jeudi 31 octobre 2013

Des Frères...

Ils me font rire tout le temps, mes Bad Gnomes.

Bad Mini Boy chante toute la journée la mélodie de son tracteur ("Old McDonald had a farm") en mettant un souk inimaginable dans la maison...

Quant à Bad Baby, il cause en chiffres toute la journée. Dehors, ce sont les numéros des maisons, ou les plaques des voitures, ou encore les numéros des bus... à la maison, il demande les dates anniversaire de chacun, ou "lit" l'heure sur la grosse horloge du salon...

- "et un un et un cinq, ça fait quoi ?"
- "ça fait quinze."
- "non, ça fait l'anniversaire de Papa !"

- "et un un et un sept, ça fait quoi ?"
- "euh... ça fait l'anniversaire de Tutus ?"
- "non, ça fait dissett !"

Mais ce que je préfère, c'est de les surprendre en train de discuter tous les deux dans un langage qu'eux seuls comprennent et qui les fait se marrer comme des bossus...
Souvent, on me demande si Bad Baby n'est pas jaloux depuis l'arrivée de son ptit frère... mais non. Depuis la naissance de Bad Mini Boy, il a toujours été très attentionné, et il continue à l'être. C'est gai. C'est beau de les voir tous les deux s'entendre aussi bien.

Le petit suit le grand partout.
Le grand a toujours un bisou en réserve pour le petit.
L'un et l'autre s'agacent de temps en temps.
Mais ils se rejoignent toujours pour un moment câlin.


mercredi 30 octobre 2013

Je Vois la Vie en... Orange...

Chez Ali Alanoix, chaque mois, on voit la Vie en couleur... et ce mois-ci, l'ORANGE est mis à l'honneur.
Mais pas n'importe quel orange ! Nonononon !

The Orange ! Celui de l'objet qui a le plus de sens pour nous.

Hum... pas facile, me suis-je dit ! Et puis la journée s'est passée, on s'est habillés pour sortir, les Bad Gnomes et moi, et c'est là que je me suis dit (oui, je me dis beaucoup de choses) "mais c'est bien sûr !!!"

Le truc orange qui a le plus de sens pour moi est l'écharpe que mon Bad Boy m'a offerte pour Noël... sans que je lui fasse aucun message subliminal, sans que je ne lui donne aucune instruction, il a trouvé THE ÉCHARPE que je voulais !

Longue, douce, chaude, pas trop orangée, mais plutôt "potironnée", c'est MON écharpe ! Elle prime sur toutes les autres, et elle et moi, on est sublimes en cette période automnale ! :)



Le mois prochain... nous verrons la Vie en...

   ... MARRON !


lundi 28 octobre 2013

Changement d'heure...

Comme toujours, c'est à l'envers que ça se passe quand on a des bébés.

Quand on est censé dormir une heure de plus, ils se réveillent plus tôt... quand on est censé dormir une heure de moins, ils se réveillent pareil...

Au final, le parent est toujours lésé.

La nuit de samedi à dimanche, nous avons donc reculé les aiguilles d'une heure pour entrer dans l'heure d'hiver.
A 2h, il était donc 1h. Mais ça, on s'en fout, à 2h ou à 1h, on dort déjà depuis longtemps.
Le dimanche matin, les Bad Gnomes se sont réveillés à 8h30 nouvelle heure. Donc à 9h30 en théorie.

Cool, me dis-je ! On va réellement gagner une heure un jour ou deux !

Dans tes rêves, Thérèse !

Ce matin, Bad Mini Boy a claironné à 6h45 !

Y'a pas de nouvelle heure ou d'ancienne heure, dans pareil cas ! 6h45, c'est la nuit !!!!

Il a entraîné Bad Baby, qui lui, assume beaucoup moins bien le lever au chant du coq, et sa mère migraineuse, càd Moi !

A 7h20, ils étaient habillés, avaient bu leurs bibis, avaient déjeuné, et se disputaient déjà pour la voiture rouge !
Et moi... je me branchais la perf de café sur ma plus grosse veine.

A 9h45, j'ai dû coucher le mini gnome mort fatigué. Ben oui ! On l'serait pour moins !
Mais du coup, ça déphase toute la journée, vu qu'habituellement, la sieste du matin est supprimée et qu'il dort 2h30 l'après-midi !
Bad Baby, quant à lui, a eu les yeux gonflés dès la fin de la matinée, et s'est écroulé après le repas !

Bon, et alors ? Rien de grave, quoi.

Et ben si ! Parce que le mini, qui a pioncé 1h30 la matinée, n'est plus fatigué pour la sieste de l'aprèm ! Donc là, pour le moment, alors que je l'ai monté le plus tard possible (14h), il est en train de foutre le souk dans sa chambre depuis une heure !!!

Alors ces cons, ils vont arrêter de nous faire tourner en bourrique deux fois par an pour des foutues économies d'énergie qu'on ne fait de toute façon pas, parce que les lampes, elles sont quand même allumées puisque les mômes sont réveillés !!!!
Mais c'est pas dieu possible d'avoir des imbéciles finis pour nous gouverner !

Coup de Gueule...

La tradition, chez nous, c'est que la semaine (ou les 15 jours) qui précède le 06 décembre, les enfants mettent leurs chaussures devant la cheminée (ou sur l'appui de fenêtre) afin que Saint Nicolas y dépose une friandise, friandise méritée si et seulement si l'enfant en question a été sage.
Si ce n'est pas le cas, Saint Nicolas ne met pas de friandise dans la chaussure, mais son compère Père Fouettard, ramoneur de son état, y met un martinet ou un bâton, en guise d'avertissement :
" si tu continues à ne pas être sage, tu n'auras pas de cadeaux le 06 décembre !"

Je me souviens qu'une fois, mon petit frère (21 mois plus jeune que moi) avait eu sa chaussure garnie de pièces en chocolat, alors que la mienne contenait un vulgaire bâton auquel était attachée UN SEUL bonbon.
J'avais dû être infecte la veille pour mériter ça. Je ne m'en souviens plus. Mais jamais je n'oublierai le bâton menaçant. Ni la peur que le ramoneur me procurait.

Voilà donc une anecdote qui concerne le Père Fouettard.
C'est le type qui ramone les cheminées pour faciliter le passage de Saint-Nicolas, et qui, occasionnellement, joue un rôle de méchant pour effrayer les enfants désobéissants en jouant avec son image de personnage noir de suie et repoussant.

Cela fait plus de 40 ans que j'entends cette histoire, et aujourd'hui, parce qu'il est de bon ton de crier au racisme pour un oui ou pour un non, on lui prête une nationalité africaine, à notre Père Fouettard tout sale, et on le considère comme un symbole malsain de l'esclavagisme, et le voilà persécuté par l'ONU qui veut nous supprimer ce personnage clef sans qui le grand Saint ne serait plus ce qu'il est !!!
C'est comme si GAIA (qu'on a d'ailleurs accusée de racisme également, que je pense à ça, lol) décidait de supprimer l'âne de Saint-Nicolas sous prétexte de maltraitance envers le pauvre animal (alors que les enfants lui offrent sucres et carottes) !!!!

Père Fouettard est un simple ramoneur (selon une première version) ou un livreur de charbon (dans une autre version), très sale et aux cheveux hirsutes, et ceux qui voient en lui l'image d'un racisme primaire sont soit des grands paranos mal dans leur peau, soit des gros fainéants qui n'ont vraiment rien d'autre à foutre que de nous emmerder dans nos traditions !

Quand je regarde le monde, je me dis que, putain, les Droits de l'Homme et l'ONU ont franchement de quoi faire, ne fût-ce que pour sauver des gamines d'une excision violente, des femmes menacées de lapidation, ou que sais-je encore ?
Mais non.
Ils s'attaquent au Père Fouettard en criant au racisme !!!

Y'en a qui font le buzz avec des demandes en mariage stupides, d'autres occupent les premières pages en polémiquant sur l'éventuelle homosexualité du nouveau Roi, et les Droits de l'Homme crient au racisme pour un ramoneur dont l'image a été galvaudée par la bien-pensance ou par des irréductibles cons !

Et pendant ce temps-là, on crève toujours de froid et de faim dans nos rues, des femmes se font violer ou lapider en toute impunité dans des pays tout proches, des enfants sont victimes d'adultes ayant autorité spirituelle sans que personne ne s'en offusque, d'autres doivent bosser plus de 10 heures par jours pour deux francs six sous,...

A chacun ses priorités, je suppose... l'ONU a apparemment les siennes...


vendredi 25 octobre 2013

Vacances j'oublie tout...

Les Vacances de Toussaint, c'est maintenant !

Ça veut dire une semaine de calme tôt l'matin... ça veut dire une orgie de riz et de légumes pendant une semaine... ça veut dire un peu moins de lessive et de ménage...

Ça veut dire que le Ptit Con s'en va chez son Papa pendant une semaine !

Ça, c'est ce que j'appelle des vacances, oui ! \0/



(comment ça, mère indigne ?^^)

lundi 21 octobre 2013

Vers la non-dépendance...

Arrêter, c'est hyper difficile.

Arrêter quoi, me direz-vous ?

Arrêter tout ou plutôt n'importe quoi.

Arrêter de fumer, pour un fumeur invétéré; arrêter de boire, pour un buveur (ou un étudiant ); arrêter de râler, pour moi; arrêter le chocolat, pour mon Bad Boy...

Arrêter la sucette, pour un bébé.

Le Ptit Con a donné sa sucette à Saint-Nicolas vers trois ans et demi (il est né en juin, et Saint-Nicolas passe le 06 décembre) (avec son ami ramoneur le Père Fouettard, qui fera plus tard l'objet d'un billet !).
Il ne la prenait que dans son lit, lors des siestes et des nuits (je ne supporte pas un enfant avec une sucette en bouche toute la journée) (c'est moche et ça fait "gaga").
Je me disais donc que celle de Bad Baby suivrait le même chemin, au même moment... soit en décembre de cette année (il aura trois ans en novembre)...

Et bien non.
Je crois que Bad Baby ne veut plus sa sucette MAINTENANT, et qu'il l'a décidé tout seul.
Et comme il ne peut pas nous expliquer pourquoi, il nous dit qu'elle lui fait mal à la bouche.

Ce qui nous a inquiété, bien sûr. Et étonné. C'est une nouvelle sucette, elle a à peine une semaine (l'autre était déchiquetée) (c'est exactement la même que l'autre, que toutes les autres que je remplace depuis 35 mois), et subitement, sans crier gare, depuis trois jours elle fait "mam à ma bouche" ??
J'ai bien re-re-vérifié sa bouche au moment de le mettre au lit, cet après-midi. Il n'a rien. Aucune blessure, aucun gonflement, aucune dent qui sort. Rien. D'autant que rien d'autre ne lui fait mal.

Alors j'en déduis qu'il en a marre de sa sucette, et qu'il souhaite tourner cette page-là.
Ça ne l'empêche pas de dormir, en tout cas.
Mais... et si ma déduction est fausse, c'est quoi ?
Pourquoi mon petit garçon ne veut-il plus sa sucette ?
Et pourquoi dit-il qu'elle lui fait "mam à ma bouche" ?

Mon bébé est-il en train de muer et de devenir un grand, tout simplement ?

jeudi 17 octobre 2013

Péché de Gourmandise...

Bad Mini Boy est plutôt gourmand. Il lui arrive de crier lorsque son assiette est vide quand il vient de s'enfiler trois kilos de patates ! (euh... trois kilos, c'est une image, hein !)

Bad Baby est gourmand de la Vie en général (il ne s'arrête jamais, s'extasie de tout et de rien) et des Nic-Nac en particulier... si bien qu'on limite leur nombre au préalable, et qu'on les compte ensemble ! (c'est un chouette exercice pour apprendre à compter et à lire) (les Nic-Nac sont en forme de chiffres et de lettres).

Mon Bad Boy est un gourmand dans le sens premier du terme. Il peut s'enfiler une plaquette de chocolat de 200gr, ou un paquet d'un kilo sans s'arrêter avant de n'avoir plus que des miettes !

Mais la palme d'or revient au Ptit Con.

Revenons un mois en arrière...

Quelques jours avant le déménagement, comme je savais que je n'aurais plus l'occasion d'aller dans mon supermarché (celui à l'enseigne allemande) préféré, j'avais profité de la voiture de Tonton pour faire le plein de tout... pour au moins quatre semaines.

Genre des packs d'eau, de lait, de boisson zéro, de PQ, de sirop de grenadine, etc, etc...
Un carton de sirop de grenadine contient six bouteilles. Avec six bouteilles de sirop, il y a moyen de faire des tonnes de litres de boisson...
Et une semaine après avoir emménagé, je descends chercher une bouteille du fameux sirop... y'en avait plus !

En sept jours. EN SEPT JOURS, QUOI !
Il a flûté un pack entier de grenadine en SEPT JOURS !!!!

"J'avais soif", qu'il m'a dit !
Le mec qui revient d'une escapade de 40 jours au Sahel n'en boirait pas autant !

Rien que d'y repenser, ça me fout les boules ! Je n'en reviens toujours pas.
Depuis, il est évident que le niveau de grenadine est mesuré, calculé, compté et distribué au compte gouttes !

Vous avez plus gourmand que ça chez vous ?

mercredi 16 octobre 2013

Premières chaussures...

Parce que lorsque l'on marche comme un grand, on est un grand... et un grand met des chaussures ! :)


Bad Mini Boy 1 - portefeuille de Maman 0






Un Kilomètre à Pieds... ça use, ça use...

Le Ptit Con a marché le 19 juillet, soit quatre jours avant son 13ème mois.

Bad Baby a marché le 10 mars, soit 7 jours avant son 16ème mois.

Bad Mini Boy a marché le 15 octobre (hier !!!!) (cri hystérique!), soit 12 jours après son 13ème mois... et avant son petit cousin qui a deux mois de plus que lui, et qui ne se met pas encore debout !!!! ^^

Chui trop trop fière !


dimanche 13 octobre 2013

{Ça Jacasse} #11 : Le Doudou en Image...

{Ça Jacasse} est un rendez-vous hebdomadaire imaginé par deux blogueuses, Une Poulette et Une Dinde,  centré sur un thème précis, et qui concerne la grossesse, la maternité, ou les enfants.

Clique sur le logo pour les détails


Cette semaine, un défi photo sur le personnage le plus important de la Vie de bébé, après Maman... j'ai nommé Doudou !

Tellement important, le Doudou, que toute femme qui devient mère devient en même temps grand-mère-doudouesque ! :p

En image donc, je vous présente Madame Lapin (doudou du Ptit Con), âgée de 18 ans, rhabillée par la Reine Mère il y a quelques années tellement elle était usée/élimée/déchirée... Gougou (doudou de Bad Baby) et Doudou (doudou choisi par Bad Mini Boy himself) :



(Gougou et Doudou sont passés dans le lave linge il y a 15 jours, désolée pour le côté non-crade de la chose, ils avaient été contaminés par les rhumes des deux gnomes après avoir vécu un déménagement pluvieux assez traumatisant ! ^^)

vendredi 11 octobre 2013

Pause...

Je me demandais dernièrement quand est-ce que nous avions supprimé les siestes matinales, pour Bad Baby.

Tard, apparemment. Vers 18 mois, j'en parle .

Bad Mini Boy a 13 mois, et ne sieste plus le matin depuis environ deux semaines. Peut-être plus. Peut-être un peu moins. Je ne sais plus.
Parce que si je le mets au lit le matin, il est déchaîné l'après-midi. Et s'il est déchaîné l'après-midi, il empêche Bad Baby de dormir, et s'il empêche Bad Baby de dormir, Bad Baby est ronchon, pleurnicheur, et, ne tournons pas autour du pot, casse-couilles !

Alors à choisir, j'aime autant avoir la paix, l'après-midi, quand ils pioncent tous les deux durant deux heures (pour le mini gnome), voire trois heures (pour mon grand paresseux, dont les nuits sont écourtées, la faute au mini gnome).

Ben oui. On a bien le droit d'être égoïste, de temps en temps. A leur service Au service de leur bien-être de 7h du mat à 7h du soir, je me permets de glandouiller deux heures après le dîner.
Et encore... en général, c'est pour faire une vaisselle, mettre à sécher une lessive, ou nettoyer une partie de la (grande) maison.
Mais au moins, ces deux heures-là (MES deux heures) sont d'un calme... mais d'un calme !!!!


14h58... je profite des dernières minutes de silence.
Bientôt, je vais entendre "mamamamaman mamamaman mamaman" dans le babyphone. Si je ne monte pas assez vite, il criera la même chose, un ton au-dessus.
Et la journée continuera jusqu'au retour de mon Bad Boy, entre cris, éclats de rire et disputes de gnomes.

C'est épuisant.
C'est routinier.
Mais je n'échangerais pas ma Vie contre une autre plus cool, mais tellement fade.

mercredi 9 octobre 2013

Un Petit Pas Pour l'Homme...

Bad Mini Boy a un petit côté showman.

Quand il a l'intention de faire son cinéma, ça ne se passe jamais quand il est seul dans un coin et que personne ne le regarde. Non.
Il attend plutôt que tout le monde soit là pour le voir, l'applaudir, le féliciter et l'embrasser.

Parce que Bad Mini Boy adore les applaudissements et les bisous.

C'est ainsi qu'hier, il a attendu patiemment que son Bad Boy de Père rentre du boulot, que ses deux frères soient exceptionnellement dans la même pièce, et que sa Maman lâche son aspirateur pour faire...

SES PREMIERS PAS !!!!

Comme s'il avait fait ça toute sa vie.

Trois petits pas vers Maman.
Trois petits pas vers Papa.
Un immense sourire genre "j'vous tue, là, hein ouais ?"

Et ça a marché.
Mon Bad Boy a complètement craqué/fondu !

Bad Mini Boy sera petit rat de l'Opéra.
Ou pas.


dimanche 6 octobre 2013

{Ça Jacasse} #10 : Les Cadeaux de Naissance Pourris/Moisis...

{Ça Jacasse} est un rendez-vous hebdomadaire imaginé par deux blogueuses, Une Poulette et Une Dinde,  centré sur un thème précis, et qui concerne la grossesse, la maternité, ou les enfants.

Clique sur le logo pour les détails

Cette semaine, les cadeaux de naissance (ou pas) pourraves. Voilà un thème crapouillet à souhait ! On va pouvoir se lâcher, se venger enfin, ou faire sa langue de p*** !

Et ben... non, même pas. J'ai eu trois enfants, et sur les trois, pas un seul cadeau pourri/moisi ! C'est vraiment pas de chance !
Je me souviens d'une phrase de ma nièce lorsqu'elle a accouché de sa première fille, et qu'elle venait de recevoir un gilet immonde, fait main: "chouette, elle le mettra pour aller jouer dehors"... ça m'a fait fait mourir de rire et j'attendais avec impatience d'avoir un bébé moi aussi pour pouvoir la ressortir ! ^^

Je n'ai pas fait de liste de naissance pour le Ptit Con, mais je n'ai pas eu à me plaindre... jusqu'au fameux pyjama blanc décoré d'une énorme tulipe rose ventrale !
C'est la seule chose hideuse que j'ai reçue, tout le reste était nickel parfait.
Quand j'ai reçu le siège-auto (assorti au cosy, à la poussette et au landau), j'ai demandé la voiture et le permis qui allait avec... mais je ne les ai pas reçus. :)

Pour Bad Baby, 16 ans après, il a fallu tout recommencer à zéro. Forte de mon expérience précédente, j'ai imprimé une mini-liste de naissance que j'ai fait circuler dans la famille en stipulant que je voulais du marron/beige/orange pour les garnitures de lit et/ou landau. C'était la seule demande, elle a été respectée, et j'ai reçu tout ce que je souhaitais... sauf le dernier article de la liste que j'avais mis "au cas où", parce que nous en avions réellement besoin à ce moment-là : une gazinière. Personne ne me l'a offerte ! :p

Pour Bad Mini Boy, je n'avais pas besoin de grand-chose, bien sûr, puisque Bad Baby n'avait que 21 mois et que toute la puériculture était encore parfaite.
J'ai donc demandé des boites de langes et de lait en suffisance... c'est utile, ça nous fait faire des économies, et voilà tout. Ça a été suivi, et j'ai reçu en plus quelques chouettes petits pyjamas/vêtements/jouets.
L'objet insolite de sa liste, je ne l'ai pas reçu non plus : un frigo. :)

Bien sûr, on a eu des fringues trop petites, trop grandes, ou pas de saison, on a eu également un ensemble "Cars" qu'on n'a jamais mis tellement c'est vilain, mais en dehors de ça, mes bébés ont été gâtés comme des princes.

Par contre, dans le genre cadeau inutile, Bad Baby a reçu un établi de bricoleur... mais n'ayant pas d'exemple concret à la maison (mon Bad Boy n'est pas ce qu'on appelle un Papa Bricoleur) (il ne bricole pas du tout, ou alors par obligation, genre monter un meuble Suédois), il ne s'en est jamais servi. Il aurait reçu une cuisine qu'il aurait été vachement plus inspiré, son Papa cuisine comme un dieu. :)

J'ajouterai que je suis heureuse d'avoir eu trois garçons... je pense qu'une petite fille aurait incité les gens à offrir plus de trucs moches. Parce que lorsqu'on regarde les rayons dédiés aux petites filles, on remercie le ciel tous les jours d'avoir eu des gamins ! :)

jeudi 3 octobre 2013

1er Bilan...

Voilà.

Cela fait trois semaines que nous habitons dans la "Nouwelle Maiwon".

Pour rappel, je l'avais trouvée sur un site immobilier en avril. J'avais flashé sur les photos, mon Bad Boy aussi. On a pris rendez-vous pour la visiter, et on a su que c'était celle-là !

D'ailleurs, on n'en a pas visité d'autres. (parce qu'il n'y en avait pas d'autres, mais ça, je ne suis pas obligée de le dire).

J'ai fait des pieds et des mains pour l'avoir, et on l'a eue.

Et puis après je me suis dit "et si on se plantait comme pour l'autre ?" (quand on se plante, c'est "on").

Donc, voilà ce qui se passe, trois semaines après l'emménagement dans cette maison que nous n'avons visité qu'une seule fois...

Rien.

Il ne se passe rien.
Ou plutôt, tout se passe tellement bien, qu'on a l'impression qu'il ne se passe rien.

Il n'y a pas de moisissures cachées.
Il n'y a pas d'infiltrations.
Il ne pleut pas dans la salle de bain.
Je n'ai pas encore dû changer une seule ampoule.
Quand on enlève une prise, ça ne fait pas une petite flamme bleue.
Il n'y a pas de souris.
Il n'y a pas de bruits.
Les voisins ne font pas de barbecue sous notre fenêtre.

Pire : la cuisine est tellement agréable que j'ai cuisiné au moins 5 fois depuis qu'on est là !

Et si je dois vraiment trouver un inconvénient à sa situation, cela concernera l'absence de ce magasin à l'enseigne allemande où j'avais l'habitude de faire mes courses et dont j'étais hyper contente, ce qui m'oblige à aller dans ce magasin à l'enseigne française qui coûte trois fois plus cher et qui fait que mon budget alimentaire s'en retrouve méchamment rogné.

Mais bon.
On est bien ici.
On verra pendant l'hiver, mais je suis confiante. :)