vendredi 27 décembre 2013

Joie de Noyel...

Finalement, c'était notre premier vrai Noyel enthousiaste et gai, avec les deux Bad Gnomes.

L'an dernier, Bad Baby était seul à déballer les cadeaux, son petit frère ayant un peu plus de trois mois, et l'année d'avant, c'est lui qui était trop petit et ne se rendait pas vraiment compte.

Donc mercredi matin, c'était la fiesta dans le salon.

Bad Baby et Bad Mini Boy allaient d'un paquet à l'autre, ne sachant plus trop avec quoi jouer ! :)

Des ptits bonhommes 123 et leur hôpital ou leur arche, des briques empilables et leurs ouvriers, de la lecture rigolote, des histoires à endormir, des animaux plus vrais que nature, des voitures, de quoi dessiner... comme dirait Bad Baby, "il est sympa, Pèsss Nowel, il donne plein de cadeaux quand on est sage" !


Avant le déballage du 25... ^^

lundi 23 décembre 2013

Worldline ou comment des incapables me gâchent ma fête...

Nous sommes donc allés chez l'Suédois vendeur de meubles.

Les deux Bad Gnomes, Tonton et moi.

C'est une fête, d'aller chez l'Suédois. Parce qu'il y a des milliers de choses super géniales à voir et à acheter. Parce que j'ai très très peu d'occasions d'y aller, n'ayant pas de voiture. Parce les Bad Gnomes n'y étaient jamais allés, et que j'étais certaine que Bad Baby allait adorer cet endroit magique...

Tonton et moi nous étions arrangés pour y aller avant Noyel... pour aller chercher, entre autres choses, le cadeau de Noyel de mon  Bad Boy.

Et le lit de Bad Baby, et un matelas, et une parure de lit, et des box de rangement, et des bougies parfumées, et une lampe, et une jolie table d'appoint...

Et on a tout trouvé en moins d'une heure... et on a chargé les deux chariots.

Et Bad Baby était aux anges.

Et on est arrivé à la caisse, et on a appris que tout le réseau de paiement par carte était en panne.
Pas d'argent liquide aux distributeurs non plus, en panne.

La veille de Noël, ces enflures sont incapables de gérer le réseau de paiement par cartes !!!!!

On a donc été obligés de laisser tout sur place, et de rentrer à la maison les mains vides.

Bad Baby a bien compris la situation, n'a pas pleuré, et sait que son lit, il l'aura plus tard... j'ai un petit garçon hyper facile, qui comprend bien quand on lui explique bien.

Mais moi, putain, je suis enragée.

Parce que d'ici à ce qu'on retrouve une occasion d'y retourner, Bad Baby sera marié !
Et surtout parce que je me retrouve le 24 décembre sans un cadeau à mettre sous le sapin pour mon Bad Boy chéri !

Parce que des imbéciles finis sont incapables de faire face à un rush commercial la veille de Noël ! Ils croient quoi, eux ?
Qui se balade encore avec du liquide pour faire les courses ?
Qui va acheter des meubles avec du liquide ???????

Qui veut bien me conduire chez l'Suédois demain ? ☺

En attendant, Godot manque de temps...

L'avantage d'avoir un ado stressant en vacances, c'est qu'il les passe chez son père, ses vacances. Et ça, c'est bien.  Ça me laisse du temps pour me déstresser et être en forme pour me restresser à la rentrée. :)

L'inconvénient d'avoir un ado parti chez son père, c'est que je n'ai plus personne à la maison pour garder les gnomes le temps d'aller faire les courses.

Résultat, qu'il pleuve ou qu'il vente, si on veut manger, je dois les embarquer avec moi.

Du coup, ça me bouffe du temps. Parce que bien sûr, on va moins vite à trois que moi toute seule en mode "speedy".
Donc, je manque de temps pour faire autre chose.
Donc, je suis en retard sur mes plannings habituels.
Donc...

Ben en fait, je m'en fous. Parce que ça me fait bien rire les courses avec les Bad Gnomes.
Ils sont drôles, ils attirent les regards, et moi je suis fière, parce que c'est moi qui les ai faits !

Bon, je gagnerais aussi du temps à ne pas rester coincée à la maison parce que quelqu'un m'a dit "je vais passer tel mercredi" et que je l'attend comme on attend Godot...
D'ailleurs, j'ai remarqué que plus les gens sont éloignés, plus ils bougent... plus ils sont près, moins on les voit...

Bref, cette semaine, je zappe plein de trucs, j'ai du ménage en retard, et c'est pas aujourd'hui que ça va s'arranger, parce qu'on va se promener chez l'Suédois pour acheter un lit de grand pour Bad Baby... ^^


lundi 16 décembre 2013

Mea Culpa...

La mode est au "terrible two".
Je n'en avais jamais entendu parler avant de le lire sur la blogosphère (surtout française) ! Et pourtant, je suis trois fois maman et je viens d'une famille pleine de gnomes !

Apparemment, c'est quand le rejeton de trois ans est difficile à gérer...

Mouais... mais TOUS les rejetons de trois ans ont une phase difficile, et ce depuis la nuit des temps... pourquoi invente-t-on ce "terrible two" maintenant ? Et que veut-il dire ?

Mais bon, comme on cherche toujours une cause à chaque cap difficile (la psychanalyse enfantine est aussi très en vogue), je n'y prête pas plus attention que ça...

Entre 0 et 6 mois, on met ça sur le compte des coliques...
Entre 6 mois et 15 mois, "il fait ses dents"...
A trois ans, c'est le fameux terrible two dont tout le monde parle et se plaint...
A huit ans... c'est soit le divorce des parents (ben oui), soit la pré-adolescence...
A douze ans, c'est l'adolescence...
A trente ans, il se cherche encore... lol

Bon, ici, l'aîné a 18 ans, il est ingérable, vit sa vie sous MON toit sans tenir compte du reste de la famille, n'a pas de coliques, a toutes ses dents, et a subi le divorce il y a déjà 12 ans... C'est quoi, alors ??????

Moi, j'ai tendance à mettre ça sur un bug dans son éducation, un égoïsme exacerbé qu'on a laissé s'installer, et maintenant, c'est trop tard... et ça durera jusqu'à ce qu'il tombe sur une petite nénette qui aura de la poigne et dont il sera fou amoureux et qu'il voudra mettre dans son lit à qui il voudra plaire...

Bref... avec du recul, je me dis que "oui ma pôv' Ginette, j'avoue mon imperfection, je suis sûrement une des raisons de ce bug"... et je vais tâcher de ne pas reproduire les mêmes erreurs avec les Bad Gnomes...

En attendant, Bad Baby a trois ans, et il n'est vraiment pas chiant... et Bad Mini Boy me sort une dent toutes les semaines, pour le moment, sans crises et sans hurlements.
Le point commun entre les trois ? Ils ont un caractère têtu et borné... et ça aussi, l'air de rien, c'est de ma faute ! :)

samedi 14 décembre 2013

Il en faut peu pour être heureux...

Je parlais l'autre jour de voir briller (de joie ou de bonheur) les yeux de mes Bad Gnomes... j'ai encore eu un bel aperçu hier, et ça me fait fondre.

Jeudi, nous étions allé faire un tour chez Monsieur Bricolage, en revenant des courses.
Parce qu'ils ont un superbe étalage de trucs de Noyel, des manèges musicaux que Bad Baby adore aux boules multicolores de toutes les tailles, en passant par des éclairages faramineux... le tout formant une espèce de petit pays féérique au milieu du magasin.

C'est là que j'ai décidé d'acheter de nouvelles boules et de changer les couleurs de mon sapin, généralement décoré de trois nuances de mordoré.
Dans un coup de folie, j'ai pris du turquoise et du noisette !

Et hier, pendant leur sieste, pour leur faire la surprise au réveil, j'ai installé le sapin...

Les cris de Bad Baby, quand il est descendu !!!

Leurs quatre yeux flashaient plus que les ptites loupiotes du sapin ! ^^



vendredi 13 décembre 2013

Vendredi 13...

On voit fleurir, ici et là, des tas de souhaits tous plus vénaux les uns que les autres...

"pourvu que le 13 me porte bonheur... j'ai tant besoin de..."
"on est le 13, j'espère que je vais gagner le gros lot..."
"je ne joue que les vendredis 13, cette fois, c'est pour moi..."

Et les "amis" commentent "j'espère que tu penseras aux amis, si c'est le cas..."

(sourires)

Et les amis, est-ce qu'ils y penseraient, eux, aux amis ? Surtout aux amis du virtuel FB !

(grand LOL)

Moi, j'ai dit deux vérités :

- si je gagne (aujourd'hui ou plus tard), les zamis... rien à foutre. Je mets mes Gnomes à l'abri, je me mets à l'abri, je pense à la famille qui pense à moi, et le seul ami qui aura la big part du gâteau, c'est celui qui a toujours été présent en cas de coup(s) dur(s), et puis basta. Même là, je ne la jouerai pas hypocrite genre ♫ je te dooooonne, tout, je te dooooonne... ♫
Ben non, faut pas rêver. Je donne rien. Et que l'Etat ne rêve pas non plus, je préfèrerais encore tout donner à une asso de chats castrés, sourds à trois pattes !

- je ne joue à rien, donc ça ne risque pas d'arriver que je touche le gros lot...

Sauf si un ami pense à moi ! Héhé ! ☺

Bon vendredi 13, les gens !


mercredi 11 décembre 2013

Je Vois la Vie en... Marron...

Encore une fois prête pour le rendez-vous mensuel donné par Ali Alanoix, qui, pour rappel, nous fait voir la Vie en couleurs.

Ce mois-ci... le MARRON est à l'honneur. Trop facile, c'est une de mes couleurs préférées !

L'avant-dernière paire de chaussons de Bad Baby... sur mon parquet marron clair...
Les tentures du salon...
Mon penseur africain, vestige d'une amitié qui n'est plus...
Un côté de la chambre des Bad Gnomes...


J'aurais pu prendre tous mes masques africains, ou mes yeux, ou encore mes chaussures actuelles, mais bon... j'avoue, j'ai un peu la flemme de faire le tour du domaine ! ^^
Mais, que j'y pense... mon blog est également marron ! :)

Le mois prochain (8 janvier), un motif ÉTOILÉ remplacera les couleurs...
























mardi 10 décembre 2013

Quand l'intelligence du choix suffit à la quantité d'une liste...

Nous regardions l'autre jour, un reportage sur les fêtes, les dépenses, les cadeaux, etc...

Le genre de reportage qu'on nous ressert chaque année à la même période, pour être sûr que ceux qui ne lisent pas la presse et les magazines soient au courant de toute ce qui se dit.
(c'est pareil en janvier pour les régimes) (mais on y reviendra).

Dans le reportage, une nénette d'âge moyen, mère de deux enfants d'une dizaine d'années, ayant des revenus moyens... bref, une personne "normale", quoi.

Et c'est là que je manque de m'étrangler, quand le journaliste lui demande le budget cadeaux de Noyel pour les enfants... et qu'elle répond "là, on est un peu serrés financièrement, donc on a revu le budget à la baisse... 200€ pour les deux."

200€ !!!!!
Deux cent euros !!!!
Pour deux enfants de 8 et 10 ans (environ) !!!!
Et béh ! J'voudrais bien être "serrée" comme elle, moi !

"T'imagine même pas les sommes (astronomiques) que les gens peuvent mettre dans les cadeaux de Noyel" me glisse mon Bad Boy...  Non, je n'ose pas imaginer.

Tu m'étonnes que les mômes d'aujourd'hui soient exigeants et difficiles, quand on voit les listes longues comme le bras qu'ils brandissent chaque fin d'année, comme une feuille de revendications d'un syndicaliste du TEC !

Chez nous, pas de liste !
Je hais les listes. Les to do list, les wishlist, les listes de choses à faire, à ne pas faire, à manger, à ne pas manger, à gérer, à travailler....
La mode est aux listes de toutes sortes, et les enfants ne sont pas épargnés !
"Tu veux quoi pour Noyel ? Tu as fait ta liste ?"
Et le môme d'inscrire la Porsche rouge grandeur nature et de piquer sa crise s'il ne la reçoit pas...

Mais ça ne va pas, non ? Hé, oh, les gens !!!!
Et le plaisir de découvrir ? Et la surprise ?

Je vous avoue que ça me pue de savoir à l'avance ce que les Gnomes vont recevoir auprès d'une tierce personne ! Moi aussi j'aime être surprise, même si ce n'est pas pour moi !

Donc pas de liste. Et certainement pas un budget qui correspond au tiers du loyer ! Y'a des limites, quand même ! Et lorsqu'on dépasse ce genre de limite, les morpions deviennent imbuvables à force d'avoir été pourris selon leurs exigences.
Oui madame, on a les enfants qu'on façonne.
Qu'on ne s'étonne plus de les voir criser publiquement quand on a pour habitude de céder à la maison !

J'ai fait le compte... à Noyel, les Bad Gnomes auront à peu près cinq ou six trucs chacun... ça ira du livre (Bad Baby est l'enfant le plus heureux du monde quand il reçoit UN SEUL "Monsieur Bonhomme", alors imagine trois) aux Légos (Bad Mini Boy a une âme de constructeur/destructeur) en passant par des animaux ou de la pâte à modeler...
5 ou 6 trucs que j'ai choisi en fonction de la possibilité que ça leur plaise, à force de les observer tous les jours.
5 ou 6 trucs que j'ai trouvé par hasard, sans les chercher vraiment, juste parce qu'ils étaient là au moment où j'y étais aussi.
Et j'ai entassé dans la colonne du garage.
J'ai fait le compte, et quand je vois le nombre de trucs que j'ai planqué au garage, je me demande où on va pouvoir ranger tout ça !
J'ai fait le compte, et on ne doit pas avoir dépassé les 30€ par Bad Gnome, pas parce qu'on n'a pas les moyens, mais parce qu'ils sont gâtés tout au long de l'année pour n'importe quelle occasion (un pipi dans le pot, un caca bien géré, un nouveau mot bien prononcé, ou simplement comme ça, pour le plaisir de voir les yeux briller).

Et c'est là mon but. Voir leurs yeux briller de plaisir et de bonheur.
Un simple tableau magic a suffi à bonheuriser Bad Baby (merci Saint-Nicolas)
Un simple Barbapapa a suffi à bonheuriser Bad Mini Boy (merci Saint-Nicolas)
(Saint-Nicolas passe dans mon Ardenne Natale pour les enfants)
Pourquoi donc les gens s'obstinent-ils à acheter des tonnes de trucs bien chers à des gosses qui de toute façon, vont juste s'amuser avec l'emballage ?
L'amour de son gnome ne s'achète pas.
Je le vois tous les jours quand l'un des deux se jette sur moi, comme ça, sans raison, juste le temps d'un câlin... et ça, toutes les listes abouties du monde n'y changeront rien.

Et puis, je ne veux pas arriver un jour à ça :



(planches piquées dans le Fluide Glacial de décembre 2013, "Le Cadeau", Bonzard)


(c'est du vécu, je déteste ce genre de gosse) (c'est pas un des miens :p )

lundi 9 décembre 2013

Jamais Tu ne Diras...

Avant, quand j'étais jeune, très jeune, je m'étais persuadée que jamais, au grand JAMAIS je n'aurais d'enfants.
Je me souviens qu'à 14 ans environ, je disais à qui voulait l'entendre que ma Vie ne dépendrait certainement pas de mouflets crétins, baveux, morveux et hurleurs et que "plutôt m'opérer dès que je serai majeure que de tomber enceinte un jour !".

Et puis comme disait Françoise Hardy, le temps a passé et me revoilà... mère de trois enfants, et motivée pour un quatrième si mon corps ne m'avait pas lâchée en cours de route ! :)

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis... ça me conforte dans l'idée que je ne suis pas une imbécile.
C'est pareil pour les principes.

Avant, j'avais des principes. Plein.
Maintenant, j'ai des gosses.

(j'aurais pu participer au {Ça Jacasse #12}, mais les règles ont changé et il est hors de question que j'associe mon blog à FB)

Donc avant j'avais des principes... et l'un d'entre eux était celui ci : "si un jour j'ai des enfants, jamais jamais je ne les habillerai pareil... même si j'ai des jumeaux !"
Et sur cette certitude, j'ai eu un garçon, qui resta fils unique pendant 16 ans.

Les deux Bad Gnomes ont entre eux 22 petits mois, mais je n'ai jamais transgressé mon principe vestimentaire... jusqu'à samedi.

Je suis allée faire un tour chez le Suédois aux deux lettres, j'en suis ressortie les bras chargés et avec deux sweats parfaitement identiques pour les deux ptits. Et avec le recul, s'il y avait eu la taille de leur Bad Père, j'en aurais pris un troisième ! ^^

Bref... je les trouve super mignons tous les deux, et même s'ils ne les portent pas forcément en même temps, et bien voilà, mes deux bébés auront été habillés pareil au moins une fois. Et sans regret. :)


vendredi 6 décembre 2013

lundi 2 décembre 2013

Détestable mois de Décembre...

Nous sommes le 02 décembre.

Décembre étant le mois le plus détestable (à mon sens) de l'année, n'être que le 02 promet donc des semaines beaucoup plus longues que celles des 11 autres mois.

Mais pourquoi donc "détestable" ?

Parce que, au sens le plus physique, c'est un mois froid, humide, sombre, et désagréable à vivre. Nous quittons l'automne et entrons dans une période glaciaire plus ou moins longue (4 mois au mieux, 6 mois au pire) couverte de glace et de neige. BEURK !
Et en plus, on ne vend plus nulle part de bon vieux gros pulls tout doux-tout chauds à col roulé ! Cata !

Ensuite, parce que c'est un mois qui coûte cher. Très cher.
On a beau adorer faire et recevoir des cadeaux, on a beau adorer les traditionnelles fêtes de Saint-Nicolas ou de Noël, on a beau attendre avec grande impatience le début d'une nouvelle année, le 31 décembre, on est raide de chez raide financièrement parlant .

Et enfin, parce que pendant 31 longs jours, ça dégouline partout de bons sentiments.
De janvier à novembre, personne n'en n'a rien à foutre de personne, en général (ceux qui en ont à foutre tout le reste de l'année n'en parlent pas, mais agissent), mais tout le temps que dure décembre, c'est à qui aimera le plus son prochain !

Décembre est hallucinant de fausseté et d'hypocrisie mal placée.
Aussi bien du côté des politicards que des stars et autres people...

Ça dégouline de bons sentiments écœurants sur toutes les chaînes de télé, dans toutes les émissions radiophoniques, sur tous les blogs dits "influents"... tous se permettent de te dire quoi faire, quand faire, quoi penser, tous se permettent de te moraliser et de te conduire vers le chemin de la rédemption (ou presque) !

Sans compter les divines promesses et résolutions...

Décembre me gonfle, quelque chose de rare...

Et on est que le 02...