mercredi 27 mars 2013

Serre les Dents, Bébé...

Lundi matin, j'ai récupéré un Bad Baby chaud-bouillant au saut du lit.
38,8° !
Il avait des petits yeux larmoyants, une grosse joue rouge vif, et un air à te faire appeler la police et les assistantes sociales illico !
Je me suis dit qu'il nous préparait une bonne crève, vu que son père était lui-même très enrhumé.

Mardi matin, re-belote.
39,8° !
Pas de nez coulant, pas de toux, aucun symptôme alarmant à part cette fièvre de cheval, et toujours cette grosse joue rouge.

Bon, ben je recommence à tenter de faire descendre la fièvre, j'alterne les suppo et les sirops antipyrétiques, en me disant que ses molaires sont peut-être la cause de tout ça, et que comme chez tous les mômes, la température monte exagérément pour pas grand-chose. On se rassure comme on peut.
Sauf que là, elle va pas descendre des masses, la température !

J'appelle le médecin, qui me conseille de faire tout ce que j'ai déjà fait (antipyrétiques, bain plus frais, pas trop le couvrir) et qui me dit qu'elle passera le lendemain matin si ça ne descend pas.

Mercredi matin, 39,9° ! Je l'appelle, elle arrive presque de suite.
L'examen médical ne nous apprend rien. Rien aux voies respiratoires, rien dans la poitrine, rien aux oreilles, rien nulle part !
Mais qu'est-ce qu'il a, bordel ???
Ça doit être viral, qu'elle dit. Pas de prescription de quoi que ce soit tant que rien ne se déclare. On fait baisser la fièvre, et on attend.
" Euh... et c'est possible que ce soit à cause de ses dents?" je demande, anxieuse...
" C'est possible", qu'elle me dit. Elle regarde... rien !

Et c'est après la sieste, vers 17h (il était assommé, le pauvre choupet), qu'il m'a dit en pleurant qu'il avait mal là, dans la bouche.
La gencive gonflée, rouge vif, et là, une petite pointe couleur ivoire !
Sa première molaire, en bas, à gauche ! Elle ne l'a pas loupé, la salope !
Quand je pense que les trois autres vont suivre, ça m'angoisse déjà.

Aujourd'hui, il n'était plus chaud, mais avait encore une petite mine. Mais il a mangé, et joué comme si rien n'était arrivé.
J'ai du gel pour les gencives douloureuses, un stock de sirops et de suppo, je suis prête, je crois, pour les suivantes !

Aucun commentaire: