vendredi 31 mai 2013

Deux Bad Gnomes sachant punker...

Bad Baby... fin avril 2011

Bad Mini Boy... fin mai 2013

Le premier avait 5 mois le jour de la photo, il jouait sur notre lit en attendant qu'on lui choisisse ses fringues... le second a 9 mois (moins 3 jours) et se promène sur le carrelage du salon.

Les deux portent le même t-shirt, à deux ans d'intervalle. ♥

Insupportablement...

Je ne supporte plus cette maison qui me sort par tous les pores !

Je ne supporte plus son électricité mal faite qui me fait changer les ampoules toutes les deux semaines !
Je ne supporte plus cette chasse d'eau qui recommence à fuir alors qu'elle est nouvelle (mais elle a été posée n'importe comment).
Je ne supporte plus ce chauffe-eau qu'il faut rallumer après chaque douche, chaque bain ou chaque vaisselle.
Je ne supporte plus cette cuisine dégueu, son trou au plafond, ses taches de moisissure et d'humidité.
Je ne supporte plus l'obscurité dans le salon, il fait déjà si sombre dehors avec le temps pourri automnal.

Je ne supporte plus non plus les grincements des lattes des planchers en haut, qui réveillent Bad Mini Boy dès qu'on fait mine de monter à l'étage. Ni les grincements des escaliers.
Ils sont tellement pourris, les planchers, qu'on pense passer au travers à certains endroits.
Je ne supporte plus cette salle de bain de merde qui est tellement laide qu'elle m'empêche de prendre en photo le premier bain à deux de mes Bad Gnomes. Ils étaient si beaux. On était si fiers.

Je ne supporte plus ce voisin de droite, avec sa sale tronche et ses poules bruyantes.
Je ne supporte plus cette folle hystérique de gauche, qui hurle du matin au soir dans une langue (l'italien) que je trouvais si belle avant.

Encore trois mois et demi avant de partir.
Ça va être les trois mois et demi les plus longs de toute ma carrière de pigeon voyageur.

jeudi 30 mai 2013

La Chanson qui Colle...

Vous connaissez la chanson qui colle ?

C'est celle que vous entendez de la bouche de votre collègue/mec/ami(e)/soeur/frère/voisine (au choix) et qui vous reste toute la journée en tête (quand tout va bien) voire plus longtemps.

Il suffit de quelques notes entendues... n'importe où, n'importe quand, et paf ! Elle vous colle au mieux jusqu'au soir, au pire pendant trois jours.

Et il y a aussi la version hard de la chanson qui colle.
Celle dont on n'a pas entendu une seule note, mais dont on a cité juste le titre, par exemple.

J'en ai une comme ça en tête depuis hier. Juste son évocation, et paf ! Je la chante depuis hier soir.

C'est de la faute de Colombe et Linotte... les initiés comprendront... ou pas ! ^^

En attendant, il est hors de question que je sois la seule à la chanter... je vous refile le virus ! héhé


mardi 28 mai 2013

Le Gnome Assis...

Jusqu'à un certain âge (compté en mois), un bébé, ça ne sert pas à grand-chose, à part à flatter notre propre égo.

Il est beau. C'est le plus beau du monde (en tout cas les trois miens sont splendides), mais à part manger et salir ses couches, il ne fait rien.

Puis il commence à sourire, puis il se tourne sur le dos ou sur le ventre, il attrape ses jouets, il commence à ramper pour choper ce qui l'intéresse, et il tient assis quand on le met ainsi et se marre de voir le monde dans cette position, et un beau jour... on le quitte couché sur le ventre (pour aller chercher un verre de soda noir, pétillant mais sans sucre) et quand on revient, il s'est assis tout seul comme un grand !

Mon petit coeur s'est gonflé de fierté, ce jour-là !
Bad Mini Boy a trouvé comment s'asseoir tout seul quand il en a marre de ramper !
Ça signifie beaucoup de choses !
Non seulement qu'il devient de plus en plus autonome (et moi de plus en plus vieille), mais qu'en plus, je vais pouvoir rester assise dans mon fauteuil sans devoir aller le redresser toutes les trois minutes !
A moi la belle vie et les doigts de pieds en éventail !

Mouais...

Sauf que dans la vraie réalité, c'est pas vraiment ça...

Depuis qu'il sait s'asseoir tout seul, il le fait aussi dans son lit !
Et là, étrangement, il a subitement oublié comment se recoucher !
Hum...
Là, ça fait deux fois que je monte, que je rectifie les conneries qu'il a pu faire (arracher le tour de lit, défaire le drap, s'enfoncer sous la couette, jeter sa sucette et son doudou...) et que je prends ma grosse voix pour le gronder !
Rien à foutre ! Bad Mini Boy est heureux, assis !

lundi 27 mai 2013

Le Lundi au Soleil...

Quand la météo se fout du monde ça donne ceci :

Un week end de merde pendant lequel il pleut du matin au soir, du vendredi au dimanche.

Pas de promenade avec les Bad Gnomes et leur Bad Boy de Père, pas de jeux extérieurs, pas de dépenses sur la braderie en ville, rien !
Une météo tellement merdique que j'ai rangé une grosse partie de mes papiers pour m'occuper ! C'est dire !
Et le pire, c'est qu'en aillant rien fait du tout, on arrive quand même à être crevé !

Et aujourd'hui, mon Bad Boy a repris le boulot, la braderie (qui durait pourtant 4 jours) est terminée, et il fait 20° et un soleil radieux !


vendredi 24 mai 2013

{Ça Jacasse} #2 : Les envies pendant la grossesse, une légende urbaine?

{Ça Jacasse} est un rendez-vous hebdomadaire imaginé par deux blogueuses, Une Poulette et Une Dinde,   centré sur un thème précis, et qui concerne la grossesse, la maternité, ou les enfants.

La semaine passée, le thème était "le test de grossesse", sujet qui ne m'a guère inspiré... cette semaine, il tourne autour des envies pendant la grossesse... là, il y a matière à raconter.

clique sur le logo
pour les détails

J'ai pu me rendre compte que les fraises n'étaient pas forcément l'Envie avec un grand E de toute femme enceinte quand le Ptit Con fût conçu...

C'est au beau milieu de l'hiver '94/'95 que j'ai eu envie, mais vraiment ENVIE de cerises.
Quand on habite au beau milieu d'un No Man's Land ardennais enneigé, ce n'est pas le fruit le plus facile à trouver. Des fraises, y a toujours moyen d'en avoir, surtout quand on est la belle-fille d'un pâtissier... mais des cerises... j'en ai rêvé pendant des mois. J'ai harcelé mon monde pendant des mois. En vain.
A défaut, j'ai ingurgité des tonnes de glaces à la vanille, si bien que tout le monde me disait que "ce pauvre petit" allait sortir frigorifié, affublé d'un bonnet et d'une écharpe !

J'ai accouché en juin '95, et j'ai reçu le plus beau panier de cerises du monde... mais je n'en avais plus envie... en juin, mes allergies aux fruits de saison reprennent, et les cerises font partie de mes bêtes noires...

Pour Bad Baby, prunes et tomates. A toutes les sauces, à tout moment, à tous les repas, ou presque. Des prunes du marché, des prunes de chez l'épicier, des prunes, des prunes des prunes... depuis, je n'en ai plus remangé. Et des tomates. Chaudes, farcies, froides, en salade... des tonnes de tomates.

Quant à Bad Mini Boy, je ne l'appelle pas "ma crevette" pour rien. Outre le fait qu'il soit un rien plus petit que ses frères au même âge, il m'a fait manger pendant des semaines, voire des mois, des tomates-crevettes avec du riz.
J'ai dû manger l'équivalent de la pêche mensuelle d'un crevettier chanceux ! Je crois que j'ai arrêté d'en manger quand leur prix a méchamment augmenté d'un coup... et heureusement, d'ailleurs, parce que je risquais tout bonnement de finir ma vie sur un chalutier au fin fond de la Norvège si je continuais d'imposer ce menu à mon Bad Boy ! ^^

Étrangement, la tomate est le légume que Bad Baby aime le moins, alors qu'il est gourmand de tout ! Et le Ptit Con, du haut de ses presque 18 ans, ne mange pas de glaces à la vanille, mais préfère tout autre goût. :)
Bad Mini Boy n'est pas encore en âge de goûter aux crevettes, on verra plus tard.

jeudi 23 mai 2013

Loi des Séries...

La règle de Trois s'applique aux catastrophes, petites ou grosses, dit-on... et lesdites catastrophes concernant en général le domaine de l'électroménager.

Ce mois-ci, c'est pour ma pomme !

Ça a commencé en douceur par les babyphones. Un jour, subitement, on n'a plus entendu les babillages de Bad Mini Boy. Comme ça, sans prévenir, ils ont cessé de fonctionner.
Bon, à leur décharge, ils étaient déjà vieux et avaient déjà servi pour les deux schtroumpfs de mon frère.

Premier achat, donc, les babyphones.

Dimanche, le lave-linge, qui agonisait depuis un petit moment, est mort après 13 ans de bons et loyaux services.
A l'époque, je l'avais pas payé très très cher, c'était un modèle tout simple, je n'avais pas besoin d'un machin hyper performant juste pour le Ptit Con et moi (j'étais alors une jeune maman séparée pas très riche), et je trouve que 13 ans, pour un lave-linge de cette marque, que je n'ai jamais entretenu comme il se doit, et qui a vécu 4 déménagements sans que l'on bloque le tambour (merci Tonton de ne me l'avoir jamais dit !), c'est pas mal du tout !

La troisième panne sera soit ma machine à dosettes de café, soit mon frigo, qui a le même âge que feu mon lave-linge, et qui a vécu les mêmes aventures, mais qui, en plus, s'en est tiré avec moult coups et blessures (merci Tonton d'avoir massacré DEUX FOIS mon pauvre frigo si courageux).

Avec le recul, je me dis que cette marque d'électroménager offre quand même du solide à moindre prix, finalement !

Mais bon... là, c'est mon compte en banque qui souffre, l'air de rien ! ^^

mercredi 22 mai 2013

En Mai, Fais ce qu'il te Plaît...

C'est l'automne.
C'est la fin de l'automne, même, presque l'hiver.
Pas la peine de regarder le calendrier, il suffit de regarder par la fenêtre.
Je sais ce que je dis, quand même. Ce n'est pas parce qu'un ignorant a dit qu'en mai, c'était le printemps, que Dame Nature va lui obéir illico.
Surtout en Gelbique.
Tout le monde sait que la Gelbique EST le pays le plus automnal du monde. Avec la Bretagne. Je suis gâtée, moi...

Donc, nous sommes en automne depuis 10 jours, et c'est très bien, parce qu'en automne, on commence à manger les trucs bien lourds, bien gras, bien chauds, genre tartiflette ou raclette ! (faut voir le bon côté de chaque saison).
Et hier, pour faire simple, et par envie aussi, j'avais décidé de faire une raclette.

Sauf qu'au supermarché du coin, ils ne regardent pas par la fenêtre. Non, ils se basent sur le calendrier.
Alors, après avoir expertisé le rayon "fromages" de long en large et de large en long sans avoir trouvé le précieux fromage à raclette, j'ai demandé à la dame, sur un ton presqu'hystérique et un cri strident :

" vous n'avez plus de fromage à raclette ???????"

Ce à quoi la dame m'a répondu dans un haussement d'épaules : "ben non, c'est plus la saison !"

Ce n'est plus la saison ??????
Parce que tu crois, ma cocotte, que je vais faire un barbecue en plein air parce que sur le calendrier il est écrit 21 MAI, alors qu'il fait -25° et qu'il tombe des cordes ???

Je n'ai rien dit.
On ne peut rien faire contre la loi "c'est plus d'saison" appliquée par tous les magasins, quoi qu'ils vendent (y'a qu'à voir les tonnes de sandales dans les magasins de chaussures... non mais sérieux, QUI, à part les gens qui partent 5 fois par an au soleil en se plaignant le reste de l'année d'avoir besoin de vacances, QUI achète des sandales par un temps pareil ???)

J'ai pris de quoi faire des boulettes et des pâtes. C'est un plat intemporel.

vendredi 17 mai 2013

Un Cap de Plus...

Bad Mini Boy a 8 mois ½.

Il est temps qu'il mange dans la chaise haute, et non plus dans le relax, que je pose sur le canapé pour être à sa hauteur sans me casser le dos, ce qui lui permet de pédaler comme un fou et de me filer des coups de pieds dans le ventre avec une force de dingue !

Il ira donc dans la chaise que j'avais demandé pour Bad Baby.
Une chaise en bois de petit garçon, au confort spartiate, qui se changera en mini bureau plus tard...

Je n'ai pas voulu une chaise ergonomico-confortable-rembourrée-évolutive, parce que j'estime que ce n'est pas à la chaise de grandir avec bébé, mais que c'est à bébé de faire ses armes tout seul et de grandir pour aller dans sa chaise.
Je suis de la vieille école, moi madame... je ne supporte pas tous ces trucs modernes qui font de nos bébés des bébés assistés qui n'apprennent pas par eux-mêmes !

J'ai donc attendu que Bad Mini Boy se tienne assis tout seul pour le mettre dans la chaise... je l'y ai glissé ce matin, il a trouvé ça amusant... ce midi donc, il mangera comme un grand.

Mon tout petit a 8 mois ½... le temps passe si vite...


[Edit (16h)] : Bad Mini Boy a mangé dans sa chaise à midi et y a pris son goûter également... c'est évidemment plus pratique pour moi, et apparemment plus ludique pour lui. Il faut juste un bavoir par repas, à présent, et non plus un par jour ! :)

jeudi 16 mai 2013

A l'Eau...

Bad Mini Boy et l'eau, c'est comme Bad Baby et l'eau ou encore moi et l'eau... on n'aime pas ça ! (je parle de l'eau-boisson, hein !)

J'entends déjà minauder la ptite infirmière ONE... "han, mais il faut ab-so-lu-ment qu'il boive de l'eau, vous savez... de l'eau nature, rien que de l'eau"

Ben oui je sais ! Mais je ne vais pas le gaver avec un entonnoir ! Il la recrache, l'eau !
Et son frère faisait pareil. Et l'aîné faisait pareil. Et moi je fais pareil.
Alors je fais comment ? Je le laisse mourir de soif jusqu'à ce qu'il l'accepte ?

Ben non. Pour les faire boire, surtout en été (je ne vais pas dire "pendant les grosses chaleurs", ça ferait rire toute la toile, sachant que je vis en Belgique), j'ajoute un chouïa de grenadine. Ou de Ligacé quand j'en ai.

La grenadine, c'est maaaaaaaaaaal !
La grenadine, c'est sucré, donc c'est maaaaaaaaaaaal ! Trèèèèèèèèèèès mal !

JE SAIS !

Mais j'en mets pas beaucoup.
Et puis j'ai des jus de fruits.
Et puis ils mangent plein de fruits frais !

Et puis merde, quoi ! Vous faites comment, vous, pour les hydrater quand ils refusent absolument l'eau ?
(même dans le joli bibi, même dans la jolie tasse avec le bec, même... ah non, à la paille, ça va, mais j'ai pas toujours une paille sous la main, et puis Bad Baby, il est pas con, il se rend bien compte qu'on essaie de l'arnaquer avec la paille, et Bad Mini Boy est trop petit pour boire à la paille !).

Bref, Bad Mini Boy, qui mange à présent ses légumes, ses patates, sa viande, n'a plus de biberon de lait à midi, ni au goûter puisqu'il est aussi passé aux fruits et aux panades. (pas parce que je l'en prive, mais parce qu'il le refuse, son lait, à midi et à 16h).
Pourtant, il faut bien qu'il boive un peu, après ces deux repas "solides"... mais il recrache l'eau.

Cependant, j'estime que 8 mois, pour la grenadine, euh... c'est un peu jeune, hein ! Donc j'insiste avec l'eau... alors il s'énerve, recrache encore, et fait celui qui va vomir (Bad Mini Boy est un comédien hors pair) (c'est hilarant, parce que 2 secondes après, il se marre) !

Aujourd'hui midi, il a avalé 5ml. Pas de quoi être fier. C'est Bad Baby qui a terminé le bibi... parce que l'eau de son frère, elle est bonne... pas la sienne !
Ces gnomes sont dingues.


Je me souviens que papa disait que l'eau était dangereuse pour l'être humain, puisque déjà elle rouillait le fer (!)... mes gnomes doivent tenir de Lui. Et Il doit bien rire de la bonne blague, s'Il nous voit...

mercredi 15 mai 2013

Une Souwicette...

Je me suis acheté une nouvelle souris pour l'ordi. Parce que le clic gauche de l'autre était mort, et que sans clic gauche, c'est pas possible.

Une verte.

Parce que Bad Baby chante la souris verte tous les soirs, que c'est comique comme tout, et qu'à cause de ça, dès qu'on pense "souris", "verte" vient d'office compléter.

Ma souris est donc verte, mais c'est aussi la souris la plus rapide du monde, parce que régulièrement, je ne retrouve pas ma flèche/curseur.
Je lis un truc, et hop, la souris est devenue folle, et la flèche a disparu.

C'est épuisant de courir après.

Mon prochain achat sera un piège à souris. Et un morceau de fromage.


mardi 14 mai 2013

Je Vois la Vie en... Jaune...

Ali Alanoix, blogueuse découverte récemment, propose tous les mois une publication colorée... le but du jeu : relever des couleurs présentes dans notre quotidien...

J'ai donc découvert ce jeu aujourd'hui, et ce mois-ci, le JAUNE est à l'honneur.

J'm'ennuyais, j'avais le temps, j'ai donc chassé le jaune pendant que les Bad Gnomes faisaient la sieste. C'est d'ailleurs pour cette raison (la sieste) que je me suis limitée au rez de chaussée. Le jaune étant une couleur dominante, ce ne fut pas trop compliqué ! :)

Une partie des jouets des Bad Gnomes

La table de la cuisine (dont les murs sont jaunes)

Une des (nombreuses) gourmandises de Bad Baby

Dans la salle de bain, le savon des Bad Gnomes

Les sacs poubelles de notre ville
Le mois prochain (25 juin), je verrai la vie en

BLEU (si je n'oublie pas)

Avant-Goût de Repartie...

A table...

- " macaroni "
- " kawowi "
- " ma-ca-ro-ni "
- " ka-wo-wi "
- " MA-CA-RO-NI "
- " PÂTE !! "

Ben oui...

Menace Sérieuse...

Quand elle m'a entendu dire à mon Bad Boy qu'il allait falloir la remplacer, la Senséo a décidé de refonctionner correctement.

Je la surveille, de toute façon. Au prix où on la paie, je n'accepterai plus aucune demi tasse.

lundi 13 mai 2013

Le Miel et les Abeilles...

Ce que ça peut être agaçant de lire des mielleuseries partout partout partout.

Sur Facebook, sur les forums, sur les blogs, sur tout le net, sur toute la toile, ça dégouline de faux bons sentiments au point que ça en devient écoeurant.

De liens en liens, je tombe sur des photos de femmes, d'hommes, d'enfants ou d'animaux parfois horribles, moches, ridicules, commentés hypocritement par des "amis" mielleux...

" oh ma chérie tu es magnifique/resplendissante/superbe/jolie/mignonne/à tomber..."
" oh qu'il est adorable/mignon/magnifique/superbe/à croquer..."
" oh comme c'est chou/adorable,/mignon/..."

A savoir que "magnifique" et "mignon" sont les adjectifs les plus employés pour décrire des trucs que le commun des mortels trouve réellement abominables.

Bien sûr que ça ne se dit pas "oh ma chérie, mais que tu es moche là-dessus" !
Mais si c'est ce qu'on le pense, pourquoi rajouter une couche de miel mensonger ? Au pire, on like en silence, au mieux, on détourne : "cool le cadrage, superbe photo" ! ^^
Non, mais c'est vrai quoi.

En dehors des photos, les articles/statuts/billets/avis/... sont commentés également mielleusement... "tu as 1000 fois raison ", "je pense exactement pareil", "quel talent pour décrire la vérité", j'en passe et des meilleures...

Il y a tellement de miel hypocrite partout et tout le temps qu'un commentaire plus négatif, mais néanmoins sympathique, fait l'effet d'une bombe ! Ça secoue, ça dérange, ça choque virtuellement, et le coupable se fait lyncher à coup de guimauves roses et violettes.

Bonjour les haut-le-coeur. Beurk.

lundi 6 mai 2013

Bien peu de chose...

Ce matin, mon Bad Boy a donc prévenu McGuyver que nous quittions sa maison foireuse en septembre (bon, connaissant mon Bad Boy et sa diplomatie légendaire, il a sûrement mis les formes et le miel) (la méchante, c'est moi) (c'est pour ça qu'il a écopé de la mission, d'ailleurs)... et m'a appelée ensuite pour me raconter.

Et bien contre toute attente, McGuyver a l'air de s'en foutre comme de sa première branlette, que nous partions.
Nous qui avions peur de le peiner, de devoir répondre à de larmoyants "pourquoi?", moi avais peur de le blesser en lui énumérant tous les défauts de sa maison pourrie alors que plein de bonne volonté, il avait fait lui-même les travaux pour tenter d'y remédier...

Il s'en fout. Tant qu'il connaît la date pour pouvoir remettre des affiches, c'est bon.
Pas la peine d'envoyer le renom par courrier, qu'il a dit (chose que je vais quand même faire), c'est bon, tant qu'il connaît la date pour remettre des affiches...

Voilà. On a toujours peur de faire du mal, on essaye de dire les choses avec tact, et au final, quelle que soit la situation (un proprio, un employeur, un parent, un ami), on a en face de soi quelqu'un pour qui on est qu'un numéro, qu'un locataire de plus, qu'un emmerdeur de plus.

J'en arrive de plus en plus souvent à cette conclusion. Et pourtant, on continue à user de diplomatie.

On est cons, les gens, j'vous l'dis.

dimanche 5 mai 2013

Ça, c'est fait !

Hier, fin de matinée, le nouveau proprio est venu avec les baux à nous faire signer.

Tout apparemment fait selon les lois en vigueur, avec un sérieux qui nous change du proprio McGuyver actuel.

C'est donc officiel, écrit noir sur blanc sur papier, ça sera enregistrer chez notaire et tout et tout... la maison est à nous le 15 septembre prochain!

Héhé ! Chui tellement contente que j'ai envie de remuer la queue et de faire pipi partout !


Mon Bad Boy a pour mission de prévenir McGuyver demain... moi, j'ai donné, je ne lui téléphone plus.

samedi 4 mai 2013

8 mois...

Bad Mini Boy suit à peu près le même chemin évolutif que Bad Baby.

Il mange enfin à la cuiller, mais seulement les fruits à 16h... pour les carottes, on repassera. Mais il pousse des cris de joie quand il me voit arriver avec l'assiette. Bad Mini Boy n'est pas con, et est le digne fils de son père : il sait que ce qu'il y a dans une assiette, ça va direct dans la bouche, et il adore ça. Et si ce sont des bananes, c'est encore mieux, il en raffole.

Il recule à quatre pattes. Il avancera quand il en aura envie.
Il rampe un peu partout. Je peux le retrouver sous la table du salon comme dans le couloir lorsque la porte est ouverte. Bad Mini Boy n'ouvre pas encore les portes. Il ne fugue donc pas très loin.

Bad Mini Boy connaît son prénom, mais il connaît aussi le surnom que Bad Baby lui donne, ainsi que le prénom de Bad Baby.
Il sait ce que signifie "viens" et se tend pour qu'on le prenne. Il comprend aussi "on va faire dodo" et plonge alors son visage dans son doudou tout crade et tout puant qu'il ne quitte JAMAIS. Il fait très bien le gâté, et vient chercher les bisous quand il est d'humeur câline.

Bad Mini Boy est toujours souriant, toujours de bonne humeur. Il est fan de son frère, et se marre à chaque fois que Bad Baby fait le singe. Pire, il tente de l'imiter.
Il a son caractère, sait se faire comprendre, et arrive même à faire accuser Bad Baby en pleurant comme s'il avait reçu un coup alors que le grand benêt se trouve 1 mètre derrière !

Bad Mini Boy, avec sa petite tête de Monchichi et son air espiègle est, j'en suis sûre, un futur manipulateur, et je sens que Bad Baby en fera les frais ! :)

Ils sont adorables, et depuis huit mois, c'est un bonheur de les voir grandir ensemble.

vendredi 3 mai 2013

Ding Dong...

PAF ! A fait la bolo dans le micro ondes.

Quand j'ai ouvert la porte, la scène de crime était digne d'un "Massacre à la tronçonneuse".

Il faut absolument que j'achète une cloche à micro ondes... pour la cloche du micro ondes que je suis, ça devrait le faire.