mercredi 27 mars 2013

Serre les Dents, Bébé...

Lundi matin, j'ai récupéré un Bad Baby chaud-bouillant au saut du lit.
38,8° !
Il avait des petits yeux larmoyants, une grosse joue rouge vif, et un air à te faire appeler la police et les assistantes sociales illico !
Je me suis dit qu'il nous préparait une bonne crève, vu que son père était lui-même très enrhumé.

Mardi matin, re-belote.
39,8° !
Pas de nez coulant, pas de toux, aucun symptôme alarmant à part cette fièvre de cheval, et toujours cette grosse joue rouge.

Bon, ben je recommence à tenter de faire descendre la fièvre, j'alterne les suppo et les sirops antipyrétiques, en me disant que ses molaires sont peut-être la cause de tout ça, et que comme chez tous les mômes, la température monte exagérément pour pas grand-chose. On se rassure comme on peut.
Sauf que là, elle va pas descendre des masses, la température !

J'appelle le médecin, qui me conseille de faire tout ce que j'ai déjà fait (antipyrétiques, bain plus frais, pas trop le couvrir) et qui me dit qu'elle passera le lendemain matin si ça ne descend pas.

Mercredi matin, 39,9° ! Je l'appelle, elle arrive presque de suite.
L'examen médical ne nous apprend rien. Rien aux voies respiratoires, rien dans la poitrine, rien aux oreilles, rien nulle part !
Mais qu'est-ce qu'il a, bordel ???
Ça doit être viral, qu'elle dit. Pas de prescription de quoi que ce soit tant que rien ne se déclare. On fait baisser la fièvre, et on attend.
" Euh... et c'est possible que ce soit à cause de ses dents?" je demande, anxieuse...
" C'est possible", qu'elle me dit. Elle regarde... rien !

Et c'est après la sieste, vers 17h (il était assommé, le pauvre choupet), qu'il m'a dit en pleurant qu'il avait mal là, dans la bouche.
La gencive gonflée, rouge vif, et là, une petite pointe couleur ivoire !
Sa première molaire, en bas, à gauche ! Elle ne l'a pas loupé, la salope !
Quand je pense que les trois autres vont suivre, ça m'angoisse déjà.

Aujourd'hui, il n'était plus chaud, mais avait encore une petite mine. Mais il a mangé, et joué comme si rien n'était arrivé.
J'ai du gel pour les gencives douloureuses, un stock de sirops et de suppo, je suis prête, je crois, pour les suivantes !

mardi 26 mars 2013

Ceci n'Est Pas un Régime...

Avoir rencontré mon Bad Boy m'a apporté énormément dans ma Vie qui était plus ou moins terne.

Du  Le bonheur.

Deux Bad Gnomes.

Et des kilos !

Et c'est avec ces derniers que je me sens le plus mal. Je pensais m'y habituer, vivre avec et faire avec. Il suffisait juste que je vire tous les 36 de ma garde-robe et que je les remplace par des 40.
Facile à dire.
Facile à faire.
Pas facile à vivre.

Je déteste ce qu'est devenu mon corps. Et aujourd'hui, je déteste le détester.

Alors j'ai décidé de réagir... à ma manière, à mon échelle.

Je n'ai pas vraiment beaucoup de volonté, le sport et moi sommes ennemis depuis mes Humanités, quand je suis tombée sur deux sales connes de profs de gym qui m'ont dégoûté à vie de tout effort physique, et en plus, j'ai un Bad Boy qui cuisine super bon.

Donc j'y vais doucement...
J'ai commencé il y a deux semaines par supprimer MA boisson gazeuse hyper sucrée en la remplaçant par une version zéro-sucre à boire avec modération.
Elle ne me manque pas trop. OK

Puis il y a 6 jours, j'ai commencé les salades-repas.
100g de salade, des dés de dinde, tomates, maïs. Et une chtite vinaigrette.
Pour le moment ça va. OK

J'ai supprimé les gougouilles de l'après-midi, aussi. OK

La prochaine étape sera de supprimer mon faux Magnum du soir. Pour le moment, je ne suis pas prête. Mais ça va venir. C'est comme pour arrêter de fumer. Ça m'a pris du jour au lendemain, et je tiens depuis 3 ans.
J'étais à deux, voire trois paquets par jours... là, je ne suis qu'à un Magnum par soir... donc je devrais pouvoir ! ^^

L'objectif n'est pas de rentrer à nouveau dans mes tailles 36. Je sais pertinemment que je n'y arriverai plus jamais.
Non, l'objectif est de me sentir mieux dans ma peau. Pouvoir me retrouver dans une cabine d'essayage sans en sortir les larmes aux yeux. Et là, y a du boulot...

mardi 19 mars 2013

Two Teeth...


J'adore son sourire... ♥

Fifty Shades...

J'ai reçu le premier tome à Nowel.

Je l'ai commencé la semaine dernière et l'ai lu en quatre jours.

J'ai aimé, même si le côté "hard" qu'on m'avait décrit est moins "hard" que prévu. (pas que je sois habituée à lire du hard, mais bon, on m'a décrit Satan et on a  affaire à un Diablotin, quoi) ^^

J'ai craqué cet aprèm, parce que je veux connaître la suite :


Ça me fait du bien, de re-lire.

dimanche 17 mars 2013

1ère visite...

Hier nous avions rendez-vous pour notre première visite immobilière.

Tout avait l'air chouette... le quartier, ni trop près ni trop loin du centre-ville, et surtout pas loin du tout de l'école du Ptit Con, qui n'aurait plus aucune excuse pour brosser les cours en cas de grève du TEC (et comme ils font grève plus qu'ils ne roulent...)... les photos des lieux bien sympathiques, des tons qui nous ont fait flasher, apparemment rien à refaire (peintures etc)... un agencement qui nous convient, une surface habitable plus qu'honnête (160m²) et enfin une petite cour bien séduisante et agréable.

Nous sommes donc partis confiants, en emmenant Bad Mini Boy dans le porte-bébé et en laissant Bad Baby à son premier goûter d'anniversaire, chez la voisine, avec la ferme intention de bien regarder partout s'il y a la moindre petite minuscule tache d'humidité !

Je passerai les détails de la visite, les conversations enjouées, la prise de contact avec le propriétaire et la locataire actuelle... mais nous sommes sortis de là emballés en disant "on la veut, on la veut, on la veut " !
J'aurais pu me rouler par terre en tapant des poings si je n'avais eu Bad Mini Boy endormi sur ma poitrine !

Mais comme toujours dans les belles histoires d'amour, il y a un MAIS.

Nous ne sommes pas les seuls intéressés.
Les visites ne font que commencer et l'agenda de la locataire est rempli.
Un gars a déjà dit avant nous qu'il la voulait.

Le point positif pour nous, c'est que nous avons le temps. Parce que la disponibilité n'est pas encore fixée, ils ne savent dire que ça sera probablement pour septembre... et à mon avis, tous les gens intéressés n'auront peut-être pas la patience d'attendre et souhaiteront avoir une date bien définie.
Nous, ce qui nous importe, c'est de foutre le camp d'ici avant le prochain hiver. En mai, en août ou en septembre, on s'en fout.

Le type a dit qu'il me recontacterait dans une dizaine de jours. Et il nous a mis en seconde position.

Je demanderai donc aux plus croyants qui me suivent de prier pour que cette maison soit pour nous, et aux autres de croiser les doigts jusqu'à en avoir des crampes ! :)

mercredi 13 mars 2013

Colère...

Le Ptit Con se fout de ma gueule !

Et pas un peu.

Si bien que, en réfléchissant toute la nuit, j'ai trouvé deux solutions.

Soit je le remballe chez son père, qu'il souffre un peu aussi, lui.
Soit je l'égorge.

Au pire, je perdrai les alloc, et je serai envoyée dans un couvent, ou, au mieux, on fera un film de mon histoire.
Ben oui, en Gelbique, y'a plus la peine de mort pour les meurtrières d'enfants. Elle a été remplacée par le Vedettariat. C'est vachement plus cool. Et moins douloureux.

Non mais sans déc, je suis enragée, et je vais devoir attendre 13h pour exploser à l'aise. (j'l'ai laissé partir à l'école sans rien dire, j'en ai marre de m'énerver au lever).

Mais qu'est-ce qu'il a fait, donc ?

Hier soir, vers 23h, du bruit au-dessus de nos têtes. Il faut dire que le Ptit Con, comme toute chauve-souris qui se respecte, dort la journée (surtout quand la ville est paralysée et qu'il n'y a pas de bus pour aller en cours) et fait du bruit la nuit. Et quand je dis "bruit", je devrais plutôt dire "BRUIT". C'est un ado, et dans sa tête, il est seul au monde, alors les autres qui dorment, hein...

Sauf que sa chambre est au-dessus de la nôtre, que la nuit, moi, je suis comateuse après une journée hard, et que Bad Mini Boy dort là aussi.

Gagné. Il me réveille et Bad Mini Boy commence à chouiner ! Merde !!!!

Alors je suis montée, et je l'ai surpris en train de... fumer !
Putain !
Après lui avoir dit 2500000 fois qu'ON NE FUME PAS DANS LA MAISON ET ENCORE MOINS DANS LES CHAMBRES, il fume !!!!!

C'est même pas moi qui ai décrété qu'on ne fumerait plus à la maison, pour les ptits ! C'est mon Bad Boy. Qui lui-même fume à l'extérieur. Et qui fait fumer tout le monde à l'extérieur.
Et ce ptit con (sans majuscules cette fois), après avoir promis la dernière fois que ok, il fumerait plus en haut, recommence dès qu'on a le dos tourné !
Et c'est qui qui va encore devoir faire la méchante et passer pour la râleuse hystérique de service ?
C'est moi bien sûr !
Et ça m'énerve ! T'imagine même pas à quel point ça m'énerve !!!!!

Mais le pire, c'est que je m'énerve contre "ce con de voisin qui depuis des semaines me tape des mégots de cigarettes dans la cour" (mégots que je retape chez lui, bien entendu) et que pas une seule fois, il a avoué que c'était pas le voisin, mais que c'était lui qui les balançait depuis sa fenêtre, les mégots !

Quand je pense que j'ai dit la semaine dernière "si ce connard m'envoie encore un mégot, il se ramasse un lange bien rempli sur sa vitre !!! " (les cacas de Bad Mini Boy sont une arme de destruction massive) (si Obama le savait, j'aurais le FBI et la CIA à mes trousses).

Quand je pense que je suis capable de le faire, et que ce ptit con n'a jamais moufté !!!!

lundi 11 mars 2013

Tout en Nuance...

Je recommence donc à lire... et j'ai pas mal de lecture en retard.

Notamment les quatre bouquins de Jasper Fforde qui suivent " L'Affaire Jane Eyre " !

Deux ans qu'ils attendent dans ma PAL*, ceux-là.

Mais j'en ai reçu un dernièrement qui attise ma curiosité... je me suis donc dépêchée de finir mes deux "Piment" en attente, pour enfin commencer celui dont tout le monde parle (ou a parlé, vu que je suis légèrement en retard) :


Ça fait longtemps que je ne lis plus... par manque de temps, mais surtout par manque de motivation.
Il fût un temps où j'aurais hurlé en disant qu'il ne faut pas être motivé pour lire, que lire, c'est naturel !
Et pourtant... en accouchant deux fois de suite, j'ai pris du poids et j'ai perdu l'envie de lire.

Aujourd'hui, ça me reprend, et j'aime ça.

Ptêt qu'après, je vais trouver la motivation de manger moins, de bouger plus, et de retrouver un semblant de corps féminin ?!
Chaque chose en son temps...


(*PAL : pile à lire)

Fouilles Immobilières...

Des maisons dans nos prix et qui nous plaisent, j'en trouve pas mal...

Mais elles sont libres pour le 1er avril, et le 1er avril, c'est dans deux semaines.

Or, deux semaines pour tout emballer toute seule tout en m'occupant des Bad Gnomes, prévenir le proprio pour qu'il me rende ma garantie locative, prévoir tous les changements administratifs, trouver un ptit camion et un chauffeur, et rameuter tout qui peut venir nous aider, c'est un peu short. Un peu beaucoup, même.

L'idéal serait de trouver cette merveille (à savoir une maison propre et sèche de quatre chambres et cour ou jardin) libérable au 1er mai ou au 1er juin.

En tout cas que ce foutu déménagement soit fini (et bien fini) (et définitif) pour le 28 juin... parce que début juillet, c'est go to Brittany ! Et je n'ai aucune envie de faire les bagages dans le bordel et la crasse !

J'ai peut-être trouvé la perle rare... libre le : à définir. Si l'on pouvait définir nous-mêmes le "libre le" et se la réserver pour le 15 mai, ça serait chouette... je téléphone ce soir si je n'oublie pas... c'est spécifié "soir uniquement"... hum... quand peut-on considérer que c'est le soir ?
18h ? 19h ? 23h, c'est un peu tard, non ? (de toute façon, à 23h, je dors, moi)

"Ici" me rend malade, en tout cas.
J'avais flashé sur cette maison. On l'a arrangée pour y être bien. C'est ici qu'on a fabriqué notre Bad Mini Boy...
J'aurais mieux fait de faire attention à tous les vices finalement peu cachés...
J'évite la cuisine comme la peste. C'est laid, c'est sale, c'est moche.
Il a fait de notre nid douillet une maison de barakis !
Et je suis en colère.

mercredi 6 mars 2013

Rire ou Pleurer...

... je ne sais plus trop.

Résumons.

Infiltrations, moisissures et humidité dans l'annexe, càd cuisine et salle de bain.
J'ai prévenu le proprio dès l'apparition des taches noires, il est venu voir le lendemain, m'a promis les travaux nécessaires, et m'a rassurée... ce n'était absolument pas grave.

Lundi, donc, les réjouissances ont commencé.

Au programme :

- réfection du toit de l'annexe (avec un truc noir qu'il colle au chalumeau)
- installation d'une hotte dans la cuisine

Simple, pour les pros et les bricoleurs. Deux jours grand max, m'a dit le pote-du-proprio-qui-s'y-colle !

Et c'était vrai. Deux jours.

Voilà ce que ça donne... je n'ajouterai aucune légende, je crois que les photos parlent d'elles-mêmes. Dites-moi juste si ça vaut la peine que je pleure.

Je me suis contentée de nettoyer sans rien dire... j'ai donné à manger aux deux ptits, je les ai couchés pour la sieste, j'ai mangé, et j'ai ouvert la page du plus grand site d'immobilier de la région. Je vais l'éplucher dans tous les sens.
Mais je serai partie d'ici après Pâques. Je ferai tout pour, en tout cas.

En Réfection...

Je suis en plein travaux...

Je suis désespérée.

Les photos vont arriver. Vous comprendrez mon désarroi.

J'vous jure, j'en pleurerais...


mardi 5 mars 2013

Bonjour Lumière...

J'ai fait mes vitres.

Cela n'a rien d'exceptionnel.

Et pourtant si.

Autant je peux passer mon temps, tout mon temps, à passer l'aspirateur, le swiffer, le torchon; autant je peux passer mon temps, tout mon temps à ranger, trier, remettre en place, râler parce que ça ne l'est pas... autant je déteste faire les vitres !

Parce que ça n'est jamais net !
Et j'ai horreur de recommencer, et recommencer, et recommencer parce qu'il reste un trait là ou une tache ici.

Mais hier, les premiers rayons de soleil (15°, un ciel bleu sans nuage et un soleil étincelant) m'ont rappelé que la dernière fois que je les avais faites, c'était au début de ma grossesse... soit il il y a euh... 6 mois + 9 mois = 15 mois !

Je l'ai fait et j'ai aimé le résultat !
On voit à travers, quoi !
Et la lumière pénètre enfin dans le salon !

lundi 4 mars 2013

Nouveau Colmatage...

Deux mois et demi après qu'il ait commencé à pleuvoir dans ma salle de bain, que le proprio soit venu voir, qu'il m'ait envoyé un couvreur pour faire un devis en janvier, qu'il soit revenu avec des experts de l'assurance qui lui ont fait peur en février, et qu'il m'ait promis un toit refait, une nouvelle coupole, une hotte pour la cuisine, et dans la foulée une nouvelle grille pour la cour... les travaux ont commencé ce matin.
Parce qu'aujourd'hui, il fait magnifiquement beau comme un jour de printemps, et qu'ils attendaient le printemps pour commencer. (même que ça me saoule grave de rester enfermée alors qu'on aurait pu aller se promener, les Bad Gnomes et moi).

Soit...

Ils sont arrivés à 10h20 au lieu de 9h.
Déjà, ça m'énerfffffffff !
Parce que j'ai dû me lever en vitesse, prendre ma douche en vitesse, m'occuper des biberons et déjeuners en vitesse, pour être prête quand ils arriveraient !
Tu penses bien qu'à 10h20, j'étais plus que prête ! La cuisine et la salle de bain étaient nettoyées, les vitres du salon aussi, et un des gnomes déjà remis au lit !

Quand ils sont enfin arrivés, je me suis inquiétée de ce qu'ils allaient faire durant la journée...
C'est là que j'ai appris que le mec n'était pas un professionnel, mais un ami du proprio... qu'il allait juste nettoyer le toit de l'annexe avant de remettre une couche de ce machin noir sur l'ancienne couche, sans enlever cette dernière, avec un chalumeau et une énorme bonbonne de gaz qui me fait flipper... que la nouvelle coupole, c'était dans mes rêves, ou en tout cas pas tout de suite... que la hotte (et donc la bouche d'aération) serait installée par le proprio himself, càd de la même façon que moi je pourrais le faire, avec mes deux mains gauches et mes dix pouces... que la grille de la cour serait remplacée... un jour...

Bref.

On colmate de nouveau, on colle un sparadrap sur une fracture ouverte, et j'ai qu'à fermer ma grande gueule de locataire insatisfaite.

Bah... c'est pas ma maison qui tombe en ruine, c'est sûr... et n'étant liée par aucun bail, je peux partir quand je veux. Ce que je ferai si possible avant juin, dès que j'aurai trouvé un ailleurs plus sec et moins pourri.

Ce que j'en dis, c'est que ce brave homme (vrai qu'il est brave et gentil) est en train de niquer une super baraque par souci de fausse économie, et qu'en plus, il va perdre de supers locataires bon payeurs et rafistoleurs de maison pas nette pour, peut-être, des trous du cul qui lui niqueront sa maison encore plus (comme ceux avant nous).
Bonjour l'héritage pour ses deux rejetons !

dimanche 3 mars 2013

Déjà...

... SIX MOIS pour Bad Mini Boy !

Et deux dents... :)


vendredi 1 mars 2013

Message Privé...

... pour ceux que je connais dans la vraie Vie et qui ont mon adresse hotmail...

Messenger mute, sa boite mail devient outlook, sa messagerie devient skype... et ni l'un ni l'autre ne m'intéresse.
J'ai une adresse mail pour écrire, et un téléphone pour parler, alors le reste, hein...

Donc ceux qui n'ont pas mon autre adresse mail, qu'ils me fassent signe avant que je ne supprime moi-même mon msn (ils ne vont pas le faire à ma place, non plus, les cons) (déjà qu'ils changent tout l'truc sans me demander mon avis) .