vendredi 30 novembre 2012

Avis de Recherche...

Quelqu'un (de France apparemment) est arrivé sur mon blog en tapant "pochette album lorie dans les wc" dans un moteur de recherche !

Alors là, ça m'épate !

Comment est-ce possible, étant donné que je n'ai jamais parlé de Lorie ici (ni à mes enfants, je vous l'assure!), et que je doute avoir utilisé les mots "pochette", "album" et "wc" dans une même phrase, voire dans un seul et même billet !?

Les voies de Google sont impénétrables...

Ceci dit, l'idée d'un album de Lorie dans les wc n'est pas forcément mauvaise, hein ! Bienvenue, cher ami ! :)

Dix de perdus... ou de cassés...

Depuis que mon Bad Boy est en Gelbique, il a perdu deux ou trois téléphones portables (dont un à moi) en très peu de temps. (il a aussi perdu une paire de lunettes qu'il portait, pourtant) (et une casquette) (et un bonnet, ou deux) (un jour, il perdra sa tête).
C'est simple, les gens de chez M*** l'ont vu plus en quelques mois qu'ils ne m'ont vu moi en 13 ans de fidélité !

Et voilà qu'hier, il rentre tout bougon... son gsm ne fonctionne plus ! LoL
Il n'a même pas un an !
Ou alors tout juste un peu plus qu'un an !
Et bien sûr la garantie est perdue. Ou à la poubelle. Ou dépassée, mais ça on ne le saura jamais.

Un Bad Boy sans téléphone, c'est plutôt emmerdant !
Parce que là, j'aurais bien voulu l'appeler pour lui dire de ramener du lait pour Bad Mini Boy.

Demain, j'irai donc lui en chercher un nouveau avec mes points stars chez M*** (y'a pas de raison que je cite leur nom, ce n'est pas un billet sponsorisé), parce que je les accumule au point d'avoir un portable gratuit.
Cool.
Sauf qu'après avoir épuisé mon stock de points, je suis sûre que mon portable pètera aussi. C'est toujours comme ça que ça se passe, non ? ^^

Dans un style plus ou moins semblable, j'ai commandé à la Mutu une troisième carte SIS (sécurité sociale, en France)  pour le Ptit Con... parce que non seulement, il se casse poignets et chevilles en faisant du skate, mais en plus, il brise toutes ses cartes (d'identité, de sécu...)...

(soupirs)

jeudi 29 novembre 2012

C'est la faute à Rousseau...

Bad Baby a deux ans et 12 jours.
Il ira donc à l'école en septembre prochain (en principe) (parce que si j'ai pas envie, il ira à 3 ans) (puis faut qu'il soit propre aussi).

Mais il se conduit déjà comme un petit garçon de maternelle.

Et c'est quoi un petit garçon de maternelle ???

C'est un petit garçon qui fait que des conneries à force de fréquenter des autres petits garçons qui font que des conneries, alors qu'il était si sage avant la maternelle !

Il y a quelques jours, il m'a mordu à la cuisse !
Comme ça, juste pour se marrer. (je faisais sagement la vaisselle)
Et effectivement, ça l'a bien fait rire ! Sauf que moi, j'ai gardé la trace de ses petites dents sur ma cuisse (déjà qu'elle se demande pourquoi elle est devenue si grosse, la pauvre, voilà qu'on la traumatise encore plus en la mordant !)

Deux jours après, alors que je sortais de la douche, je l'ai vu cracher par terre et étendre son oeuvre avec ses petites mains sur le carrelage PROPRE !

Deux actes que personne ne lui a jamais montré (on ne se mord pas souvent les cuisses, à la maison, et je nettoie sans cracher...) !

C'est donc inné ? Un petit garçon nait d'office avec le syndrome du petit garçon de maternelle ?
Je dois m'attendre à ce qu'il me pince dans la semaine ?
Et les petites filles, griffent-elles avant d'entrer en maternelle, ou après ?

Jusqu'à aujourd'hui, à l'instar de Jean-Jacques, je pensais que le gnome naissait bon et que l'école maternelle le corrompait plus tard, mais apparemment, Jean-Jacques et moi devons revoir nos copies !

mercredi 28 novembre 2012

Y'a que les Imbéciles qui...

Nous subissons donc un temps de merde vachement humide, il pleut un jour sur deux, et le vent est souvent de la partie pour compléter ces réjouissances.

Pas évident donc d'aller faire les courses avec les bad gnomes.

Bad Mini Boy est trop petit pour sortir dans cette humidité ambiante, et comme il commence à peine ses vaccins, j'aime autant ne pas l'exposer aux microbes de tous les puants qui prennent le bus.
Et Bad Baby, qui m'accompagne généralement parce que j'ai besoin de la poussette pour charger un max, ne supporte pas la housse qui le protège de la pluie (facile à comprendre, remarquez, on le dirait enfermé dans un aquarium de plastique) !
Et j'ai abandonné la formule poussette + parapluie, impossible à gérer.

Donc, j'attends que le Ptit Con rentre de l'école pour garder ses petits frères, je file au supermarché le plus proche, je prends vite fait ce dont on a besoin pour le repas du soir, et juste un ou deux trucs en plus, et je rentre vite vite pas trop chargée parce que mon dos ne va toujours pas mieux et que je me vois mal porter un pack d'eau sur la tête !

Bref, les courses automne-hiver 2012 ne vont pas être très excitantes, que du contraire, ça me fout en rogne de me rendre compte en rentrant que, merde, j'ai oublié le beurre ! (ou les couches, ou le sel, ou les pâtes... parce que tous les soirs, j'oublie un truc essentiel).

J'ai donc bien réfléchi, et je me suis rendue à cette évidence : si je veux avoir mes placards/mon frigo remplis de ce dont on a besoin quotidiennement, sans demander à mon Bad Boy de passer au Carrefour en rentrant du boulot (ce qui le ferait rentrer encore plus tard) parce que j'ai oublié/pas eu le temps/pas eu la place de prendre du sel, il faut que je m'organise autrement.

Samedi, je vais donc m'offrir une aide bien précieuse :

Chez LOL (une boutique en ville), on en fait des super sympas qui ne font pas mémère.

(toi, là, devant ton écran, je sais que tu te marres, parce que tu m'en proposes un depuis près de trois ans... et ben tu sais quoi ? Vasafouille ! ^^)

A Morveux, Morveux et demi...

Avoir deux bad bébés en bas âge, c'est multiplier autant de bisous, de sourires et de câlins, c'est doubler les changements de couches, les bodies mouillés, les pyjamas tachés, et c'est aussi les voir s'échanger leurs microbes.

"je te donne un rhume si tu me donnes une petite toux... ok, tope là! "

Bad Baby a donc refilé son rhume à Bad Mini Boy, qui a du mal à le gérer, et qui du coup, pour se venger de n'avoir rien à nous refiler, se re-réveille entre 5h30 et 6h, le nez encombré et débordant de morve, et d'humeur grincheuse s'il vous plaît !

Bon, avec le temps de merde bourré d'humidité qu'on subit depuis une semaine, ça ne pourrait être autrement, mais c'est pas comme si je le sortais tout nu dans la cour, quoi !
Bref, j'ai enfilé le costume de mère-tortionnaire et je spritche les nez à grands coups de Stérimar.
Si ça fait rire (jaune) Bad Baby, ça rend Bad Mini Boy encore plus ronchon, et je crois même qu'il commence à me détester.

Rien que pour ça, je hais l'automne !
Vivement des températures négatives ! Qu'il fasse froid mais sec. Au moins, c'est plus sain !

lundi 26 novembre 2012

Retour à la Normale...

Ce lundi, mon Bad Boy a repris le chemin du travail, après dix jours de congé (le reste de son congé de paternité) (pour profiter de la visite de Mam Bretonne).

Ce lundi, c'est un retour à une routine qui était super bien réglée entre les dodos, les siestes, les biberons, les repas de grand, et le ménage.
J'ai bien dit "qui était".

Ce lundi, il a fallu que les gnomes reprennent leurs marques, et c'est pas évident du tout.

Bad Mini Boy s'est réveillé à 6h, n'a pas bien dormi après, a eu un vrai gros chagrin avec des vraies larmes et le nez qui coule, n'a pas bu tout son biberon, et a décrété qu'il ne voulait plus dormir dans son couffin.
Bad Baby, quant à lui, a demandé après son père pendant au moins une heure... à raison d'un larmoyant "Papa?" toutes les 15 secondes, j'ai failli le noyer dans les toilettes. Juste failli.
Alors je l'ai habillé en Poppys, et on a pris des photos avec le gsm. Pour envoyer à Papa.
On a bien ri.

Cette semaine, on réapprend l'organisation d'avant. Parce que tant de changements en si peu de temps, ça perturbe tout le monde*. Même moi. A un point tel que je ne savais plus si je devais faire la vaisselle avant de prendre ma douche, ou le contraire.

A peine écrivai-je ces lignes que le Ptit Con m'envoyait un sms me disant qu'il rentrait maintenant, prof de gym absent...

Aaaaaaargh !


*(Perturbation telle que le Ptit Con a mangé du riz, vendredi soir, et a trouvé ça bon ! C'est dire !) (en principe, le ptit Con déteste le riz)

vendredi 23 novembre 2012

Bientôt la Fin...



27 jours.

Il ne nous resterait que 27 jours à vivre avant la fin du monde, annoncée, si j'ai bien tout suivi, par le peuple Maya et la fin de son calendrier, et qui aurait lieu le 21 décembre 2012.

Mouais...

Il reste manifestement des gens qui ne sont pas au courant, parce qu'hier, j'ai encore reçu deux factures à payer pour le 22 décembre !

27 jours... c'est presqu'un mois... c'est long, et en même temps, c'est court. Comment peut-on profiter des ses derniers jours, en 27 jours ?

En faisant l'amour sans cesse, répondent les plus vicieux !
Oui mais hein ! C'est que quand on a deux bébés qui demandent de l'attention et des soins continuellement, on ne peut pas se permettre de batifoler sous la couette 24h/24 !

En se préparant à survivre !
Ah... il y aura donc des survivants. Ce n'est donc pas une fin complète, alors ! Mais bon, je connais mes chances au jeu... je ne ferai certainement pas partie des élus.

En se réfugiant à Bugarach !
Pas de bol, le maire fera fermer l'endroit dit le plus sûr au monde 3 jours avant le cataclysme.

Moi, j'aurais plutôt tendance à acheter (à crédit, évidemment) la maison de mes rêves, et d'y glandouiller à l'aise avec mes fils et mon Bad Boy en attendant que ça arrive.
Au soleil, la maison, bien sûr. Et avec piscine. Une vraie piscine creusée dans le sol.

Mais... (parce qu'il y a toujours un mais)

"Cette prédiction qui passionne les foules vient d’être remise en question par la découverte de nouveaux calendriers mayas sur le site de Xultun au nord du Guatemala… C’est dans une maison située à 40 km au nord de la ville de San Bartolo (Guatemala) que des archéologues américains ont découvert ces calendriers. D’après l’archéologue William Saturno, de l’Université de Boston, qui a dirigé les fouilles, ces calendriers mayas ne s’arrêtent pas au 21 décembre 2012." (source : Zap>Actu)

Des Américains !!!!
Ils fallait s'y attendre !
Ils sont toujours dans tous les coups fourrés, et il faut toujours qu'ils décident de tout quand ça ne leur convient plus !

Bon alors on fait quoi ? Et à partir de quand ?
Et vous, vous faites quoi ? Vous prévoyez quand même des cadeaux de Noël ?


lundi 19 novembre 2012

Jour de Fête 2

Le 17 Novembre, Bad Baby a eu 2 ans.

Et comme ça tombait un samedi, et que ce samedi-là justement (le hasard fait bien les choses) arrivait Mam Bretonne en direct de sa Bretagne (ah, ce n'était pas un hasard !), on a invité la Reine Mère, la Fée Marraine (son mari et son bébé), les Tantes (bodygards de la Reine Mère) et on a fait la fête !

Bad Baby a évidemment encore été pourri et comblé de paquets (jouets, vêtements, jouets, vêtements, jouets, vêtements...), mais Bad Mini Boy n'a pas été en reste.
Deux grands-mères présentes, ça "cadeaute" dans tous les sens ! :)

Contrairement à l'année passée, Bad Baby n'a pas fait son timide, et s'est éclaté toute la journée. Depuis, il récupère et fait des siestes longues comme un jour sans pain. ^^

Bad Mini Boy, quant à lui, a fait ses plus beaux sourires, manière de se mettre tout le monde dans la poche.
Ça a marché ! :p


Le gâteau, commandé au même endroit que l'an passé, a eu un succès fou, surtout auprès de la famille bretonne, apparemment pas habituée à ce genre de gâteau-là.
Il est évident que l'adresse de cette pâtisserie artisanale fait partie intégrante de mon carnet d'adresses, et que je la conseillerai à tout qui me demandera où trouver un gros gâteau léger, délicieux, fait maison (et pas de façon industrielle) et raisonnablement peu cher.

vendredi 16 novembre 2012

Mort d'une Grenouille de Deux Ans...

Bad Baby avait reçu, pour sa première Saint-Nicolas, un tapis d'éveil avec comme jouet principal une grenouille qui chantait 5 jolies petites mélodies.

On a accroché la grenouille chantante au portique de Bad Mini Boy, il l'aimait bien...
Mais la grenouille est morte aujourd'hui.
Elle a terminé sa dernière chanson dans un râle insupportable...
Et mon Bad Boy (en congé pour 10 jours) a achevé la grenouille... d'un coup sur le carrelage, pour qu'elle se taise à jamais !

C'est là que j'ai eu la confirmation qu'il était bien Français.


jeudi 15 novembre 2012

Coups de Marteau Rigolos...

Bad Baby est bon public. Et toujours d'excellente humeur.
Il ne lui faut pas grand chose pour éclater de rire, et rire encore une heure après les faits...

Ce midi ( il était plus exactement 11h30, mais "ce 11h30", ça ne se dit pas... et comme ce n'est plus tout à fait le matin...), en prenant les épinards congelés dans le réfrigérateur (je ne cuisine pas les épinards frais, c'est le boulot de mon Bad Boy, et quand il n'est pas là, je prends des épinards congelés, c'est comme ça.), je me suis aperçue que c'était vraiment vraiment l'Antarctique, là-dedans !
20 cm de glace ! Au moins.
En haut et en bas et sur les côtés ! De la glace bien dure partout !
Alors j'ai décidé de nettoyer tout ça.
Mais comme mon frigo est vieux (13 ans), qu'il ne dégivre plus tout seul (je ne sais même pas s'il l'a déjà fait, d'ailleurs), et comme j'ai plein de préparations congelées, et des faux Magnums, et des glaçons, je ne peux pas débrancher tout l'bazar sans foutre en l'air toutes mes victuailles.
Alors j'ai fait à la sauvage.
Avec un marteau.

Je te l'ai tellement éclatée, cette glace, que Bad Baby a trouvé ça hilarant !
Ça explosait de partout, la cuisine était inondée de morceaux de glace (je peux dire "inondée" parce que la glace, c'est de l'eau) !
Avec la spatule en bois, je récupérais tous les gros blocs dans un seau.
(un marteau et une spatule, parce qu'en fait, je n'ai pas retrouvé le ptit outil en plastique livré avec le frigo et les bacs à glaçons).

Puis Bad Mini Boy a réclamé son biberon. Et on a dû arrêter de rire.

Jusqu'à ce que je me serve un verre d'Ice Tea, et que je prenne un glaçon. Quand il m'a vu ouvrir la porte du congélo, Bad Baby s'est marré, est allé chercher sa chaise orange, et s'est installé en riant, pensant que j'allais recommencer ! ^^

Je sais maintenant que si j'décide d'agrandir et de casser des murs, il sera de la partie ! :)

Le plus Dégénéré n'est pas...

... celui qu'on croit.

Le catalogue de jouets proposé par une grande chaîne de distribution française est montré du doigt, critiqué, attaqué, fustigé (j'm'y connais en synonymes, hein) par une bande d'illuminés-catho-extrémistes parce que, je cite,  " tout y fait pour pervertir et déséquilibrer les enfants afin qu'ils deviennent invertis ou tout du moins complètement anormaux" !

Vu comme ça, ça a l'air vachement grave, n'est-ce pas ?
Et quand on est maman de tout-petits, et qu'on ne pense qu'au bien-être de ses enfants, c'est le genre de truc qui nous interpelle.

Sauf que voilà ce qui les met tellement en colère :




Un petit garçon avec une poupée (noire, en plus, la poupée), une petite fille avec une voiture téléguidée, un petit garçon et sa mini-cuisine.

Des images décadentes, des rôles inversés qui feront de nos enfants des pervers, des invertis, des anormaux.

Hum...

J'ai un homme qui cuisine, moi. Et qui aime ça, en plus ! (comme sur l'image 3)
J'ai un homme qui est un papa poule et qui aime câliner ses bad bébés. (comme sur l'image 1)
Petite fille, je ne jouait pas à la poupée mais plutôt au foot, ou alors je défiais les petits voisins à vélo.
J'apprends à mes gamins à ranger, et Bad Baby adore m'aider à épousseter ou à passer l'aspirateur.
Nous formons donc une famille de dégénérés pervertis.
Soit.
J'assume.
J'ai même pensé à demander (à Saint-Nicolas ou à Père Noyel) une mini-cuisine pour Bad Baby (l'effet Master Chef). C'est dire si je suis loin dans ma perversion.

Ceci dit, ces gens sont complètement tarés, et dangereux. Aussi dangereux que les barbus.
Aussi dangereux que n'importe quel connard extrémiste.
Bien plus dangereux pour nos enfants qu'un simple catalogue de jouets.

De plus en plus souvent, je me demande vraiment dans quel monde on vit...

mardi 13 novembre 2012

Vis ma Vie avec un Ado

Il y a la période  " chauve-souri du grenier ".
C'est la période où il rentre de l'école, balance son sac dans le couloir, sans un mot, se dirige vers la cuisine, traversant le salon sans un regard, se jette sur le pain comme un affamé, au son d'un incessant bip-bip provenant de son portable, tellement incessant qu'on l'image harcelé par une foldingue ou par une bande de racketteurs. Une fois le meurtre du pain accompli, il retraverse la maison, sans un mot, sans un regard, pour rejoindre son antre qu'il ne quittera qu'à l'heure du repas du soir.

Il y a la période  " compte là-d'sus et bois d'l'eau ".
C'est la période où le parent (en l'occurrence moi) peut chanter Malbrouck en dansant sur sa tête, rien n'y fera, le parent n'obtiendra qu'un NON au moindre service demandé.

Il y a la période  " faut qu'tu crashes faut qu'tu paies ".
Là, on peut éventuellement l'envoyer chercher du lait pour son petit frère, mais moyennant 20€ pour la sortie du samedi. Deal que le parent (en l'occurrence moi) accepte s'il ne veut pas que son Bad Baby se retrouve sans lait pour remplir son estomac (très demandeur, l'estomac).

Et entre chaque période, un peu comme le fil rouge d'un jeu qui n'en finit pas de monopoliser l'écran de la Vie, il y a l'énervement de minuit  " Ptit Con, coupe le son ou éteins cette PS de merde, ou je te l'écrase sur le crâne, je veux dormiiiiiiiir !!!! " et celui de 7h00 du matin (puis 7h10, puis 7h20, puis 7h25, puis 7h30)  " Debouuuuuut bon sang, tu vas rater ton bus / être en retard / ramasser une note de retard !!!!! "  (le tout dans des hurlements étouffés, vu que les deux bad bébés dorment, eux, à ces heures-là ).

Invariablement, il part en retard, sans préparer son déjeuner, et rentre donc le ventre vide à 16h30 --> retour à la première période, etc, etc...

Quand je pense qu'il y en a deux autres derrière qui n'attendent qu'une chose, devenir eux aussi ado, j'en ai des sueurs froides.

samedi 10 novembre 2012

Du Rose-Bonbon au Zen, y'a qu'un Pas...

Pour mon anniversaire, mon Bad Boy m'avait promis une séance de massage relaxant dans un institut de beauté... le souci, c'est que ni lui ni moi ne provenons d'ici, si bien que des instituts nickels, nous n'en connaissions pas.
On avait alors envisagé un rendez-vous dans l'institut de mon Ardenne Natale, où j'avais déjà été, et dont j'étais ressortie très très contente.

Puis un jour, en allant faire des courses, je me suis rendu compte que je passais régulièrement devant un de ces établissements ! J'y suis entrée, me suis renseignée, en suis ressortie avec un petit folder présentant les produits, les services et les tarifs, et un sourire aux lèvres : j'avais mon cadeau d'anniversaire !

Mon Bad Boy y est donc allé, et est revenu avec un passeport pour une heure de bien-être !

Rendez-vous pris pour cet après-midi...

J'y vais donc, et après quelques minutes d'attente, on me fait entrer dans une toute petite pièce rose-bonbon pas très décorée zen, contenant une table de massage qui n'a, à première vue, pas l'air très confortable...
Et la dame me demande " donc c'est la première fois qu'on vous fait les sourcils, c'est ça ? "

Euh... non, pas du tout. Je suis là pour un massage relaxant offert par mon Bad Boy pour mon anniversaire parce que j'en ai vraiment besoin... pourquoi, mes sourcils ont besoins d'être épilés ? (pour info, je n'ai JAMAIS touché à mes sourcils, et il n'est pas question de le faire un jour).

Oups... elle est génée, la dame, et me fait passer dans la pièce à côté... une pièce décorée zen-Bouddha-bougies parfumées comme je m'y attendais au départ.

Marrant, elles décorent toutes leur instituts pareil, les esthéticiennes. Du rose-bonbon pour les ongles et les épilations, du bleu quand c'est solarium, et du taupe-chocolat-orange-zen pour les massages. Si un jour j'entre dans un institut qui ne présente pas ces trois thèmes, c'est que c'est un endroit louche ! ^^

Bon, je m'installe donc sur la table vachement plus confortable que l'autre à côté, dotée en plus d'une espèce de couverture chauffante bien agréable par ce temps humide et froid... elle met la ptite musique zen (hihi) qui s'accompagne de bruits de vagues comme il se doit, et hop, c'est parti...

Ben chui presque partie aussi... dans les bras de Morphée ! Tellement c'était agréable, et tellement mon corps est fatigué, et tellement je suis crevée, et tellement c'était bien fait.

D'ailleurs, c'était tellement tout qu'en sortant, j'ai repris rendez-vous pour le mois prochain. :)
Merde, que je me suis dit. Je ne m'achète plus de vêtements pour le moment tellement je déteste ce que mon corps est devenu, autant me faire plaisir autrement.
Et la séance d'une heure coûte un jeans... donc c'est comme si ! :p

jeudi 8 novembre 2012

Deux Mois et Quelques Changements Plus Tard...

Et mes Crevettes, dans tout ça ?

Bad Mini Boy est un petit bébé super sympa. Et très agréable. Bien plus agréable que Bad Baby ne l'était, lui qui était fort coléreux et pleurait beaucoup (phrase à mettre au passé, fort heureusement).

Bad Mini Boy sourit beaucoup. Sourit tout l'temps, en fait. Dès qu'on se penche sur lui, dès qu'on lui parle, il sourit.
Mais il est encore plus souriant quand on le déshabille.
Bad Mini Boy sera nudiste. Ou exhibitionniste.
Parce que dès sa couche enlevée et les fesses à l'air, c'est l'extase totale, et on a droit à un festival de sourires et de petits cris !

Bad Mini Boy commence aussi à papoter.
Il tente depuis quelques jours ses premiers "areuh" , toujours quand on lui parle.
Il aime qu'on lui parle. Beaucoup.

Et avec ses frères ?
Il s'habitue aux cris de guerre de Bad Baby, et s'est aperçu que c'était une vraie tornade, lui qui est au contraire plus calme et plus posé. Il est moins effrayé qu'il y a une ou deux semaines, et parvient même à éviter un doigt dans l'oeil ou dans le nez en tournant sa tête au bon moment ! :)
Par contre, je pense qu'il se demande toujours qui est ce grand dadais qui se penche sur lui une fois par semaine (maximum)  en souriant benêtement ! ^^
Faut dire que le Ptit Con n'est pas très bébé. Il commence tout juste à jouer avec Bad Baby, maintenant qu'il a du répondant !

Bad Mini Boy dort !
Rien d'exceptionnel, me direz-vous, c'est un bébé de deux mois, il n'a que ça à faire !
Oui, mais... on a tellement souffert des insomnies (nocturnes ET diurnes) bruyantes de Bad Baby qu'on est tout étonnés que celui-ci dorme aux heures où il doit dormir, et passe ses nuits depuis quelques temps déjà.
Ce matin, il a traîné au lit jusque 8h10 !

Bad Baby, quant à lui, est toujours pareil : une petite boule de nerfs qui court dans tous les sens et tout le temps !
D'ailleurs il court tellement qu'il en oublie de freiner, et se prend des gamelles incroyables ! Aucun répit pour ses lèvres, qui sont gonflées et bleuies à force !
Du coup, vu qu'il est hyper actif toute la journée (hyper actif en deux mots, aucun rapport avec l'hyperactivité), ben ses siestes et ses nuits sont très longues. Il se lève en moyenne entre 9h et 9h30 (il est au lit avant 20h) et dort deux à trois heures après le repas de midi.

Il apprend énormément de mots, qu'il enregistre très bien et répète au bon moment. Il connait ses couleurs et compte presque sans faute jusque 10.
C'est un petit garçon d'une extrême gentillesse. Il est adorable. Tout le temps. Exit les affreuses colères d'antan. Il peut être très doux dans sa brusquerie de tout petit. Et il est très très fier de m'aider à ranger les courses, ou de me rendre l'un ou l'autre petit service, du genre aller me chercher le bavoir de son petit frère dans la pièce à côté. Ou ranger les chaussettes dans les tiroirs ad hoc. :)

Bad Baby est câlin. Très câlin. Mais aussi indépendant. Très indépendant. Il a son ptit caractère, et c'est bien ainsi.
Il mange de tout et très bien. Légumes à gogo, fruits, gourmandises chocolatées, il ne déteste rien et aime tout. Seules les tomates ont du mal à passer.

Bref, pour rien au monde je ne les ramènerais à la maternité, mes deux bad bébés ! ^^
Je n'ai pas été trompée sur la marchandise, et ils font mon bonheur tous les jours.

mercredi 7 novembre 2012

Stérilisation et Bisous...

Il y a 17 ans, je notais tous les biberons que le Ptit Con buvait, en quelle quantité, à quelle heure, limite si je ne notais pas la couleur et la consistance de ses cacas.

Il y a deux ans, on stérilisait à mort tous les biberons et sucettes de Bad Baby, prenant bien soin de tout vérifier avant de lui donner.

Depuis deux mois, j'ai stérilisé une seule fois toutes les tétines et biberons de Bad Mini Boy, je ne prends plus le temps de faire des colonnes biberons / cacas / heures, et j'annule les rendez-vous à l'ONE pour cause de pluie ou de grasse mat de Bad Baby.

Plus le temps passe, plus on fait des mômes, moins on est stressée/angoissée/obsédée, non ?

Par contre, il y a une chose que je ne zapperai jamais, contrairement à ce que la ptite vieille* de l'arrêt de bus me conseillait hier, c'est le temps que je passe à les bercer, câliner, bizouter !

* " un conseil, me dit-elle alors que je caressais le dos de Bad Mini Boy, endormi dans le porte-bébé, entre mes deux seins, arrêtez de le bercer ! Ils y prennent goût, et après, ils deviennent difficiles ! J'en ai eu 5, je sais de quoi je parle ! "

lundi 5 novembre 2012

Le Temps qui Passe...

C'est fini les congés !
Mon Bad Boy est retourné au boulot après un week end de quatre jours.
Le Ptit Con est rentré de notre Ardenne Natale hier matin et a repris le chemin de l'école.
Et moi, je me retrouve à nouveau seule la journée avec mes deux Bad Bébés, et plein d'idées en tête de choses à faire !

On a profité de ce long week end pour se bouger un peu et terminer des choses laissées en attente depuis des mois.

Genre aller chercher la moquette pour que le Ptit Con ait enfin sa chambre.
Pièce aspirée, nettoyée, moquette posée, meubles installés... il a pu dormir pour la première fois dans la chambre qu'il lui était réservée !
Un nouveau souci à régler pour cette pièce : le radiateur ne chauffe pas ! Aaaaargh !

(si un chauffagiste traîne sur ce blog et a 30 minutes de son temps à perdre, il sera le bienvenu)

Genre aller chercher un canapé-lit et nettoyer ce qui devrait devenir le bureau-chambre d'amis.

Genre installer la barre de rideaux dans la cuisine et enfin mettre la tenture qui devrait empêcher le froid d'entrer par la ptite porte du fond.

Genre penser tout doucement à remplacer mon vieux frigo par un combiné frigo-tiroirs congélation.

Genre virer le support sacs poubelles grossier par une poubelle de cuisine normale et propre.

Bref, je suis contente d'être lundi pour reposer ma tête migraineuse.

Et pendant ce temps-là, Bad Mini Boy a eu deux mois samedi. Il est si beau. ♥

Et pendant ce temps-là, les cheminots et la SNCB enfilent grèves sur grèves comme d'autres enfilent des perles. Ils en enfilent tellement qu'ils n'ont pas le temps de se rendre compte du ridicule de leurs pathétiques actions.

Et pendant ce temps-là, Bart De Wever marche sur Anvers avec des projets haineux.

Et pendant ce temps-là, un parti nommé ISLAM grimpe sur la région bruxelloise et compte installer une charia pas très catholique et moyenâgeuse sans que personne ne se rende compte du véritable danger que nous courons, parce qu'ils ne sont soi-disant que deux élus (élus par qui, bordel de merde ?).

Et pendant ce temps-là, moi je ne cesse de compter que 2+2+2+2+2+2+2+.... = beaucoup trop, et je jure que je flippe grave quant à l'arrivée de ces gens au pouvoir de MON pays.

Et pendant ce temps-là, la fin de l'année approche, on pense à fêter le passage 2012/2013 entre nos quatre murs, pour une fois.

Et pendant ce temps-là, j'ai commandé le gâteau d'anniversaire de mon Bad Baby adoré, qui aura deux ans le 17. ♥