jeudi 11 avril 2013

Besoin de Liberté...

Bad Mini Boy a 7 mois.

Et un besoin de bouger égal à son besoin de dormir. C'est dire s'il a besoin de bouger !

Pour sa bonne convenance, j'ai donc tout prévu pour qu'il ne s'ennuie pas trop.
Il a son relax multi-poisitions, dans lequel il peut rester allongé , semi-allongé, assis ou très assis, attraper tout ce qui est à sa portée (en général, la jambe de son frère), jouer avec les hochets pendus à son portique...

Il a son parc, bien confortable, dans lequel il est à l'abri de la tornade Bad Baby, où il a tous ses petits jouets, et grâce aux barreaux duquel il pourra se redresser... un jour.

Il a son trotteur (tapez-moi, brûlez-moi, j'ai demandé un trotteur à son Parrain) (le trotteur est l'accessoire proscrit de la décennie) (mais je promets de ne pas le laisser jouer dans les escaliers), et même s'il est encore un peu petit pour s'en servir correctement, l'asseoir là quelques minutes fait son bonheur : il y a des sons et des musiques formidables !

Mais Bad Mini Boy sait ce qu'il veut, et surtout ce qu'il ne veut plus !
Et il ne veut plus rester 15 minutes dans son relax !
Et il ne veut plus rester 15 minutes dans son parc !
Il grogne, il pigne, il chouine, il pleure... il s'emmerde !

J'ai donc déménagé tout l'intérieur du parc (tapis, couette, coussin, jouets) sur mon tapis de salon !

Et là... la ré-vé-la-tion !

Plus de barreaux ! Vive la liberté.
Il bouge enfin comme il le souhaite, du dos sur le ventre, sur le dos, sur le ventre, sur le dos... il avance (un peu) et recule (beaucoup) afin de choper tous ses trucs éparpillés à sa gauche... à sa droite... Il s'essaie à la marche à quatre pattes, chute, se marre et recommence. Il recommence à crier gaiement, il re-papote, il s'échappe sur le tapis, tente le carrelage...
Bref, il s'amuse ! Et ça dure une heure ! Ensuite, je le recouche pour deux heures et demi de sieste bien méritée, et c'est reparti mon kiki !

Bon... mon salon ne ressemble plus à un salon. Mais c'est l'histoire de quelques mois, non ? :)


2 commentaires:

Alphonsine a dit…

Quelques mois ? Tu es bien optimiste. Chez moi c'est plus de 20 ans... mais au fond, c'est chez moi et j'y fais ce que je veux !

Vanette a dit…

C'était la vision du verre à moitié plein ! :)