vendredi 14 septembre 2012

Histoire de CAFter...

Qui n'a jamais eu de soucis avec la CAF ?

En France, comme en Belgique, cette institution a le don de se foutre de la gueule du monde, en demandant en général des documents qui leur est possible d'avoir en un simple clic, mais qu'il est plus fun de vous envoyer chercher... sachant qu'il vous faudra faire des files de trois heures, ou traverser toute la ville...
Les employé(e)s de la CAF ont le cul vissé à leur fauteuil, et bien qu'au courant avant vous des changements qui se passent dans votre Vie professionnelle, ils préfèrent vous poser la question, et vous demander les documents qu'ils ont déjà consultés.
Pourquoi faire simple quand on peut emmerder les gens jusqu'au bout, hein ?

Exemple :

"Madame,

Vous recevez les allocations familiales de notre caisse d'allocations familiales.
Monsieur Bad Boy bénéficie toutefois de revenus professionnels depuis (date). C'est pourquoi nous vous suspendons nos paiements aux taux majorés à partir de juillet 2012.
Afin de vérifier le droit aux allocations familiales majorées futures, vous trouverez ci-joint un formulaire X . Celui-ci devra nous être retourné dans les 15 jours.(...)"

Comme si, en changeant d'employeur, il avait été augmenté de 150% pour le même job !!!
Et de m'envoyer encore une fois des documents remplis déjà une douzaine de fois avec nos revenus bruts, revenus que cette purge doit connaître par coeur à force de les recevoir en triple (voire plus) exemplaires !!!!

Moi coincée avec les deux petits (toujours pas de porte-bébé, donc impossible de sortir en ville sans en abandonner un des deux dans son lit), et mon Bad Boy bossant du lundi au vendredi (et les administrations fermées le week end, bien sûr)... il aura fallut aller chercher les documents demandés au compte goutte, soit en quatre fois, vus qu'ils émanent de diverses boites.

Le temps de rassembler tous les montants demandés, les 15 jours sont passés, et mes alloc (déjà minables) se sont retrouvée diminuées d'un bon quart !

Je sens que la lettre qui accompagnera les savants calculs ne sera pas piquée des vers, parce qu'elle commence à me gonfler sérieusement, la CAF !!!!

Aucun commentaire: