droite.

Nous... on aurait vraiment, mais alors vraiment, aimé dormir ne fût-ce qu'une petite paire d'heures ! :)

Le retour fût un peu plus mouvementé, ils étaient morts fatigués, bronchiteux et pressés de quitter ce foutu train, mais en gros, deux longs voyages nikel.

L'an prochain, on espère ne plus avoir d'épisode "langes à changer"... ça nous enlèvera une épine hors du pied.

Ma conclusion : SNCB/SNCF, ça ne nous donne vraiment pas envie de voyager, parce que c'est très très très cher et très inconfortable. Dommage qu'on n'ait vraiment pas le choix...

jeudi 24 juillet 2014

Mortel ennui...

Voilà neuf jours que nous sommes rentrés en Gelbique, et quatre jours que nous sommes revenus de mon Ardenne Natale.

Ouf.

Tout va pour le mieux. Enfin, pour les Bad Gnomes. Moi, je suis légèrement indisposée, voire complètement indigestionnée, depuis trois jours, mais je survivrai. Je crois.

Les Bad Gnomes, donc, ne toussent plus. Leurs nez commencent à s'assécher. Les colères se sont taries, et la fatigue, si elle est encore là, ne joue plus trop sur leurs humeurs.

Ouf.

Mon Bad Boy a repris le boulot, il me faut donc les occuper seule.

Entre deux vomissements.

Bon. Et bien soyons réaliste. La ville de Liège n'offre RIEN de bien concret pour occuper des gnomes de deux à cinq ans.
RIEN.

Je ne trouve aucune activité en plein air à faire avec eux.
On ne propose que des stages de vacances, auxquels il aurait fallut les inscrire fin juin, qui coûtent la peau des fesses (85€/4jours sans le goûter pour un gamin de 3ans 1/2, ça le fait moyen, surtout pour des bricolages à la con) et où j'aurais dû les laisser seuls (càd sans moi), ce qui est encore bien au-dessus de mes forces.

Pas de spectacles en plein air.
Pas de plaines de jeux dignes de ce nom, à part la petite du quartier.
Pas de chouettes trucs à visiter (même si notre ville regorge de trucs historiques, mais j'estime qu'ils sont un peu jeunes pour passer un mois à visiter églises et cathédrales ou ruines et remparts), ils ont même supprimé le concept "la ferme en ville", qui était plutôt sympa.
RIEN.
A moins de faire des kilomètres vers la campagne. Autant retourner dans mon Ardenne Natale et se faire bouffer par 3000000 mouches, quoi.

Du coup, ben on se balade dans les coins qu'on connaît déjà. Mais ça devient lassant.
Et rester à la maison tous les jours, c'est lassant aussi.
Vous faites quoi, vous, avec vos gnomes, en ville, quand celle-ci n'est pas du tout attrayante pour les tout-petits, et qu'il fait entre 28° et 30°.
(la piscine avec les deux, ce n'est pas possible si je suis seule)

lundi 21 juillet 2014

Au Zoo...

Et sinon, que faut-il pour rendre deux Bad Gnomes heureux ?

Une Mamy qu'on ne voit pas souvent, certes.

Et des animaux.

Les mêmes que dans les livres d'images...

C'est ainsi que Mam Bretonne nous emmena au zoo.

Les singes, les girafes et les énormes tortues sont le tiercé gagnant !

Mais encore aujourd'hui, ils parlent des perroquets de toutes les couleurs, des otaries qui plongeaient dans la piscine et qui faisaient bravo, ou encore du zèbre, des éléphants, des crocodiles et des antilopes...

Nous, ce sont ces deux-là qui nous ont fait rire :



vendredi 18 juillet 2014

Triste retour...




Les vacanciers disent que la Bretagne, ça craint, à cause du climat disons... humide.

Les Bretons rétorquent qu'ils ont lancé cette légende pour avoir la paix en été.

Moi je dis que cette année, comme l'année dernière, son climat humide craint réellement pour mes fragiles Bad Gnomes, qu'il y fasse 32° ou 19° !

Après des semaines de rudes combats contre la fièvre de Bad Baby, la pharyngite de Bad Mini Boy, les toux, les nez qui coulent et toutes les autres catastrophes naturelles virales et bactériennes, j'étais parvenue à soigner mes deux petits pour qu'ils partent bien guéris en vacances.

Ils sont revenus avec une bronchite.

Et colériques.

C'est tout ce que je peux dire pour le moment, je suis épuisée et complètement découragée. J'ai l'impression qu'on a échangé mes gentils petits diables contre d'affreux sales gamins qui ne décolèrent pas depuis deux jours.
Je suis fatiguée de courir les médecins et les pharmacies, et sur les nerfs devant leurs soudaines explosions de colère. Et ils doivent certainement en avoir autant marre que moi, ce qui les rend plus nerveux.
Pour un oui ou pour un non, ça pète dès le lever.

Demain matin, c'est l'ORL pour Bad Baby. Pour ses végétations, et trouver une solution pour contrer tous ces rhumes à répétition.

Demain après-midi, on repart vers mon Ardenne Natale.

Après, JE NE BOUGE PLUS !!! Et je réinstaure nos bonnes vieilles habitudes.

J'avais deux petits garçons charmants. Turbulents parfois, mais charmants. Et je veux les retrouver.