dimanche 16 décembre 2012

Ô Grand Saint-Nicolas...

Bad Baby et moi sommes retournés hier dans mon Ardenne Natale pour voir si Saint-Nicolas y était passé.

Bad Baby ne sait pas qui est Saint-Nicolas, il ne l'a jamais vu. Parce que je ne suis pas du genre à faire la file pendant trois heures dans un bruit assourdissant de dizaines de mômes en furie pour un minable sachet de bonbons qu'il ne mangera de toute façon pas.

Il verra Saint-Nicolas à l'école, quand il ira.

Mais je crois qu'il a compris que Saint-Nicolas apportait des trucs sympas chez les gens pour lui.

Chez les gens, parce que chez nous, c'est Père Noyel qui passera. Papa est français, gardons donc nos deux coutumes, pour les enfants, c'est tout avantage ! hihi

L'aller fût plutôt rock'n roll, parce que Bad Baby, en plus d'être maniaque comme sa mère, est également malade en bus sur les longs trajets.
C'est con, vu que c'est notre seul moyen de locomotion ! ^^
Déjà qu'il hurle en voiture, on n'est pas sauvés avec lui.

Mais bon... ne nous affolons pas, moi ça m'est passé. Je ne vomis plus et je ne hurle pas en voiture. Sauf quand je chante, mais ça, c'est une autre histoire.

Saint-Nicolas, donc, leur a apporté des jouets super sympas.
Des Clippo chez Tonton et chez Marraine (deux fois la même boite, ça fait 200 pièces au total que je cherche en dessous de tous les meubles), ainsi qu'un établi de bricoleur (comme si notre progéniture allait devenir un jour habile de ses dix doigts, alors que nous-mêmes... euh...), et chez la Reine Mère, des Playmobil® adaptés aux petits (je ne les connaissais pas, ceux-là).

Pour Bad Mini Boy, un Winnie géant et sa mélodie pourrave (j'aime pô cette mélodie), un "seat cosy" qu'il inaugurera quand il pourra s'asseoir, le cheval musical qui ressemble à une licorne...

Que des trucs sympas avec lesquels ils jouent (oui, même Bad Mini Boy joue, surtout avec sa licorne qui n'en n'est pas une). Bad Baby adore autant ses Clippo que ses drôles de bonhommes coiffés comme Mireille Mathieu.
C'est un plaisir de leur offrir la moindre babiole.




Aucun commentaire: