vendredi 21 juin 2013

{Ça Jacasse} #6 : Papa à l'accouchement...

{Ça Jacasse} est un rendez-vous hebdomadaire imaginé par deux blogueuses, Une Poulette et Une Dinde,  centré sur un thème précis, et qui concerne la grossesse, la maternité, ou les enfants.


Clique sur le logo
pour les détails


Bad Baby est né le 17 novembre 2010 à 13h00, mais j'étais déjà rentrée à l'hôpital la veille, parce que c'était un accouchement programmé.

Mon Bad Boy a passé la nuit avec moi, et a assisté à tous les préparatifs le lendemain matin... la mise en place des ovules déclencheurs, la salle de travail, mes douleurs, la péridurale tardive, mes peurs quant à la paralysie partielle de mes membres, etc, etc...

Je pense que pendant toute la mise en place, il était plutôt cool. Prévenant. Attentionné, même. Bref, pareil à lui-même. Je le soupçonne même d'avoir été légèrement curieux et impatient. :)

Je dis "je pense", parce qu'on ne se souvient plus trop bien, ni l'un ni l'autre (on en a parlé quand j'ai vu le thème).

Il répondait patiemment à mes "et ce bruit là, c'est quoi ? Et le bip, il est normal ? Elle est passée où, la bonne-femme ? Demande si je peux boire quelque chose ! Elles disent quoi les lignes ?"

Puis les choses ont commencé à mal se passer... les bip bip du monitoring se sont espacés, puis sont devenus inaudibles, une sage-femme supplémentaire est arrivée, tout le monde s'est un peu affolé, je ne comprenais rien parce que je ne ressentais plus rien, et pî je m'enfonçais de plus en plus dans une espèce d'état proche de l'Ohio, Doc Gyné s'est agité et a pris sa grosse voix... et là j'ai vu mon Bad Boy devenir blanc, muet, et je lisais la panique dans ses yeux quand il regardait ce putain de monitoring... il caressait mes cheveux. J'ai horreur qu'on me caresse les cheveux, il le sait bien, mais il arrêtait pas de caresser mes cheveux.

Quand tout fut fini, j'ai vu des larmes, aussi, dans ses yeux.
Et j'y ai vu de la fierté.

C'est tout ce dont je me souviens... et de mon tout petit que l'on posait enfin sur moi.

Bad Mini Boy est né le 3 septembre 2012 à 6h25. Les contractions avaient débuté dans l'après-midi du 2, mais je n'étais pas trop sûre que ça soit ça, n'ayant jamais vécu un accouchement "normal" (comprenez avec des contractions allant crescendo, la perte des eaux, et pas provoqué) (le Ptit Con a, comme Bad Baby, été programmé). Et vers 00h30, j'ai compris que c'était bien ça quand ça m'a réveillé grave !
Mon Bad Boy, lui, dormait profondément comme c'est pas permis, et j'ai eu un peu de mal à lui faire comprendre que c'était MAINTENANT pour de vrai comme dans les films!

On habite en face de l'hôpital, mais nous n'y sommes arrivés que vers 2h30... ma valise n'était pas encore préparée (procrastination est mon deuxième prénom) ! ^^
Le temps de prévenir le Ptit Con qu'on partait, qu'on lui signale qu'il était seul avec son ptit frère sur qui il devait veiller jusqu'à ce que mon Bad Boy revienne, nous avons donc traversé la rue. :)

Les préparatifs d'un accouchement durent toujours plus longtemps que l'accouchement lui-même (quand ça se passe bien)... le temps de passer un monitoring de contrôle, de répondre à certaines questions d'ordre administratif, de préparer la salle de travail, la péridurale et toussa... les heures ont bien filé et mon Bad Boy est devenu très pressé et très pressant !
Genre "allez, vite, j'ai autre chose à faire, moi !".

Effectivement, je devais AB-SO-LU-MENT avoir accouché AVANT 7h00 du matin, parce qu'il devait impérativement rentrer pour que le Ptit Con puisse (se préparer et) partir passer sa seconde session d'examens sans abandonner Bad Baby qui dormait (déjà à cette époque) jusque 9h.

Tout s'est très bien passé... j'ai enfin été l'actrice principale de mon accouchement. Pour la première fois. Et j'ai accouché à 6h25 !

Il était ému, bien sûr.
A versé sa petite larme, bien sûr.
M'a embrassée vite fait en me disant "je reviens au plus vite"... et il a filé ! :))

Il est revenu fin de matinée avec Bad Baby qui se demandait ce que je foutais là avec un bébé dans les bras qui s'appelait comme le gros ventre de Maman !

Aucun commentaire: