vendredi 31 janvier 2014

Top Chef in The Place...

A l'heure où la France (encore elle) se déchire sur la théorie du genre et pique sa crise sur les jouets à offrir à ses propres enfants (pauvres d'eux), moi, je continue à suivre les envies de mes Gnomes.

Bad Baby avait reçu un établi de bricolage, garni d'outils dont il ne savait que faire et qui ont fini leur vie dans la poubelle, car inutiles et tous détachés.

Entre temps, je lui ai offert une panoplie de ménagère-cuisinière, et aujourd'hui encore, c'est ce jeu-là qui a la côte auprès des deux Bad Gnomes.

Dès la dernière bouchée du ptit-déj avalée, Bad Mini Boy me réclame le coffret sacré à grand coup de "ça, ça, ça ", et du matin jusqu'au soir, il me prépare des champignons poêlés, sublimés et revisités, sur la table du salon.

L'avantage : pendant ce temps là, il ne fait aucune connerie. Et ça, ça me fait des vacances, parce que Bad Mini Boy est le champion de la connerie ! :)

Fruits et légumes jetés en vrac sur le canapé...

Bad Mini Boy sublimant le champignon
(la table est effectivement devant les disques, manière de les protéger)

jeudi 30 janvier 2014

DIY...

A mes débuts d'écriveuse sur blog (je ne vais pas dire blogueuse, les vraies blogueuses savent tout faire et sont hyper suivies), je lisais beaucoup beaucoup, mais vraiment beaucoup de mes contemporaines, et la majorité d'entre elles intitulait leurs billets "DIY..." et s'en suivait une recette, un bricolage, une manucure, et plein d'autres choses accompagnées de plein plein de photos.

Well.

Il m'a quand même fallu deux grosses années (au bas mot) pour comprendre le DIY !
Ah, le principe, je l'avais bien compris... tu fais un truc, tu photographies toutes les étapes, et puis tu postes fièrement ton œuvre. Mais la définition de l'acronyme, je l'ai percutée bien bien longtemps après.

Les Français sont les rois de l'acronyme, je le savais.
Les blogueurs que je lis sont Français... cqfd. Ils acronyment tout, même en anglais !

DO IT YOURSELF !

Alors je me suis mise à réfléchir... C'est bien simple, ça fait 7 ans que je blogue, donc ça fait 7 ans que je réfléchis... parce que je voudrais bien doityourselfer moi aussi.

Mais bon... je n'ai absolument pas l'âme d'une artiste. Je ne sais même pas dessiner un poussin quand Bad Baby m'en demande un ! Alors bricoler un truc génialissime et le montrer fièrement à la blogosphère... euh... non.

Je ne pâtisse pas non plus. Enfin, si, je fais une excellente mousse au chocolat, et j'en fais souvent... mais je me vois mal en faire un tuto mensuel.

Je ne couds pas, je ne tricote pas, je ne crochète pas, je ne crée rien de mes mains. RIEN.

Je ne fais pas de mes doigts des œuvres de nail-art, parce que je trouve ça très moche, très pu-pute et très peu pratique quand tu as un ménage à tenir et deux Bad Gnomes à élever.

Je pense avoir pensé à tous les domaines possibles et imaginables. Je ne me suis trouvé aucun don.

A part peut-être celui de râler.
Là, je ne me défends pas mal. Je râle sur tout, et tout le monde, politique, people, voisinage, connaissances, famille, musique, cinéma... rien ne m'échappe. Y a toujours quelqu'un qui va faire ou dire un truc sur lequel je vais pouvoir râler.

Alors dimanche, le jour de la Chandeleur, alors que toutes les mères blogueuses parfaites vont nous sortir des tuto du feu de dieu sur des crêpes faites maison, moi, j'ouvrirai l'emballage sous-vide de mes crêpes achetées en grande surface (j'ai raté 250000 pâtes à crêpes, c'est bon, je n'essaie plus), et je râlerai sans doute sur cet emballage à la con pas pratique pour deux sous, qu'ils auraient quand même pu les emballer individuellement parcequ'on va quand même pas se caller les 25 crêpes d'un coup, non !

mercredi 29 janvier 2014

J'en reste sans voix...

Plus je vois/regarde/écoute les actualités en France, qui s'enfonce un peu plus chaque jour dans la haine, la bêtise et les rumeurs les plus abjectes, plus je suis fière d'être Belge.

Pas que je sois fière de notre gouvernement de merde, que je n'ai d'ailleurs pas choisi... mais fière de faire partie d'un peuple qui ne descend pas crier sa haine de l'Autre à la moindre occasion.

Et pourtant, tout n'est pas rose, chez nous. Que du contraire.

Mais je doute qu'un jour, on atteigne ce niveau...

lundi 27 janvier 2014

Dans la peau d'un Hamster...

Cela fait quatre jours que j'ai muté.

Je suis devenue un hamster.

Non pas que je joue la nuit au lieu de dormir, ou que je ronge tout et n'importe quoi. Mais ma joue gauche s'est mise à gonfler au point de devenir bajoue de hamster.

Et la douleur en prime.

Je ne sais pas si c'est un abcès, ou autre chose... des fois, ça ne fait plus mal, alors je me dis que c'est bon, c'est fini, et puis paf, ça reprend de plus belle.
Je ne sais même pas si je dois voir un dentiste ou un généraliste.
Sont-ce mes dents ? Je ne crois pas, je n'ai pas mal au dents.
Est-ce un froid ? Les vieux disent ça, chez nous "tu as attrapé un froid". Pourtant je n'ai pas cherché à attrapé quoi que ce soit.

Non, je crois que je deviens hamster. La réincarnation avant l'heure.


dimanche 19 janvier 2014

La Poussette, suite et fin...

C'est donc hier après-midi que je devais clôturer ma période "soldes presque réussis" par l'achat d'une nouvelle poussette pour Bad Mini Boy.

Ma recherche : une poussette canne légère, maniable en ville et dans les bus, possédant un petit panier pour mettre mes quelques courses.
Pas trop chère, parce qu'elle ne servira plus dix ans, mais surtout fonctionnelle, légère, fonctionnelle et légère.

Et j'ai trouvé mon bonheur dans les publicités d'une grande chaîne de magasins, dont mon préféré est situé à plein de bus de chez moi. Qu'à cela ne tienne, le samedi, j'ai le temps de faire des kilomètres.

Mouais... sauf que, quand j'ai vu le paquet que cela représentait, je me suis rendu compte que c'était impossible à transporter seule et en bus, et qu'envoyer mon Bad Boy le chercher ne servait à rien, parce que le paquet était vraiment lourd et encombrant.
Et je suis rentrée à la maison les mains vides et l'humeur grognon !

J'ai surfé sur divers sites de ventes par correspondance, et sur un site de seconde main... j'ai vu LA poussette que je souhaitais, parfait état, prix cassé... et j'ai envoyé un mail... sans trop de conviction, car je ne fonctionne jamais avec ce genre de sites et je n'ai confiance en personne.

Une heure après, mon téléphone a sonné, la poussette est toujours dispo, je demande comment on peut se retrouver, n'ayant pas de voiture, le type me demande où j'habite et me propose de me l'apporter dans l'heure !

Un homme d'un certain âge, très courtois, très aimable, est donc arrivé hier soir, avec l'objet de ma convoitise, nous avons réglé l'affaire, et hop !
C'est une poussette de chez "papy-mamy", qui a très peu servi, qui est très propre, en bon état, et qui me coûte moins du quart du prix d'une neuve.
Je suis contente de moi !


samedi 18 janvier 2014

Poussette cassée et pied soldé...

♫ Aux Sooooooooooldes Citoyens !
Chausseeeeeeeeeezzzzz tous vos morpions ! ♫

Voilà !
J'ai presque fini les soldes !
Et j'ai presque fait un sans faute !
Cette saison, il fallait surtout des chaussures.

Sur la paire de Bad Baby, 40% la semaine dernière !
Sur la paire de Bad Mini Boy aujourd'hui, 50% !
Sur ma paire, seulement 20%, mais bon... je ne désespère pas d'y arriver un jour.

Mais en allant ce matin avec le mini Gnome, il a réussi a casser l'assise de sa poussette !
Je ne sais pas comment il a fait, mais il y est arrivé.

Donc je terminerai les soldes d'hiver cet après-midi par une nouvelle poussette... ou pas.



jeudi 16 janvier 2014

Chat n'va pas s'passer comme chat...

S'il y a une sale bête que je déteste par dessus tout, c'est bien le chat !

Le chat, cet horrible animal que tout le monde chérit, qui pue, qui est faux, hypocrite, beaucoup plus sale que la légende qui fait de lui l'animal le plus propre le dit, apportant maladies et allergies plus ou moins graves (plutôt graves, chez moi).

Le chat, cet horrible animal indépendant qui croit que tout lui est dû, qui s'impose partout, qui escalade tous les obstacles pour venir marquer son territoire chez les autres...

Le chat, cette sale bête détestable et puante, est venu cette nuit ou ce matin infecter mon entrée en y faisant ses sales besoins.

Je l'ai senti dès que je me suis levée, tellement l'odeur était forte. J'ai vomi directement. Puis j'ai repris mes esprits et je me suis mise en mode "en guerre".

Cette sale bête ne marquera plus jamais son territoire sur MON territoire.

S'il pensait être tombé sur une mémère à son chat-chat, il s'est mis la patte dans l'œil !


mardi 14 janvier 2014

Trois Petits Mots...

- " Maman ?"

- " Oui ?"

- "We t'aime."


C'est tout simple, c'est tout con, mais que vouloir de plus ?

dimanche 12 janvier 2014

En Ardenne, ne te découvre pas d'un fil...

Deuxième retour en moins de 15 jours dans mon Ardenne Natale. Mais à deux seulement. Bad Baby et moi.

Parce que j'avais un bon plan chaussures et qu'il avait plus que besoin d'une nouvelle paire... parce que j'avais pris rendez-vous avec ma copine coiffeuse pour qu'il soit le plus beau des petits garçons de trois ans... parce que le 02 janvier, il était tellement déçu de quitter la Reine Mère sa grand-mère et surtout ses tantes (qui le gâtent, le sur-gâtent et le pourrissent littéralement) que je lui avais promis qu'on reviendrait rien que nous deux.

Départ samedi, retour dimanche.

(...) et c'est en m'allongeant sous la couette, au plus profond du lit, dans les draps glacés, et impossible à réchauffer, que je me suis dit une fois de plus "mais qu'est-ce que je fous là, moi ???" (...)

Une seule nuit... et je suis certaine qu'on est descendu à -68° ! Pire qu'aux Etats Unis ! Pire que la Sibérie. Et même pas d'neige, en plus !
Et pas le moindre Bad Boy pour me réchauffer !

La Reine Mère a une de ces vieilles maisons dont seules les pièces du rez de chaussée sont pourvues de chauffage, et dont les chambres sont des chambres froides puissance 10 ! Et malgré les trois tonnes de couettes, je ne parviens pas à me réchauffer et à dormir.
A chaque hiver, je jure que ça sera la dernière fois !
Cette fois, c'est promis, ils ne me verront plus avant le printemps !

Ceci dit, mon ptit bonhomme n'a pas eu froid, s'est amusé, a eu sa paire de chaussures, ses cheveux coupés, ses quatre volontés exaucées, a été adorable, et fût super content de rentrer à la maison et de retrouver son petit frère (qu'il a bisouté et câliné) et son papa.
L'un a manqué à l'autre, et vice versa, et ça me confirme à moi aussi que je ne peux pas me séparer de l'un ou de l'autre plus de 24 heures. De leur père non plus, d'ailleurs. Surtout à -68° ! :)

Alors la sibérique Ardenne Natale, au printemps, en été, éventuellement en automne, mais l'hiver, jamais plus !
Ou en tout cas plus en gilet... ^^


jeudi 9 janvier 2014

Chez Eux aussi c'est la Crise...

Durant le mois d'octobre, j'avais reçu un petit courrier m'envoyant sur le site de la marque de petites briques bien connues pour participer à un petit concours sans prétention...
Je ne suis pas très concours, mais je me suis dit que, pourquoi pas, si ça peut faire gagner des petites briques en plus à mes Bad Gnomes ?

J'ai cliqué, j'ai répondu, et j'ai attendu.

Le 04 novembre, je recevais une enveloppe par la poste.


Une grande enveloppe blanche avec un truc dur dedans... je me suis empressée de l'ouvrir...


Cool ! Ils ont fait vite !
J'ai ouvert le paquet... et j'en ai sorti un petit lapin blanc, comme par magie !


C'est ainsi que nous avons eu trois éléments en plus, dont un étoilé ! ^^
Alors dance floor ou pas ? :)


(les photos datent du 04 novembre 2013 - postées le matin même sur FB- )

mercredi 8 janvier 2014

Je Vois la Vie... Sous les Étoiles...

Mensuellement, Ali Alanoix nous fait voir la Vie en Couleurs... mais cette fois, et pour bien commencer l'année, nous vivrons ce rendez-vous sous les étoiles !

Mais des étoiles, à la maison, il n'y en a pas des tonnes, si ce n'est celles qui brillent dans les yeux de mes Bad Gnomes ! ^^

Mais quand on cherche bien, on trouve, et Bad Baby n'est pas le dernier pour me donner des indices et m'aider !

Nos étoiles, donc :


Le tableau magic et les étoiles made by Bad Baby Himself

La police est dans la place !

Un livre et une étoile de mer...

Un lange de Bad Mini Boy...


Le prochain rendez-vous sera le 19 février... et les ♥ cœurs ♥ seront à l'honneur !



lundi 6 janvier 2014

Quand le Début d'Année s'Achève...

Ça y'est !

C'est enfin fini !

C'est officiel, le 06 janvier, avec la galette des Rois, les derniers restes réchauffés ou jetés, le sapin rangé pour 11 mois, les nombreuses poubelles sorties... on tourne définitivement la page des "fêtes" !

OUF !

Chaque année, ça me pèse un peu plus. Je déteste vraiment cette période de l'année. Toute cette effervescence, tous ces déménagements obligatoires ou ces aménagements obligés.
Bon sang, c'est enfin fini !

Pourtant, cette année, nous avons fait au plus simple. Les deux réveillons en namoureux égoïstes et fatigués.
Les cadeaux tous les quatre en pyjamas (ou presque).
Les vœux dans mon Ardenne Natale en un peu moins de 24heures, aller-retour fumeux, bruyant et agaçant.

Et là, nous sommes lundi. Le Ptit Con est rentré hier soir et parti à l'école ce matin, mon Bad Boy a repris le boulot, les Bad Gnomes ne m'ont pas jetée ce matin en préférant leur père (^^), tout est rentré dans l'ordre, et ça me plaît bien ainsi.
(bon, j'avoue, mon Bad Boy aurait un jour ou deux en plus, je prenais avec plaisir, hein, faut pas croire !)

Les programmes tv vont reprendre leur routine, on va enfin être débarrassé des programmes gonflants et récurrents qui n'amusent plus personne, les enfants les premiers, et des stupides bêtisiers et autres rétrospectives de l'année écoulée.

Et dans deux semaines, après les soldes, toutes les résolutions prises sous les bulles de champagnes seront oubliées.

Deux points positifs cependant pour cette année : pas un gramme de neige et des températures plus que raisonnables. Et la soupe de la Reine Mère était succulente. :)




dimanche 5 janvier 2014

Huggy Les Bons Tuyaux...

La Reine Mère a reçu, entre autres choses, une tirelire intelligente, qui compte les pièces que l'on y glisse, et calcule le total en euros.

Un gadget qui n'a pas manqué d'amuser Bad Baby. Toutes les pièces rouges de la famille y sont passées ! Pour lui, qui est un fan inconditionnel des chiffres, ça suffit à faire son bonheur un petit moment.

Depuis que nous sommes rentrés de Mon Ardenne Natale, il clame à qui veut l'entendre, dans les bus, en rue, ou dans les magasins, que sa Mamy elle a beaucoup de sous, et qu'elle habite au 29 !

Je l'ai prévenue, en rigolant, qu'elle ferme bien sa porte aux cambrioleurs potentiels que son petit-fils pourrait lui envoyer ! :)

samedi 4 janvier 2014

A Chacun ses Valeurs Virtuelles...

Internet est formidable !

Et les relations qui en découlent le sont plus encore !

Prenons un exemple simple... Facebook. Ben oui.

J'y ai 26 amis. 16 sont de la famille, 9 sont des amis du passé, le dernier est un compagnon de jeu en ligne.

Sur les 26 amis, 9 n'ont pas accès à mes albums photos. Albums photos qui ne contiennent que des photos des Bad Gnomes. Un album par mois. Une trentaine de photos par album minimum.

Et la semaine passée, j'ai pris un 27 ème ami. Un beau-frère, tout nouveau sur le réseau.
Mais le soir même, il avait disparu de ma liste.
Mauvaise manipulation, me suis-je dit.

Mais non. J'ai appris par la suite qu'il m'avait virée de ses amis parce qu'il estimait que je racontais trop ma vie, et que ça le mettait mal à l'aise.

Il faut dire que ma Vie, ce sont mes Bad Gnomes. Que je passe mon temps à les mitrailler, parce qu'ils sont beaux et photogéniques, et que j'adore partager leurs bêtises, leurs bons mots, leur évolution, tous leurs faits et gestes, ou presque.
Voilà comment je raconte ma Vie !?!
J'aurais pu comprendre qu'il soit mal à l'aise à la lecture de mes prouesses sexouwelles... mais là, je ne percute pas trop.
Soit. Qu'il dégage ne me pose pas de problème. Je suis ce que je suis, et je ne vais pas changer à mon âge.

D'autre part, les gens "likent" tout et n'importe quoi.
Si tu annonces "je viens d'apprendre que j'ai une tumeur au cerveau", tu récoltes 150 "likes" !
C'est dingue ça ! De la même façon que moi j'en récolte quand j'annonce que Bad Mini Boy commence à grimper dans les canapés.
Est-ce que les gens lisent et se rendent compte de ce qu'ils likent ? Je ne crois pas...

Comment peut-on, par exemple, ne pas être mal à l'aise face à des like sur une page dieudonnéenne, mais se sentir comme un intrus dans les photos et les aventures de mes Bad Gnomes ?
Comment peut-on rester zen devant les péripéties amoureuses d'une enfant de 11 ans et ne pas pouvoir regarder en face le sourire triomphant de Bad Mini Boy qui vient de piquer trois patates à la cuisine ?

Les gens parfois ont de drôles de valeurs...
Ma richesse à moi, ce sont mes Bad Gnomes, et si je ne l'étale pas au grand jour, j'aime cependant la partager avec ceux qui les adorent autant que moi. :)

jeudi 2 janvier 2014

A vous...

I wish you a







Et merci d'être là ! :)