jeudi 4 octobre 2012

Pauvre Magali...

Aujourd'hui, je sais que Magali est engagée à mi-temps, avec une charge de temps plein, et qu'en plus, son service a reçu un nouveau programme informatique qu'il faut apprendre à utiliser, qu'elle revient d'un long congé maladie, alors, vous comprenez, le ptit mot incendiaire que j'ai glissé dans mon courrier lui a fait un peu de peine !

Qui est Magali, me direz-vous ?

C'est la nénette en charge de mon dossier à la CAF, qui m'envoie des courriers à longueur de mois, courriers que je dois remplir avec les mêmes chiffres, chiffres qui ne changent pas vu qu'on ne change pas de situation professionnelle toutes les semaines, et qui commence à me gonfler grave parce qu'hier, j'ai reçu un rappel du courrier reçu il y a un mois et auquel j'avais répondu mi-septembre (voir là).

Comme promis, j'avais donc joint un mot exprimant ma colère.
Et donc hier, je reçois le rappel.
Et donc ce matin, je lui téléphone, à cette purge de Magali !
C'est à peine si elle n'a pas fondu en larmes en m'expliquant que c'était pas elle, mais le système qui était fait ainsi, et qu'elle ne voulait pas m'ennuyer, bien au contraire, et que... et que... et que...

Bref, j'ai dit que j'étais désolée de l'avoir blessée elle, mais qu'en fait, c'est au système que j'en voulais, et qu'elle avait pris pour le système, que je ne savais pas attaquer personnellement. :)

Re-bref, elle m'a dit de déchirer le rappel, qu'elle avait ma réponse dans ses dossiers, qu'elle allait faire abstraction de mon petit mot agressif, et s'occuper de mon cas au plus vite.

Magali, elle ferait bien de changer de boulot, parce que si elle se met dans des états pareils à cause de quelques lignes coléreuses, qu'est-ce que ça sera lorsqu'elle aura en face d'elle un taré armé d'un bidon d'essence et d'un zippo ???

Aucun commentaire: