samedi 26 avril 2014

Mère Poule cherche Perle Rare prénommée Liberty...

Je me suis décidée.
J'en ai parlé à mon Bad Boy, qui a acquiescé.
Je pense que peut-être, je me sens presque prête.

Bon, je vous l'accorde, ça sent quand même la grosse hésitation, mais quand même.

Je vais commencer à chercher une baby sitter inconnue au bataillon que je suis prête à faire connaissance avec elle et à lui confier mes Bad Gnomes parfois un soir de week end, des fois qu'on aurait envie de recommencer tout petit à petit à avoir une vie sociale de trois heures par mois.

Bon, je l'admets, ça pue l'hésitation à plein nez. Mais quand même.

Une inconnue au bataillon pour ne pas avoir de surprise ni de reproches par la suite quand on a pensé bien faire et tout dire (parce que l'air de rien, être parfaite, c'est vraiment difficile).
Une inconnue, donc, qui aurait la bonne attitude de suite. Genre : "oh, ce sont les plus beaux gnomes que j'ai jamais vus " (celle-là, elle a le job de suite).
Une nénette qui ne sort pas, ne boit pas, ne fume pas, ne fréquente pas de jeune con qui grimpe aux balcons (par exemple), qui ne soit pas blonde, ni brune, ni jolie, ni moche (des fois que je pourrais caser le Ptit Con, par la même occasion), qui n'écoute pas Céline Dion, ni Zaz, ni Rihanna, ni Amel Bent (surtout pas Amel Bent), ni du rap; mais qui ne connaisse pas non plus tout l'historique du Punk (c'est que je tiens à mon Bad Boy, moi).
Une petite perle qui regarde les Experts et qui me raconte ce qui s'est passé parce que j'ai oublié de les enregistrer.
Une petite sœur qui nous laisserait une petite note sans aucune faute, qui aurait l'oreille tendue vers le babyphone et non vers son portable.
Bah t'en qu'à faire, elle n'aura même pas d'portable.

Bon, j'exagère un peu. Elle aura un portable, pour que je puisse la harceler toute la soirée. :)

Bref, j'ai envie de bouger de temps en temps, d'aller manger un couscous chez Ali Baba, ou une salade au Brasilia, ou tester ce Grec sur la route de Ans.
J'ai envie d'aller boire un verre et d'écouter de la musique un peu forte.
Et qui sait... de parler à des adultes.
Ça doit être l'escapade à Lille qui me travaille... :p

jeudi 24 avril 2014

A pleines dents...

Bad Baby est en danger de mord.

Non non, pas de faute d'orthographe.

Il s'agit bien du verbe mordre.

Ce matin, en le conduisant à l'école, j'ai été hallucinée par le "mordant" et l'agressivité d'un petit garçon de sa classe.

Sur les 10 minutes que je suis restée, ce gamin a mordu 3 de ses camarades. Et pas un peu. Deux d'entre eux avaient de sacrées marques de morsure. Je n'avais qu'une envie, c'était de le mordre à mon tour, ça lui aurait enlevé l'envie de recommencer.

Mais le pire, c'est quand je suis revenue à midi pour reprendre Bad Baby... un autre avait été mordu par un plus grand, juste sous l'œil, sur la pommette, et il avait la tronche d'un enfant qui aurait boxé trois heures durant et perdu son match !

On devrait les museler.
Voire pouvoir leur enlever leur dentition le temps de la classe.
Ou leur mettre un panneau de ce genre autour du cou :  :)

mercredi 23 avril 2014

Premières Remontrances...

Bad Baby s'est disputé avec son institutrice. ^^


C'est indéniable, il s'engaillardi, notre grand timide angoissé ! Qu'il me tienne tête à moi est une chose, mais s'il commence à faire ça à l'extérieur, c'est preuve qu'il s'affirme et prend ses marques.

Ceci dit, je ne cautionne pas du tout, hein ! Mais entre nous, et pas devant lui, ça me fait sourire.

Il grandit, mon bébé.


mardi 22 avril 2014

Mauvaise langue...

Je suis une mauvaise langue !

Si si.

J'avais dit, et je le pensais réellement, que le Ptit Con m'en voudrait à mort d'avoir chamboulé son antre. J'avais même imaginer la façon dont il m'assassinerait en rentrant de notre Ardenne Natale.

J'ai flippé pendant 15 jours en imaginant que les Bad Gnomes seraient orphelins de mère au lendemain de Pâques...

Et le Ptit Con est rentré hier soir. Presque souriant. Presque causant, même ! J'en étais d'autant plus mal à l'aise.

Puis je me suis jetée à l'eau, je suis montée avec lui, pour tenter de lui expliquer qu'il ne pouvait pas me faire du mal, ou alors en silence parce que les ptits étaient au lit... et quand il a vu sa chambre, il a dit
" ah ouais, c'est bien..."

"Ah ouais c'est bien" !!!! Et c'est tout ????
Alors que je me suis cassée le dos à tout déménager et nettoyer ???
'tain, j'l'aurais tué !

