dimanche 17 mars 2013

1ère visite...

Hier nous avions rendez-vous pour notre première visite immobilière.

Tout avait l'air chouette... le quartier, ni trop près ni trop loin du centre-ville, et surtout pas loin du tout de l'école du Ptit Con, qui n'aurait plus aucune excuse pour brosser les cours en cas de grève du TEC (et comme ils font grève plus qu'ils ne roulent...)... les photos des lieux bien sympathiques, des tons qui nous ont fait flasher, apparemment rien à refaire (peintures etc)... un agencement qui nous convient, une surface habitable plus qu'honnête (160m²) et enfin une petite cour bien séduisante et agréable.

Nous sommes donc partis confiants, en emmenant Bad Mini Boy dans le porte-bébé et en laissant Bad Baby à son premier goûter d'anniversaire, chez la voisine, avec la ferme intention de bien regarder partout s'il y a la moindre petite minuscule tache d'humidité !

Je passerai les détails de la visite, les conversations enjouées, la prise de contact avec le propriétaire et la locataire actuelle... mais nous sommes sortis de là emballés en disant "on la veut, on la veut, on la veut " !
J'aurais pu me rouler par terre en tapant des poings si je n'avais eu Bad Mini Boy endormi sur ma poitrine !

Mais comme toujours dans les belles histoires d'amour, il y a un MAIS.

Nous ne sommes pas les seuls intéressés.
Les visites ne font que commencer et l'agenda de la locataire est rempli.
Un gars a déjà dit avant nous qu'il la voulait.

Le point positif pour nous, c'est que nous avons le temps. Parce que la disponibilité n'est pas encore fixée, ils ne savent dire que ça sera probablement pour septembre... et à mon avis, tous les gens intéressés n'auront peut-être pas la patience d'attendre et souhaiteront avoir une date bien définie.
Nous, ce qui nous importe, c'est de foutre le camp d'ici avant le prochain hiver. En mai, en août ou en septembre, on s'en fout.

Le type a dit qu'il me recontacterait dans une dizaine de jours. Et il nous a mis en seconde position.

Je demanderai donc aux plus croyants qui me suivent de prier pour que cette maison soit pour nous, et aux autres de croiser les doigts jusqu'à en avoir des crampes ! :)

Aucun commentaire: