jeudi 28 février 2013

Et Puis Quoi Encore ?

Visite mensuelle de Bad Mini Boy à l'ONE...

L'ONE, office de la naissance et de l'enfance, est un organisme qui dépend du ministère de la santé publique, et comme tous les organismes qui dépendent d'un ministère, est complètement illogique.

Ce qu'il y a de formidable, avec l'ONE, c'est que tu fasses un bébé tous les 15 ans, tous les 2 ans ou tous les trois mois, tu n'auras jamais les mêmes conseils (d'éducation, d'alimentation, et autres).

Ce mois-ci, donc, pour Bad Mini Boy, nous avons parlé "diversification alimentaire".

Parce que je le voulais ainsi... sinon, on en aurait parlé le mois dernier, mais j'estime qu'avant six mois, l'estomac de bébé est encore trop fragile pour recevoir autre chose que du lait.
C'est mon avis, c'est mon choix, c'est mon gnome, personne ne décidera pour moi.

Diversification, donc.
Elle me dit alors de commencer par la purée de légumes.

Ben non, là encore, avis divergent. Je suis une chieuse, mais faut faire avec... ou pas.
Les fruits, c'est bon, c'est sucré, c'est super chouette pour commencer un grand changement... et c'est tellement bon, les fruits, que bébé apprécie tout de suite et apprend ainsi plus vite à accepter la cuiller.
Bad Mini Boy, comme Bad Baby et le Ptit Con avant lui, n'est pas très doué avec une cuiller... je le vois bien quand je lui refile ses vitamines.
Mes fils sont des gogoles de la cuiller.
Donc voilà quoi, on commencera cette semaine (aujourd'hui sans doute) (ou ce week end, pour que son Bad Boy de Père assiste à ce premier pas dans la grande Vie) par une panade banane-poire-Betterfood Start.

Ah non, qu'elle me dit la disciple ONE ! On ne met plus de Betterfood Start dans la panade ! Que des fruits, plus de biscuit, rien que des fruits, et aucun sucre non fruitier !

Euh... les Betterfood Start sont sans gluten et sans sucre, et on en met dans les panades depuis la nuit des temps !!!
Elle est folle ou quoi ???
Un bébé nait POUR pouvoir manger un jour une panade Betterfood / fruits, et elle veut en priver le mien !

Priver un bébé d'un truc sympa et pas dangereux pour la santé, c'est en faire un traumatisé du diabète, un obsédé du régime, un angoissé de l'obésité !

Et puis mettre un demi Betterfood Start dans une panade de fruits, ça n'a jamais rendu un enfant gros !
Le Ptit Con est grand, tout élancé et bien foutu, et Bad Baby et lui ne sont pas accros aux sucres et aux friandises ! D'ailleurs, il n'y a pas de friandises à la maison, sauf pour mon Bad Boy et moi, mais nous on est les chefs, on peut ! (et on attend d'être seuls pour les déballer) ^^

Bref, Bad Mini Boy a atteint l'âge de manger un demi biscuit, des fruits, des légumes, un peu de viande d'ici trois semaines... on va s'éclater les casseroles !

En attendant, il a bien grandi (+2,5cm) et bien grossi (+520gr) en un mois, sa deuxième dent est sortie, et ses sourires sont vraiment rigolos... et comme il sourit tout le temps, il est vraiment marrant !
7,560kg, 67,5cm, deux dents... mon futur petit sumo traumatisé du biscuit se porte comme un charme, fait le fou dans son parc, se marre des bêtises de son frère, et a un caractère déjà bien trempé... tellement trempé qu'il l'aurait pris lui-même dans l'armoire, le paquet de Betterfood Start !

(ceci n'est pas un billet sponsorisé, mais si le pdg de la marque citée 5 fois passe par ici, il peut me contacter...) :p

lundi 25 février 2013

Je vous parle d'un temps...

Nonante-deux !
92 (pour les Français qui compliquent les choses en disant quatre-vingt-douze) (est-ce qu'on dit quarante-quinze pour 55????) (sont formidables quand ils inventent l'illogisme, les Français).

Nonante-deux, donc !

C'est le nombre de pages que j'ai lu ce dimanche !

92 pages d'un livre, oui !
D'un livre sans images !

C'est la première fois depuis mon séjour à la maternité (où j'ai lu deux bouquins en 4 jours) (on se fait chier, à la maternité, quand on accouche loin de toute la famille, et qu'on a eu un bébé qui dort bien) que je prends le temps de poser mon derrière dans le canapé pour ouvrir un livre et lire 92 pages d'affilée !

Et même que je vais reproduire l'exploit un de ces quatre ! Même pas peur !

Quand je pense qu'avant, je lisais trois à quatre bouquins par semaine, en bossant à temps plein, en plus !
Mais ça, c'était avant... avant d'avoir un ordi, avant d'aller sur internet, avant d'avoir les Bad Gnomes, avant d'avoir besoin de lunettes de lecture... avant, quoi !

dimanche 24 février 2013

Voyage Intersibérial...

Mon Bad Boy a eu deux jours de récup... et on les lui a donnés jeudi et vendredi !

Cool ! Un week end de quatre jours ! On va pouvoir partir en villégiature dans mon Ardenne Natale ! La Reine Mère n'a plus vu les Bad Gnomes depuis longtemps, ça va lui faire plaisir !
Et en partant de jeudi à samedi, on évite les bus bondés d'étudiants !

Jeudi après l'dîner, nous avons donc démarré... à pied. Parce que la seule fois depuis le début de l'année où l'on décide de bouger, les transports en commun ne circulent pas, parce qu'ils suivent ENCORE un mouvement de grève ou une énième manifestation !
Ça caille, il commence à neigeoter, et y'a du vent, mais ça ne nous empêchera pas de partir ! La ligne Domicile Actuel- Mon Ardenne Natale ne fait pas grève, elle ! Alors on s'emmitoufle, on emmitoufle les Gnomes, on fait chauffer la poussette, on m'harnache du porte-bébé et hop !

Arrivés au pays, j'ai commencé à regretter cette grande idée lumineuse !
Mon Ardenne Natale est la cousine germaine de la Sibérie ! Il gèle à pierre fendre, les rues de la ville, sensée être touristique même en hiver, sont vides, il ne manque que des virevoltants pour faire ville fantôme.

Mais bon, les gnomes étaient contents d'être chez Mamy, ils ont bien dormi, Bad Mini Boy s'est amusé à faire pipi dans son lit les deux nuits, manière de nous réveiller à 6h et de niquer les deux gigoteuses, les deux pyjamas, les deux bodies... brefs, tous les trucs de rechange pour deux jours !

Bad Baby a fait sa vedette, a été inondé de bisous, ils ont été gâtés, et gardés par les gardes du corps de la Reine Mère pendant que nous, pour la première fois depuis trois ans, nous sortions boire un verre avec des potes-à-moi jusqu'à minuit... pas que le carrosse allait se transformer en citrouille, mais bien parce que si je restais une minute de plus, c'est moi qui me transformais en zombie.

Moralité : quand tu prends de l'âge tout en continuant à faire des bébés, tu deviens une vieille femme qui boit des capuccino en sortie pour tenir le coup !

Nous avons quitté le froid pays qui est le mien pour notre ville moins froide et pas enneigée du tout hier, et les gnomes ont retrouvé leurs marques, le parc, les jouets et leurs lits avec grand plaisir, même s'ils se sont bien amusés.

Ce matin, en ouvrant le volet, j'ai cru que j'étais toujours là-bas quand j'ai vu ça :


La neige, le vent et le froid nous on suivi jusqu'ici ! Merdalors !

mercredi 20 février 2013

Y a des Matins... Ça va d'aller...

Y'a des jours où rien ne va.

C'est aujourd'hui.

5h40. Bad Mini Boy commence à couiner... je fais semblant de ne pas être là.
Puis le réveil de mon Bad Boy sonne, la lumière du gsm s'allume, le plancher craque sous ses pas... c'est foutu, ma nuit est finie. Ma migraine toujours pas. Bordel !!!

Je me lève et zombiquement, je passe par la salle de bain... je remonte, chope le gnome, le couche à côté de moi, lui intime l'ordre de dormir, et plonge dans le coma...
Le gnome a exceptionnellement obéi... jusque 8h25 !

C'est l'heure où Bad Baby émerge aussi, trempé comme une soupe, presque noyé dans le pipi qui inonde son lit.
Y'a des matins comme ça...

Pas d'eau chaude, le Ptit Con n'a pas rallumé le chauffe-eau. Ça me prendra 15 minutes pour le faire. Lavabo plein de cheveux et de restes de dentifrice... je sens que je vais commettre un meurtre avant ce soir.

Bibis à la chaîne... cacas à la chaîne aussi, et c'est au second caca que le facteur tente de défoncer ma porte à l'aide du heurtoir... c'est la main "pleine de" que j'irai lui ouvrir. Sa tête !

Crise de colère n°1 de Bad Baby qui ne veut pas dégager la table de la cuisine de ses jouets. Jouets qui seront confisqués.
Crise de colère n°2 de Bad Baby qui ne veut pas venir dîner.
Crise de colère n°3 de Bad Baby qui ne veut pas que je nettoie son cul de son deuxième caca.
Crise de colère n° 4 de Bad Baby qui ne veut pas mettre de pyjama pour la sieste.

C'est à moitié nu (body-sweat-chaussettes) que je le monterai au lit, et il y restera jusqu'à sa majorité ! Il n'a pas osé faire la crise de colère n°5... je me doute qu'il me la réserve pour cet aprèm.

Etrangement, c'est dans ce contexte que ma migraine est finalement passée... comme quoi.

En attendant, j'ai pris des forces et je me suis calé deux frangipanes !



lundi 18 février 2013

Légo-logique...

La phrase-leitmotiv de Bad Baby, c'est " keskecè? ".

Il pose cette question autant qu'il compte, c'est dire si on l'entend sur une journée !

Il joue avec ses légos (les clippo sont confisqués, pour le moment), les empile d'une façon qui défie toutes les lois d'équilibre physique connues et reconnues, et me demande "keskecè ?"

C'est là que je réfléchis le plus vite possible, en regardant l'oeuvre, pour lui trouver une forme connue...

" euh... ça ressemble à... euh... je sais, c'est un lit pour les bonhommes !!! "

Et là, d'un air empli de pitié, il me regarde en levant les yeux au ciel et en me répondant " nooooon... légos !"

Ben oui, chui con, moi, aussi !

dimanche 17 février 2013

THE tooth...




Vingt-sept mois et caetera...

Bad Baby a 27 mois aujourd'hui.

27 mois, ça ne se fête pas. Mais ça se raconte.

Bad Baby est tout grand ! Il va falloir penser à aller mater les nouvelles collections un de ces quatre... j'ai envie d'orange et de kaki, de lignes, de dessins marrants...

Bad Baby sera comptable. Du matin au soir, et du soir au matin, il compte. Tout.
Ça commence dans les escaliers, le matin au levé. Il descend tout seul en comptant toutes les marches...
"Iiiiin, gueux, twâ, quat', cinq, siiiissss, setttt, hyit, feuf, diiiissss "
Après le ptit-déj, il compte ses légos, ses clippos ou ses voitures, il compte les dalles du carrelage, les cadres au mur, les draps de bain, les lattes du store... il compte, il compte, il compte.

Bad Baby ne va toujours pas sur le pot...
En fait si, il y va. Il s'y assoit avec plaisir, même. Mais c'est tout.
Il s'estime trop petit pour ne plus mettre de langes.
Et moi, je change le lit un jour sur deux, parce que lesdits langes deviennent peu absorbants, vu la taille du petit garçon et la quantité de pipi.
Mais on ne désespère pas.

Bad Baby associe plusieurs mots dans une même phrase. Son dialecte perso devient de plus en plus compréhensible pour les étrangers. Nous, nous sommes parfaitement bilingues, depuis ! ^^

Bad Baby est l'idole de son ptit frère. Quoiqu'il fasse, quoiqu'il dise, il fait rire ou sourire Bad Mini Boy qui est fan, fan, fan !

Bad Baby raffole des brocolis. Des carottes. Des petits pois. Des oeufs. Des pâtes. Des patates. De la compote de Maman.
En fait, il mange toujours de tout, et même plus. Il est gourmand et gourmet. C'est un plaisir de le nourrir... même si parfois il crise pour faire son propre menu.

Bad Baby est un gros gros paresseux. Il dort comme une marmotte la nuit, se lève tard le matin (9h30 et parfois plus). Comme sa Maman, il parle, rit ou pleure en dormant, selon le rêve qui le submerge. Ses émotions sont tellement... bruyantes qu'on a dû prendre Bad Mini Boy avec nous pour qu'il ne soit pas dérangé.

Bad Baby a beaucoup d'humour et a tendance à être un rien moqueur. Il se marre devant ses dessins animés préférés, comme devant sa Maman qui trébuche ou son petit frère qui a le hoquet.
Les colères d'avant se sont bien estompées, et même si elles refont surface de temps en temps, Bad Baby est un petit garçon charmant et agréable à vivre.
Quoiqu'il peut être chiant, aussi... mais il a de qui tenir. ^^

Et il est beau... si beau.
Bad Baby est un bébé d'amour. Mon bébé d'amour. ♥

vendredi 15 février 2013

Paf ! Dans l'Oeil...

J'avais rendez-vous ce matin à l'ONE pour un "dépistage visuel précoce" pour Bad Baby... c'est un petit examen des yeux hyper rapide, pour les enfants entre 18 mois et trois ans...

On s'attendait bien à quelque chose... je porte des lunettes, mon Bad Boy porte des lunettes (quand il ne les perd pas en faisant du vélo en pleine tempête sur l'Île d'Yeu), et en plus, Bad Baby a son oeil gauche qui file très légèrement quand il est fatigué ou quand il fixe un truc...

Bingo.

Légère hypermétropie à confirmer par une visite chez un ophtalmologue. Qui prescrira aussi sans doute des gouttes pour son oeil gauche.

Mon gros loulou va peut-être devoir porter des lunettes.

Hihihi

J'adore les ptits bouts à lunettes. Ça leur donne un air angélique, intellectuel et diablotin à la fois.
Il va être tout beau, pour rentrer à l'école en septembre (ou après Noyel, je verrai), avec des lunettes et un cartable ! :p


jeudi 14 février 2013

Statistiques (2)...

Des arrivages banals, cette semaine... de personnes qui savent où elles vont, sans aucun doute.

Et des moins banals, bien sûr, sinon je n'en ferais pas un billet...

- " carrelage mural fesse point p "... mouais... on connaissait le point g, maintenant on sait où se trouve le point p !

- " ado boy a la douche " ... c'est vicieux à souhait et ça mériterait que j'envoie l'adresse ip aux autorités compétentes !

- " c'est quand qu'on passe les sorsière " ... un pote à Larousse, là, qui s'attendait à tomber sur un programme tv ?

- " je veux m'asseoir quel fauteuil choisir " ... je suis loin d'être décoratrice d'intérieur, mais si ça urge, prends donc une chaise !

- " clin d'oeil  sur la vie " ... clin d'oeil à toi, le plus sain (d'esprit) des cinq ! :p 

mercredi 13 février 2013

Back To The Past...

Que doit-on faire quand le passé sonne à la porte ?

Ce genre de passé au goût amer auquel on a résolument tourné le dos il y a bien longtemps...

Toute la soirée, j'ai cogité.

Une partie de moi, celle qui a grandit et évolué, m'a dit de faire table rase du passé. De l'eau a coulé sous les ponts, et si moi j'ai changé un peu (beaucoup), les autres ont sans doute changé aussi.

Et l'autre partie de moi garde cette rancoeur, là... et a du mal à ouvrir cette porte en souriant...

J'ai finalement ouvert la porte facebookienne... j'espère sans regrets.

Caramba, Encore Raté...

Quand je disais que j'étais maudite, pour les soldes !

13 jours après un mois de réductions en tous genres, mon téléphone portable est en train de mourir.

Il n'a pas encore rendu son dernier souffle, mais ça ne saurait tarder.

Je l'ai rechargé hier soir, je ne l'ai pas utilisé depuis... et il est à plat.

C'est con, je viens juste d'utiliser mes derniers stars chez mon fournisseur pour en offrir un à mon Bad Boy, dont l'ancien est mort d'un cancer de l'écran.

Ce qui m'énerve, c'est que je vais perdre les photos de mes gnomes, que je ne peux pas transférer sur le pc parce que de un, j'ai perdu le câble, et de deux, le pc ne reconnaissait de toute façon pas le portable quand j'avais essayé.

Et ce qui m'énerve bis, c'est que je vais avoir du mal à en retrouver un dans le même genre, parce que les modèles dinosaures disparaissent peu à peu pour laisser la place à des appareils hyper sophistiqués avec des appli qui ne me serviront jamais à rien et des "pages" virtuelles qu'on tourne en bougeant le doigt !

Je n'ai pas besoin d'un machin qui va sur le net, puisque j'ai un ordi à la maison ! (ça m'épate, mais ça m'épate, tous ces gens qui ne peuvent pas vivre sans twitter ou sans facebooker même quand ils vont chercher un paquet de clopes au tabac du coin !)

Je n'ai pas besoin d'un machin qui me dit quel temps il fait, je le vois bien en ouvrant la porte ou la fenêtre !

Je n'ai pas besoin d'un machin qui me diffuse de la musique dans les oreilles, on a une radio et une platine et des disques à la maison !

Non, j'ai juste besoin d'un téléphone qui sonne et qui envoie des sms en cas d'urgence (ou pas) (chacun sa vision de l'urgence, d'abord) (il est parfois urgent de savoir s'il y a encore du fromage râpé dans le frigo quand on est devant le rayon des produits laitiers du Lidl), et son seul luxe sera de prendre quelques photos des Bad Gnomes.

Et ce qui m'énerve ter, c'est que je n'avais pas prévu du tout ce genre de frais inutilement utiles ! Il n'a que 4 ans, mon téléphone portable ! Et on ne peut pas dire que je l'utilise de manière excessive !

Quand j'imagine que je possède encore la radio-cassette que j'ai reçu pour ma petite communion, et qu'elle fonctionne toujours parfaitement, et qu'elle a fonctionné de manière excessive, elle, je me dis que, purée, les machins tout moderne d'aujourd'hui, c'est vraiment de la merde !

Ben oui, je suis vieille... j'ai connu les téléphones à cadran, les Raider, les Bonitos et les Treets.

mardi 12 février 2013

Résiste et Mords...

Depuis une semaine, Bad Mini Boy a cinq mois et une dent !

On l'a vue poindre discrètement, un jour, sans crier gare, et surtout sans faire souffrir le gnome.
Et aujourd'hui, elle est là, presqu'entièrement dressée sur la gencive du bas, seule contre tous.

Dans le genre dent super sympa, on ne fait pas mieux... pas de douleurs, pas de gencive rougie, pas de fesses irritées, pas une larme.
La dent modèle, en quelque sorte.

Le Ptit Con n'avait pas souffert non plus, quand, le 20 juillet 1996, quatre d'entre elles étaient sorties d'un coup, le lendemain de ses premiers pas !
Et les deux premières de Bad Baby, à 4 mois 1/2, furent tout aussi cool.

Tiercé gagnant de dents sympathiques ! Sur trois gnomes, pas un n'a souffert !
Mais comment ils font, les autres, pour avoir mal, pleurer pendant des jours, et faire érythème fessier sur érythème fessier ? Héhé.

En attendant, Bad Mini Boy l'entraîne tous les jours, sa première dent !
Sur n'importe quoi, il mord.
Sur mon index aussi... quand j'essaie de la regarder de près encore une fois, tellement je suis fière !



Nail Art... Ou Neil Young ?

Depuis quelques années, on voit ça sur toutes les mains des pépettes :



 Des faux ongles manucurés french-machin, et maquillés comme des camions volés décorés  !

On en voit partout. De la caissière du supermarché du coin, à l'institutrice fraîchement diplômée, en passant par la sdf Mallaury Nataf !

De mes questionnements autour de moi, les hommes n'aiment pas.
Ils ne peuvent pas expliquer pourquoi, mais 100% des quatre mecs interrogés (enquête faite de façon on ne peut plus sérieuse) préfèrent "plus naturel".
Même le Ptit Con a qualifié la chose de "pétasse grmblbll".

Déjà, la nénette qui se fout des trucs pareils au bout des doigts ne doit pas les utiliser beaucoup sur une journée, ses doigts ! Je ne l'imagine pas vraiment faisant son ménage et empoignant son torchon à pleine main, et je l'imagine encore moins aux toilettes... quant à ramasser une miette, ça doit être carrément mission impossible !
Il suffit de voir la caissière du supermarché du coin tapoter sur ses touches comme un môme maladroit à son cours de psychomotricité pour comprendre que le côté pratique de ces ajouts résineux n'existe pas.
Ou encore la secrétaire de mon ex-propriétaire, utilisant un crayon pour taper sur son ordi...une secrétaire, quoi ! Avec un crayon ! Z'imaginez un peu la scène ? Tout se perd !

Mes ongles ne sont pas rongés, sont entretenus normalement, soignés façon pratique (en amande), vernis discrétos, et pourtant, il m'arrive de griffer Bad Mini Boy en lui changeant sa couche. Alors avec leurs griffes acérées, elles doivent scarifier la peau de leurs bambins, c'est pas possible autrement !

Et aux toilettes, bon sang ???? Là, il faut vraiment qu'on m'explique comment ! J'ai essayé, j'y suis pas arrivée !

Des ongles version "nail art", on en voit sur tous les blogs féminins catalogués comme "blog beauté". Elles passent leur temps, tout leur temps, à tester des couleurs, à peinturlurer, et photographier leurs doigts.
Alors ? Célibataires et nullipare, ou mères fashion démissionnantes ?

Quoiqu'il en soit, il va bien falloir que quelqu'un leur dise que non seulement ça n'est pas beau (c'est même carrément moche et c'est pas féminin pour deux sous, c'est à la limite du vulgaire total), même si c'est bien fait (faut quand même reconnaître qu'il y a des artistes), mais en plus c'est ridicule (le top du ridicule, c'est la nénette utilisant sont Iphone rose-bonbon avec ses ongles de trois cm assortis au dit Iphone) et ça les fait passer pour des grosses feignasses incapables d'utiliser leurs dix doigts pour autre chose.

Je suis la seule à le penser ?


 (Neil Young n'a rien à voir avec le billet, le seul point commun, c'est que je ne l'aime pas non plus ^^)

lundi 11 février 2013

Question de Choix... Economique...

J'ai eu 18 ans il y a bien longtemps... si longtemps qu'à mon époque, on n'était pas majeur à 18 ans, mais à 21 ans.
C'est même dingue : j'ai eu 21 ans l'année où la majorité est passée à 18 ans !

Bref... c'était aussi l'âge de passer son permis. Essentiel, le permis, quand on vit dans le trou du cul du monde, que le train est en passe d'être supprimé (et ils l'ont fait, les cons !) et que les bus sont aussi rares que les trèfles à cinq feuilles !
Donc, comme tout le monde, j'ai commencé à fumer et à étudier le code de la route. Achat des bouquins, conseils quémandés à droite et à gauche, j'y croyais dur comme fer, à mon permis !

Puis vint le jour de l'examen théorique.
Un lendemain de guindaille à 8h du mat.
8h du mat !!!!
Evidemment, je ne me suis pas levée !

Et je n'ai jamais repris rendez-vous.

Le temps a passé, j'ai quitté mon bled pour faire un petit peu d'études... puis je suis revenue avec un chauffeur de 205, puis je suis repartie avec les transports en commun, puis j'ai rencontré des chauffeurs de Punto ou de Twingo... et je n'ai finalement jamais eu besoin d'une voiture.
Mieux... à force de fréquenter des grands qui avaient un permis et une voiture, de les entendre se plaindre du coût de l'essence, des assurances, des taxes, des réparations, des entretiens, des amendes, etc, etc... je me suis dit que jamais je ne me priverais d'un truc que j'aime pour payer un tas de ferraille dont je n'avais finalement pas besoin.

Et c'est ainsi que je n'ai jamais passé mon permis, que je n'ai jamais eu de frais de bagnole, et que je peux boire à volonté s'il m'en prend l'envie (je ne bois pas, mais je pourrais, vu que je ne conduis pas), et que sans l'avoir voulu expressément, je voyage écolo ! ^^

La conversation que je viens d'avoir avec une nièce me conforte dans la (très) bonne idée de mon choix... nouvelle voiture, troisième accrochage avec délit de fuite, le tout à ses frais puisque ne pouvant porter plainte contre un coupable anonyme.
Ajoutons à ça une véritable addiction entraînant la bien connue fainéantise de l'automobiliste ("quoi ? Aller chercher du pain À PIED ????"), je ne regrette pas de devoir dépendre des horaires des bus. :)

Bon, j'avoue, une ou deux fois par an, je me dis " putaing, si j'avais une voiture, ça serait déjà fait !", mais quand je vois que le litre d'essence coûte le prix de mon tout premier paquet de clopes (qui a quadruplé, lui) et qu'il augmente encore et toujours (une semaine sur deux en moyenne, la troisième semaine, ils le diminuent d'un chouïa, manière de garder les gogos-payeurs sous leur coupe et d'éviter la révolution) (z'êtes cons, les gens !), ben je me dis que j'ai eu raison d'avoir guindaillé cette nuit-là... et d'avoir arrêté de fumer depuis la grossesse de Bad Baby !

vendredi 8 février 2013

Les Chiens Aussi Ont un Coeur...

Ce matin, sur FB, une de mes amies partageait cette photo d'une asso qui cherche à sauver et placer des animaux abandonnés :

Avec pour message : "Eagle , Berger australien de 3 ans a donner , ok chiens , chats , enfants ,castré* en ordre de vaccins
cause de l abandon : manque de place !
Pour plus de renseignements me contacter en MP"

C'est le genre d'annonce qui a le don de m'énerver grave !

Parce que, bon sang, quand on manque de place, qu'on a peu de temps libre, qu'on travaille beaucoup, qu'on est allergique,  ou que sais-je encore... ON NE PREND PAS D'ANIMAUX SI C'EST POUR S'EN DÉBARRASSER PLUS TARD !

Je crie parce que ça me met hors de moi.
Je veux bien admettre que la crise ceci, les frais cela... mais bordel, un animal est un membre de la famille à part entière, non ?
Est-ce qu'on abandonne son môme de trois ans parce qu'à un moment, la roue tourne et qu'on manque de place, d'argent ou de temps ????
Et ben pour moi, c'est pareil !

Perso, j'adore les chiens (pas les chats, les chats, je les hais), et j'aimerais vraiment en avoir un, mais j'ai un côté maniaque tellement fort que je sais très bien que je ne supporterais ni les poils volants, ni les traces de boue, ni les pipi accidentels, ou plein d'autres petits inconvénients qui seraient pour moi insurmontables (je me connais, je crise quand je trouve des cheveux dans la salle de bain)... il ne me viendrait donc pas à l'esprit d'adopter un chien qui s'habituerait à nous, qui serait heureux (ou pas) avec les enfants, et dont on se séparerait trois ans après parce que je pète un câble !

Dans les actu-faits divers, on voit des chevaux laissés dans des états désastreux parce que le propriétaire "ne peut plus s'en occuper"...
Un cheval, c'est 500kg à soigner, nourrir, loger et aimer ! 500kg !!!!
Putain, on réfléchit un minimum avant de se lancer dans l'aventure, quoi !

'Fin, ce coup de gueule pour dire qu'un animal, petit ou gros, c'est pas un jouet qu'on jette une fois qu'on s'en lasse. C'est un être vivant qui n'a jamais demandé à être maltraité, manipulé ou échangé au gré de nos humeurs ! Alors par pitié, réfléchissez avant d'en rendre un malheureux ! Et préférez, par exemple, acheter trois tonnes de fringues par mois que vous revendrez sur E-bay quand vous en serez lassés... c'est plus malin, et ça ne fera de mal à personne.

*si on devait castrer les humains pour avoir la paix, il y aurait une forte baisse de natalité !

(et si ce chien est votre coup de coeur sérieux, envoyez-moi un commentaire (c'est privé avant approbation), je transmettrai )

jeudi 7 février 2013

Coups de Pub...

J'ai installé adblock, hier.

Parce que depuis quelques jours, je vois de la pub intempestive, agressive, imposante, partout. Et quand je dis partout, c'est vraiment partout !

Je lis un blog, dans le texte, un mot est souligné genre "clique là-dessus, t'auras l'explication et l'origine de mon histoire", et quand je clique, paf ! Une pub !
(exemple de ce matin : dans la phrase " Soit, je ferai contre mauvaise fortune bon coeur" d'une bloggueuse que je lis régulièrement, le mot "bon" est souligné... et paf, je tombe sur une page de bons en tous genres pour de la mal-bouffe ou des lessives!)


Sur FB, les pages perso sont truffées de pubs et de vidéos bruyantes qui hurlent dès que tu passes le curseur dessus.

Mêmes les guerres et les faits divers scabreux sont totalement dédramatisés par des flashs automobilistiques ou gastronomiques !

Ça te bouffe les pages, ça te saute à la gorge, tu ne peux plus rien ouvrir sans avoir un truc hurlant et clignotant qui t'agresse les yeux !

Ils sont malades ou quoi ?

Ici même, je ne peux plus accéder à mon "tableau de bord" sans que mes statistiques soient masquées par une pub "brûle tes graisses, la grosse" (je suis sûre que c'est ce qui est sous entendu) qui me gave grave parce que je n'ai plus accès à ce que je veux mater !

Impossible, aujourd'hui, de regarder un clip youtube sans avoir 20 secondes (voire plus) de publicité obligatoire. OBLI-GA-TOI-RE !

Et même pas moyen de partir en guerre contre ça, à mon tout petit niveau. Et même pas moyen de fermer certaines fenêtres, ou alors je suis complètement idiote et je ne vois pas la croix salvatrice (quand la croix ne t'ouvre pas une autre fenêtre !).

Je hais cette façon de m'imposer des merdes dès que j'allume l'ordi.
C'est bien simple, les produits qui m'agressent ne se retrouveront absolument jamais dans mes armoires.
C'est comme la pub du soda pétillant noir qui décape la rouille, version light, à la télé ! Elle m'horripile tellement que plus jamais je n'en achèterai une bouteille !

La pub à petite dose, comme dans le temps où il faisait bon d'ouvrir un magazine, la télé ou l'ordi, pourquoi pas... faut bien gagner des sous pour faire cuire la marmite, mais la pub agressive d'aujourd'hui, je dis NON.

Alors ma pub à moi sera destinée à adblock, à qui je dis merci, bien joué, mec !

mardi 5 février 2013

CAF Kafkaïenne...

Ils ont remis ça.

J'ai à nouveau reçu un courrier me demandant nos montants bruts perçus de janvier 2012 à décembre 2012.

Je pense que c'est la quatrième fois qu'ils me demandent ça pour la même période.

Mais avec des variantes, des fois qu'on les prendrait pour des cinglés ou des fétichistes ! Parfois, ils veulent le premier trimestre, parfois le second, parfois le troisième, et enfin, manière d'avoir la totale et de justifier ce pour quoi ils sont payés, ils demandent les douze mois, comme ça, sans crier gare !

Donc, ce mois-ci, la caf veut la totale !
Et la variante du jour, c'est que ce n'est plus le bureau régional qui s'occupera d'ouvrir mon enveloppe, mais bien celui de la maison mère, à Bruxelles !
Qu'à cela ne tienne.
J'ai fait plein de photocopies, je n'ai rien écrit dans les cases à part "voir documents ci-joints", j'y suis allée de mon petit mot "il manque le salaire de janvier, mais comme je vous l'ai déjà envoyé, vous aurez plus le temps que moi de le retrouver", j'ai signé, et hop...

Ce service est hallucinant !
Employés débiles ?
Manque de communication entre les bureaux ?
Perte des documents demandés (et renvoyés 4 fois) ?

Toujours est-il que cette fois, j'ai pris soin de tout photocopier, des fois qu'ils me redemanderaient le tout dans un mois, ce dont je ne doute pas une seconde.

La question que je me pose, c'est "comment s'organisent-ils avec les (nombreuses) nouvelles naissances, ou les nouveaux dossiers, vu comment ils jonglent avec les anciens ?"


(le titre aura eu le mérite de faire rire aux larmes Bad Mini Boy, qui est assis à côté de moi et qui se marre comme un bossu dès que je répète "caf kafkaïenne" ! ^^)

lundi 4 février 2013

L'Agneau s'Endort Aussi...

Les nuits de ces derniers jours furent assez rock'n'roll.

En cause, les quintes de toux de Bad Mini Boy, ou son nez bouché...

Retour en arrière...

J'ai séparé Bad Mini Boy et Bad Baby. Ce n'était finalement pas une bonne idée de les faire dormir dans la même chambre, l'un réveillant l'autre et vice versa.
Bad Baby parle et crie, la nuit (il paraît que moi aussi), ce qui réveille Bad Mini Boy qui croit que 3h, c'est la bonne heure, ce qui nous réveille et nous met de méchante humeur... bref, on a mis le lit de Bad Mini Boy chez nous.
(parce que je me suis dit que repeindre la pièce du second, encore une fois, pour lui faire son domaine, alors que nous avons réellement l'intention de quitter cette maison-éponge, ce n'est pas la peine...).

Donc Bad Mini Boy dort avec nous depuis environ un mois et demi, et jusqu'à ce qu'il soit malade, ça se passait bien.

Mais Bad Mini Boy est un futur petit homme, et comme tout homme qui se respecte, quand il est malade, le monde se met à tourner autour de lui et de lui seul !
Ce qui donne, au niveau d'un bébé de 5 mois, de multiples réveils tout au long de la soirée et de la nuit, des gémissements, des pleurnicheries, une sucette perdue qu'il faut lui rendre toutes les dix minutes... le tout agrémenté de toux, de nez bouché, de pseudo-étouffements, de reniflements en tout genre.
(on pourrait penser que tous ces allers-retours dans les escaliers me feraient perdre un peu de mes cuisses et me seraient bénéfiques, mais non, même pas !).

Pauvre chaton ?
Pauvres de nous, oui !
Plus une nuit complète depuis plus de dix jours !
Mon Bad Boy expédié sur le canapé du salon pour laisser la place à Bad Mini Boy (plus facile de l'avoir à côté de moi pour le rassurer et lui rendre la sucette plutôt que de me lever toutes les 5 minutes) !
Un calvaire !

Depuis ce week end, on revient peu à peu à la normale, et je croise les doigts pour que ça soit vrai.
On a terminé les aérosols, le nez va mieux, il ne tousse presque plus... et on a passé notre seconde nuit sans se relever...

Une maison sans enfant est une tombe, dit un proverbe sanskrit... mais moi je dis que c'est une maison où on dort ! ^^