:)

lundi 21 avril 2014

Phase 3 : fin du nettoyage des murs de la cour...

Parce que les Bad Gnomes sont guéris et nous prennent moins de temps, parce que le stress a disparu, parce que le soleil est toujours présent, et parce qu'aujourd'hui, c'est férié, mon Bad Boy a décidé de terminer la cour, le nettoyage des pans de murs verts-mousse est enfin terminé.

Programme simple : toujours de l'eau de Javel et de l'huile de coude, mais puissance 2, vu qu'il est quand même plus "musclé" que moi...

Et ça a payé... les murs ne sont plus verts de mousse. Mais prêts à être rafraîchis par un bon coup de peinture à la chaux.

Bon, j'ai, par jeu et non pas par acquis de conscience, demandé à Bad Baby quelle couleur il choisirait pour repeindre la cour... il m'a répondu vert.
On aurait pu être coupable d'infanticide, dans d'autres circonstances ! ^^

Bref... voilà le coin de l'arbre de la cour, le 09 mars, le 11 mars, et le 21 avril :




dimanche 20 avril 2014

Lentement, mais Sûrmenent c'est pas Certain...

Bad Baby n'a donc fait qu'une semaine d'école avant de tomber gravement malade, d'être hospitalisé 5 jours, et de se reposer pendant les 15 jours de vacances de Pâques.
Un mois de congés après seulement une semaine de classe, il peut postuler pour devenir enseignant ! :p

Mardi, c'est à nouveau la rentrée pour lui. Combien de jours tiendra-t-il ? ^^

Il est en tout cas bien pressé d'y retourner. C'est une bonne chose.

Nous, on profite également de ce dernier long week end... Mon Bad Boy fait des heures supp et supporte des chefs de plus en plus... euh..., et moi, je prends de l'âge à travers mon dos, qui doit certainement avoir 15 ans de plus que le reste de mon corps !

Bad Mini Boy, quant à lui, expérimente la solidité de son crâne à chaque contrariété... chacun son truc. :)

Ce week end de Pâques, donc repos.. et peinturlure !
La salle de bain est l'objectif du mois. Les pots de peinture attendent sagement depuis des semaines.
Et la cour attend toujours que je termine son nettoyage...
Procrastination quand tu nous tiens...




dimanche 13 avril 2014

Le Bloempot... en Namoureux...

Florent Ladeyn, finaliste de Top Chef  2013. Mon préféré.

Mon cadeau d'anniversaire à mon Bad Boy.

Pas le finaliste. Une bouffe dans le restau du finaliste. Et une journée sans les gnomes, dans un restau "gastronomique" et la ville de Lille.

Nous y sommes donc allés, nous y avons mangé, et puis... putain, on y retournerait bien !

Le Bloempot (le pot de fleur, littéralement, ou l'idiot du village, paraît-il). Une cantine flamande bien sympathique au premier abord, et bien sympathique tout au long du repas.

Un accueil très convivial, une équipe de beaux ptits mecs à l'écoute, un endroit cool, pas guindé pour deux sous, un cadre simple, épuré, et une formule à laquelle on n'est pas habitué : un menu unique, en accord avec les désiderata des clients (allergies, etc) en trois déclinaisons de prix :

- 34€ (entrée - plat - fromage - dessert )
- 40€ (2 entrées - plat - fromage - dessert )
- 60€ (entrée - 2 plats - fromage - dessert)
(si je me souviens bien des explications) avec suppléments de +/- 5€ si accords en vin tout le long du repas.

Une dégustation un peu à l'aveugle... car si, lorsque le plat arrive, on nous explique tout ce qu'il y a dans l'assiette, on ne sait pas ce qu'on va avoir avant qu'il n'arrive.

C'est ainsi que j'ai eu en entrée la surprise de déguster des... escargots !
Mon grand principe étant de ne JAMAIS manger des escargots, je me suis retrouvée un peu con-con... mais j'ai pris sur moi, j'ai mangé et j'ai trouvé cette préparation excellente...
N'étant pas une grande critique culinaire, je n'ai rien retenu des intitulés de tous les plats, mais je peux dire que, ayant fréquenté dans ma jeunesse des tas de restos étoilés, chics et/ou très chers bruxellois et ucclois (un fiancé proutproutmachère et une ex-belle-famille très très zaizée), la cuisine de Florent Ladeyn est digne de la réputation qu'il a. Excellentissime.

Je retiendrai cet "espuma de Maroilles, chapelure de persil et pain grillé" qui était bon à damner un saint au régime, et le dessert dont j'aurais bien repris 10 parts si cela était possible dans un restau gastronomique.
Un succulent veau cuit à la plancha, des choux braisés et des herbes étranges mais goûteuses.
Pas mal non plus la mise en bouche (une terrine du pays) et les énormes mignardises (chou-rhubarbe meringué). Et le jus de pomme pétillant artisanal était également délicieux (je ne bois pas de vin).

Un seul gros regret, ne pas avoir rencontré le Chef, grand absent du jour, mais on peut comprendre qu'un samedi midi, il ne peut pas être au four (l'Auberge du Vert Mont, à  Boeschepe, une étoile depuis février) et au moulin (le Bloempot, Lille).

C'est vrai, je suis vraiment nulle comme bloggueuse culinaire, je n'ai même pas pris de photos de chaque plat (parce que je trouve ça quelque peu grossier)... je vous dirai juste d'y aller les yeux fermés, en amoureux, ou entre amis, vous ne le regretterez pas... et si l'on vous accueille avec un souriant "bonjour, vous allez bien?" , répondez franchement "oui, car nous savons que nous sommes en de bonnes mains !" . :)

Le Bloempot, 22 rue des Bouchers, 59800 Lille.

vendredi 11 avril 2014

Projet d'escapade...

Parce qu'un jour, on s'était dit "on irait bien une fois à Brugge, ou bien à Bruxelles (j'ai horreur de Bruxelles), ou bien pourquoi pas à Lille ?"

Parce qu'un jour on s'est dit "on irait bien une fois s'faire une bonne bouffe sans les gnomes, en namoureux ?"

Parce qu'un jour on est devenu fan de Top Chef, on s'est dit "on irait bien une fois dans le resto de Jean-Phi (à Mons), ou bien chez Florent (à Lille) ?"

Alors, parce qu'un jour j'ai eu l'idée de combiner plusieurs de nos idées, pour son anniversaire (le 15), demain, on va visiter Lille et se faire une bonne bouffe en namoureux chez Florent Ladeyn, finaliste de Top Chef (réservation faite y'a un mois).
Sans les gnomes.

Après ça, moi j'irais bien voir le studio d'Harry Potter à Londres, un jour...

lundi 7 avril 2014

Quand y'a urgence, y'a urgence...

Aujourd'hui, j'ai fait quelque chose que tous les psy du monde déconseillent de faire !

Aujourd'hui, j'ai touché à la chambre de mon ado... de mon jeune adulte, devrais-je dire.

Je sais qu'on ne peut pas toucher à la chambre d'un de ses enfants, surtout quand cet enfant a plus de 10 ans ! Je le sais, et je serais la première à m'insurger en temps normal.

Mais là, il y avait urgence, et notre santé et notre hygiène à tous en dépendait.

Je suis montée pour nettoyer sa chambre durant ses deux semaines d'absence, et ce que j'y ai trouvé aurait dû alarmer les deux pros du nettoyage de l'émission "c'est du propre" !

J'ai alors mis toutes mes forces dans tous mes muscles, et j'ai bougé tous les meubles afin d'aspirer et frotter partout, et j'ai réorganisé la disposition de ceux-ci afin d'avoir plus facile pour toutes les autres fois où je monterai le faire moi-même.
Sa chambre est en soupente et son lit était installé là où l'on se casse le dos... j'ai donc mis le coin dodo là où il y avait le coin salon, et vice versa... ainsi, la prochaine fois, pas de gymnastique pour accéder aux coins quasi inaccessibles.

Il va me haïr, sans doute.

Mais c'était ça ou avoir des bêtes.

Il va me haïr certainement.

Mais j'ose espérer qu'à presque 19 ans, il se creusera un peu pour comprendre que la propreté, ça ne se limite pas aux trois heures quotidiennes passées à la salle de bain.

dimanche 6 avril 2014

L'Heure Idéale...

La grippe a cependant un gros avantage : elle assomme les gnomes et les fait rester plus longtemps au lit...

C'est ainsi que nous avons bravement supporté le changement d'heure du week end passé.
Alors que tout le monde se plaignait de dormir une heure de moins, nous, nous avons dormi une heure de plus.
Et depuis, les Bad Gnomes ont gardé le rythme. Levés au plus tôt à 8h30, et au plus tard à 9h, ils font à nouveau le bonheur de notre fatigue, voire de notre paresse, à mon Bad Boy et à moi.
Surtout à moi, en fait, vu que lui se lève à 5h30 la semaine. ^^

Bref, l'heure d'été est, jusqu'à présent, l'heure idéale des Bad Gnomes.


jeudi 3 avril 2014

Quand le Vert reprend sa Place...

Une semaine a passé sans que je ne m'aperçoive de rien de ce qui se passait autour de moi.

C'est dingue.

Aujourd'hui que Bad Baby est (presque) guéri, je réouvre les yeux sur le monde.

Les arbres sont feuillus. En une semaine à peine, l'arbre devant la maison est passé de nu à habillé d'un léger feuillage vert.
L'affiche "à louer" à disparu... peut-être même ai-je raté l'emménagement de nouveaux voisins.
Nous avons changé d'heure pour fêter le printemps... pourtant il me semble que je suis encore plus fatiguée qu'avant.
Les échafaudages ont poussés comme des champignons, dans la rue... quand l'un disparaît, un autre prend sa place.

Il fait bon. Il fait beau. J'aurais pu terminer ma cour. Mais aujourd'hui, c'est moi qui tousse et qui me mouche, et je ne m'en sens pas le courage.

Le printemps s'est installé définitivement sans que je ne m'en rende compte... ou alors est-ce parce que l'hiver n'est jamais arrivé ?