lundi 5 novembre 2012

Le Temps qui Passe...

C'est fini les congés !
Mon Bad Boy est retourné au boulot après un week end de quatre jours.
Le Ptit Con est rentré de notre Ardenne Natale hier matin et a repris le chemin de l'école.
Et moi, je me retrouve à nouveau seule la journée avec mes deux Bad Bébés, et plein d'idées en tête de choses à faire !

On a profité de ce long week end pour se bouger un peu et terminer des choses laissées en attente depuis des mois.

Genre aller chercher la moquette pour que le Ptit Con ait enfin sa chambre.
Pièce aspirée, nettoyée, moquette posée, meubles installés... il a pu dormir pour la première fois dans la chambre qu'il lui était réservée !
Un nouveau souci à régler pour cette pièce : le radiateur ne chauffe pas ! Aaaaargh !

(si un chauffagiste traîne sur ce blog et a 30 minutes de son temps à perdre, il sera le bienvenu)

Genre aller chercher un canapé-lit et nettoyer ce qui devrait devenir le bureau-chambre d'amis.

Genre installer la barre de rideaux dans la cuisine et enfin mettre la tenture qui devrait empêcher le froid d'entrer par la ptite porte du fond.

Genre penser tout doucement à remplacer mon vieux frigo par un combiné frigo-tiroirs congélation.

Genre virer le support sacs poubelles grossier par une poubelle de cuisine normale et propre.

Bref, je suis contente d'être lundi pour reposer ma tête migraineuse.

Et pendant ce temps-là, Bad Mini Boy a eu deux mois samedi. Il est si beau. ♥

Et pendant ce temps-là, les cheminots et la SNCB enfilent grèves sur grèves comme d'autres enfilent des perles. Ils en enfilent tellement qu'ils n'ont pas le temps de se rendre compte du ridicule de leurs pathétiques actions.

Et pendant ce temps-là, Bart De Wever marche sur Anvers avec des projets haineux.

Et pendant ce temps-là, un parti nommé ISLAM grimpe sur la région bruxelloise et compte installer une charia pas très catholique et moyenâgeuse sans que personne ne se rende compte du véritable danger que nous courons, parce qu'ils ne sont soi-disant que deux élus (élus par qui, bordel de merde ?).

Et pendant ce temps-là, moi je ne cesse de compter que 2+2+2+2+2+2+2+.... = beaucoup trop, et je jure que je flippe grave quant à l'arrivée de ces gens au pouvoir de MON pays.

Et pendant ce temps-là, la fin de l'année approche, on pense à fêter le passage 2012/2013 entre nos quatre murs, pour une fois.

Et pendant ce temps-là, j'ai commandé le gâteau d'anniversaire de mon Bad Baby adoré, qui aura deux ans le 17. ♥

Aucun commentaire: