mercredi 29 août 2012

Larmes aux Yeux...

Ce n'est pas une mauvaise nouvelle en soi, non, mais je reviens de chez Doc Gynéco, et il m'a dit clairement qu'on ne provoquerait pas cette semaine (comme il avait prévu), afin de ne pas risquer une césarienne en urgence alors que Bad Mini Boy est un bébé en pleine forme.

Il veut donc attendre la 41ème semaine, afin de laisser toutes les chances à mon putain de coffre-fort col de s'ouvrir naturellement.
Et m'envoie faire des monitorings tous les deux jours (je n'étais pas d'humeur à faire le premier aujourd'hui en sortant de chez lui, qu'il aille au diable !) jusqu'à mercredi.

Mouais.

Je suis rentrée en larmes.
Parce que j'espérais mon bébé cette semaine.
Parce que mon Bad Boy avait pris congé.
Parce que j'ai peur de me retrouver seule la semaine prochaine.
Parce que ma soeur venait ce soir s'occuper de Bad Baby.
Parce que dans ma tête, c'était comme ça, parce que ça fait long. Et que ça devient très lourd (3,400kg déjà).
Parce que je suis fatiguée de recevoir des coups du matin au soir et toutes les nuits.
Parce que voilà, quoi, neuf mois, c'est long, merde !

Bref, Bad Mini Boy sera comme sa mère et ses deux grands-mères (et sa tata Lili), une Vierge de septembre.
Ça promet, le caractère... ^^

mardi 28 août 2012

Eteigneeeeeeeeezzzzzzzz le Feu...

Le plus grand rocker francophone de tous les temps, que j'ai lu dernièrement.
Johnny, pour les intimes.
Donald et son bec remodelé, pour moi.
La personnalité la plus caricaturale depuis une grosse quinzaine d'années, en fait.

On ne peut pas être et avoir été.
J'en suis convaincue quand je vois ce guignol (quoiqu'il y a Belmondo, aussi, on y reviendra) faire son cinéma pitoyable afin qu'on l'idolâtre encore et toujours, à coup de bistouri, de scandales fiscaux, de naturalisations suisse, belge, française ou congolaise, de mariages et de détournements de pétasses consentantes, procréant et adoptant à tout-va,...

Bref, le Grand Johnny est encore une fois tombé dans les pommes, a encore une fois été hospitalisé (je ne voudrais vraiment pas être le médecin de garde au moment où ça lui arrive), s'en est sorti encore une fois, et va certainement attaquer les médecins guadeloupéens quand il se sentira mieux, après une petite dépression.

Pathétique.
Mais ça marche. Et ça vend. Faire son Michaël Jackson, ça rapporte, l'air de rien.

Quand je vois ça, je me dis que fort heureusement, Elvis et Cloclo sont partis au bon moment. Dieu seul sait ce qu'ils nous imposeraient, eux...

vendredi 24 août 2012

La Rentrée...

Ça sent la Rentrée.

La Rentrée des autres, du moins. Moi, je ne rentre pas ! 'Fin... ptêt que si.

Donald est revenu de vacances y'a deux jours. C'est LE signe que la Rentrée est toute proche.
Donald, c'est comme ça que j'appelle le voisin Italien. Il a la voix du personnage de Disney, et lui et sa femme hurlent du matin au soir. Pas pour s'engueuler forcément. Non. Ils hurlent, point barre. Avec la voix du plus connu de tous les Duck.
Donald part chaque année de début juillet à fin août en Italie.
Ce qui fait que tout le quartier est réellement en vacances, même sans partir.
Et donc quand Donald revient, les vacances, c'est fini pour tout le monde.

Puis y'a tous les autres, la famille, les amis, ceux qui sont partis à l'étranger, au soleil, et qui reviennent noirs de bronzage intensif, et qui ne seront pas là pour venir garder Bad Baby quand j'entrerai à la maternité. Tous recommencent à bosser la semaine prochaine.

Et puis y'a les sujets de conversation, qui tournent autour des examens de repêchage... Y a que le Ptit Con qui ne parle pas des siens... je ne sais même pas s'il a commencé à étudier... mais c'est aussi la semaine prochaine !

A la télé, c'est le programme de la rentrée qui est annoncé depuis quelques jours... nouvelles saisons de vieilles séries, grandes premières de films sortis y'a au moins trois ans, nouveaux reportages sur sujets déjà travaillés par le passé, nouvelles têtes ou nouvelles coiffures... bref, la télé est aussi dans tous ses états.

Mon Bad Boy, pour la rentrée, a pris une journée de congé. Le 31 août. C'est le jour où je suis obligée censée accoucher. Parce que je dois tenir jusque mercredi 29, jour du dernier rendez-vous donné par Doc Gynéco, qui a dit qu'on provoquerait après si rien ne se passait d'ici là.

Et rien n'a intérêt à se passer d'ici là, parce que les congés sont très chers, à cette période, au boulot de mon Bad Boy, et si on lui a accordé une journée, on ne lui en accordera pas une autre. Pas avant la fin de cette grosse période.
Et comme je n'ai pas l'intention d'attendre jusque fin septembre pour voir la trombine de mon Bad Mini Boy, je dois donc tenir jusqu'au 31 ! lol
C'est ma Rentrée à moi ! :p

Alors, je serre les cuisses et je ne fais plus mon impatiente. Comme quoi, je peux être raisonnable, si j'veux.

mercredi 22 août 2012

Débrouille...

Pendant toute cette grosse semaine caniculaire, j'ai pleurniché pour que mon Bad Boy me creuse une piscine dans la cour...
Il a dit non.
J'ai demandé à ce qu'il m'installe l'air conditionné dans la chambre, manière de dormir en sachant respirer et sans être trempée de sueur après 10 minutes...
Il a dit non.

Alors, bricoleuse comme je suis, et à moindre frais, j'ai fait tout ça moi-même :

J'ai remonté mon vieux ventilo de la cave, l'ai nettoyé à fond, et l'ai installé devant le lit conjugal... ça, en plus de mes bouchons d'oreilles (achetés y'a dix jours pour ne plus entendre le tapage nocturne de nos encu*** de voisins et de leurs bestioles) c'est le pied total : je dors enfin comme un bébé. (enfin, pas comme celui que je porte, qui remue comme un cinglé et m'envoie aux toilettes dès potron-minet).

Pour la piscine, j'ai fait au plus simple : deux à trois douches fraîches les après-midi pour Bad Baby et moi (il adore ça, les douches fraîches, il s'éclate à inonder la salle de bain, ça le fait beaucoup rire).

Je voudrais bien remplacer les dalles de la cour par une pelouse... quelqu'un à une idée ? :p

Un squatteur sachant squatter...

Bad Mini Boy ne veut pas sortir de mon moi !

Comme avant lui ses frères, il a décidé de rester au creux de sa mère, et a décrété que si on voulait voir sa trombine, il fallait venir le chercher !

Et Doc Gynéco d'être de son avis. Le prochain rendez-vous, c'est mercredi prochain, et si d'ici là seulement il ne s'est rien passé, on m'hospitalisera pour déloger le petit intrus !

Han !!!!!!

J'en ai marre d'attendre, j'en ai marre d'être grosse, j'en ai marre de me traîner, je veux mon bébé maintenant !!!!
Il sera énooooooooooorme, la semaine prochaine ! Il fait déjà 3,200kg !!!!

dimanche 19 août 2012

Mal-être...

JE VEUX DU VENT, DE L'AIR ET 10° DE MOINS !!!!!!!

Mais quelle horreur, ce temps insupportable ! J'en ai marre de mourir de chaud, de ne pouvoir respirer et de rester enfermée dans la maison à la recherche d'un peu de fraîcheur !

Bad Baby voudrait aussi aller jouer dehors sans être trempé de sueur après 5 minutes.

'tain de canicule !

vendredi 17 août 2012

J'attendrai...

Dernière échographie morphologique.

Bad Mini Boy pèse maintenant un peu plus de 3kg, et s'est enfin mis en position de départ : la tête en bas!
Il est toujours aussi vaillant, remuant, en pleine forme, grossit bien (moi aussi, merci), son petit coeur est parfait, comme tout le reste.

Le seul souci (pour moi), c'est qu'il n'est pas encore prêt à sortir, le bougre ! Et pour cause : comme pour le Ptit Con et Bad Baby, mon utérus, qui se prend pour le dernier des coffres-forts inviolables, ne descend pas et reste hermétiquement fermé.

GRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR !

Prochain rendez-vous, mercredi prochain. Et là, on décidera si, comme pour les deux premiers, on provoque programme ou pas.

Suis pas encore libérée, moi... pfffffffffff
Je dis depuis le début que la date avancée (1er septembre) par Doc Gynéco est fausse... vlà qu'il est bien capable d'avoir raison, avec tout ça !
Et en plus, Doc Gynéco, il veut pas bosser l'samedi (j'lui ai gentiment demandé si demain, c'était vraiment pas possible?)... c'est con, mon Bad Boy a congé, les week end, ça nous aurait bien arrangé.

Re-pffffffffffffffff.

jeudi 16 août 2012

Quand le Chat est Parti...

Me revoilà maman seule au foyer de 7h du mat à 18h... mon Bad Boy ayant repris le boulot, après des semaines d'immobilisation de convalescence.

Un inconvénient majeur : son réveil sonne à 6h, et comme j'ai du mal à dormir et encore plus de mal à me rendormir pour le moment, ça craint.
Un inconvénient moins majeur : expliquer à Bad Baby que Papa n'est pas là, ce matin, alors que ça fait un mois et demi qu'il le change ou le nourrit tous les jours !
J'ai donc entendu sa voix larmoyante appeler  " Pa-paaaaaaaaaaa " de 9h à 11h. Après, on a bu, mangé, re-bu, et Bad Baby, entre son Père absent et une assiette de patates, son choix est vite fait : exit, le père absent, engloutie l'assiette de patates ! ^^
Un autre inconvénient majeur : je dois recommencer à porter Bad Baby pour descendre les escaliers, et ça, c'est franchement compliqué, à présent.

Un avantage majeur, à cette absence de l'homme : la maison reste propre du moment où j'ai fini de nettoyer au moment où il rentre.
Et huit heures à se balader pieds nus sans se coller une mie de pain ou un bout de tabac aux orteils, je vous assure que c'est le rêve de toute maniaque du ménage qui se respecte. (j'exagère à peine)

Bref, la routine reprend, à tel point que j'ai presque l'impression de rentrer de vacances ! :)

mardi 14 août 2012

Et Après ?

Des fois, mon Bad Boy et moi, on parle d'après la naissance de Bad Mini Boy...
Parce que parfois, je suis tellement bien, enceinte, que j'ai envie de remettre ça plus tard.
Mais aussi que des fois, je suis tellement mal, fatiguée, excédée, que je me dis plus jamais jamais d'la Vie, chui trop vieille pour ces conneries !

Mon Bad Boy, lui, est plus catégorique : STOP.  :))

Et même si parfois... il a totalement raison.

Alors on (enfin, JE, je crois) s'est dit :  "ptêt un chien, plus tard... bien plus tard"

Rien à voir, me direz-vous. Mais entre un autre bébé à mon âge, un chat puant n'apportant que des allergies (je hais les chats, et j'y suis allergique grave, je dois me bourrer de médocs pour pouvoir en approcher un), le chien semble être un bon compromis ! :p

Sauf que... un animal, ça entraîne autant de complications que d'avantages.

Et hier, la Vérité m'est apparue dans mon Ardenne Natale, sous la forme d'un border collie de 4 mois, bleu merle aux yeux vairons, adorable, c'est sûr. Gentil tout plein, mais encombrant, qui pue le chien et qui pète sans cesse.
Et après être restée là une heure, dans cette odeur de nouveau-né (ça c'est gai) et de chien péteur (ça c'est pas gai), je me suis fait une raison : pas plus de chien que de troisième bébé ! Faut pas déconner, non plus !

samedi 11 août 2012

Là où j'ai dû louper une marche...

Le Ptit Con est revenu pour " étudier ".
Il est resté une semaine à jouer sur sa console, enfermé dans sa chambre, comme une chauve-souris dans un grenier, ne descendant que pour se mettre à table ou prendre une douche; a posté sur Facebook " c'est en regardant le temps qu'il fait dehors qu'on se rend compte qu'on aurait dû étudier pendant l'année "; puis a décrété qu'il devenait dingue ici, qu'il reprenait ses cours pour étudier dans notre Ardenne Natale, et qu'il reviendrait pour passer ses examens.

Soit. Il est plus grand et plus fort que moi, et je ne suis pas en état de me battre avec lui.
J'ai juste dit que je lui faisais confiance et que j'espérais qu'il étudierait réellement...

Le hic, dans tout ça, c'est que mon Bad Boy recommence à bosser jeudi prochain, et que je vais rester seule avec Bad Baby et mon gros ventre, risquant d'accoucher à tout moment, sans famille ni amis dans les environs proches.
J'avoue que ça me fait un peu paniquer, même si l'hosto est en face.
C'est là que je me dis qu'un Ptit Con de 17 ans, c'est quand même vachement égoïste.
Ou que j'ai ptêt raté quelque chose avec lui.

jeudi 9 août 2012

A l'approche du jour J...

On commence à se bouger un peu. ^^

Hier, le mobilier de la chambre des petits a été monté et mis en place.
Et ce matin, j'ai trié les vêtements de Bad Baby... en trois tas bien distincts :
- ce que Bad Mini Boy pourra récupérer (pas trop, parce qu'il a droit à avoir du neuf, le pauvre choupet).
- ce qui file à la poubelle (presque pas grand-chose, juste deux ou trois trucs tachés dont les taches ne partent pas)
- ce que je donne à la maison d'enfants où bosse ma soeur, parce que ces ptits-là, qui ne naissent déjà pas gâtés par la Vie méritent de jolies petites choses. (le plus gros tas)

On avance. Leur chambre est donc prête... reste à trouver les tentures. Et à faire un peu de déco murale. Mais ça peut encore attendre un peu.

Bad Baby a été surpris de trouver son lit à un nouvel emplacement, mais ça ne l'a pas empêché de dormir comme un bébé. Tant mieux.
Il a bien compris que le second lit-cage était pour le bébé-du-ventre-de-Maman.
Il montre et caresse d'ailleurs ledit ventre quand on lui demande où est Bad Mini Boy. C'est comique.

Reste plus qu'à patienter...

dimanche 5 août 2012

Y'a-t-il un Flic...

... pour me chanter une berceuse ???

Cela vient de faire un an que nous sommes là.
Bon, on a dû repeindre, on a dû frotter, on a dû se battre contre les souris, mais on est finalement très bien dans cette vieille maison plutôt agréable à vivre.

S'il n'y avait pas ces foutus voisins.
Ceux que l'on n'entend pas de tout l'hiver, mais qui nous imposent leurs poules et leur coq de merde et qui se rattrapent tout l'été en travaux et autres bruits nocturnes.

L'été passé, j'ai rien dit. J'ai râlé, pesté dans ma barbe, mais c'est tout. J'attendais naïvement qu'ils se rendent compte qu'ils ne vivaient pas tout seuls.

Cet été, ça a recommencé dès le 02 juillet. Vers 21h des bruits de coups de marteau ou de masse dans les murs, bruits qui s'intensifiaient vers 23h, pour se calmer et recommencer entre 2h et 5h du matin.
Toutes les nuits.
Et là, j'ai recommencé à râler et à pester dans ma barbe.

Puis je suis allée trouvé le mec, qui m'a répondu " je suis chez moi, je cuisine, je fais keske j'veux ".

Et juillet a passé...

Cette nuit, réveillée pour la millième fois à 2h30, j'ai attendu... et à 4h, j'ai craqué.
Je suis descendue, j'ai pris le téléphone, formé le 101, et déversé ma haine, ma colère et ma frustration de ne pas dormir plus de trois heures par nuits à cause de sales connards égoïstes qui ne peuvent pas vivre normalement !

Et deux flics super sexy sont arrivés. :)

Je ne raconte pas un rêve ou un fantasme, je relate une énième nuit cauchemardesque. La dernière, je l'espère.
Les deux gars, compréhensifs (quand on est trèèèès enceinte, tout le monde est toujours compréhensif, c'est cool), sont allés trouver les voisins après m'avoir fait signer les papiers de ma plainte, je suis remontée dans notre lit, toujours occupé par un Bad Boy comateux qui n'a strictement rien entendu de tout ce qui s'est passé, et j'ai somnolé jusqu'à la prochaine envie de faire pipi.

J'angoisse pour les prochaines nuits à venir.
A suivre...

samedi 4 août 2012

Rêverie...

Je remonte le temps et je compte...

2012... grossesse pour moi, plâtre pour lui, impossibilité de bouger...
2011... pas de sous et pas de congés pour mon Bad Boy...
2010... grossesse et naissance de Bad Baby...
2009... quelques jours par ci, par là, volés à la Vieille, pour profiter de courts séjours en Bretagne...
2008... beuh... je ne me souviens pas... quelques jours à Bordeaux, je crois...
2007... boulot, boulot, boulot...
2006... pas de sous, je fuis mon Ardenne Natale et emménage  " à la ville "...
2005... quelques jours du côté de Cannes...
2004... une rando par ci, une rando par là...
2003... Majorque.

Donc, en gros, cela fait dix ans que je ne suis pas partie en vacances ! Je parle de vraies vacances, de celles où on ne fout rien du tout, les doigts de pieds en éventail au bord de la piscine de l'hôtel, un bouquin dans une main, un cocktail dans l'autre !

Je vais donc commencer à réfléchir à un moyen de caser un Bad Baby et un Bad Mini Boy âgés respectivement de 2 ans1/2 et de 10 mois en juillet prochain afin de profiter d'une semaine de farniente avec mon Bad Boy.
Parce qu'en juillet prochain, j'aurai récupéré une taille de guêpe (on y croit dur comme fer), et que je ne serai pas enceinte, et que le Ptit Con n'aura pas d'examens à repasser, et qu'on aura plein de sous à dépenser au soleil (là aussi on y croit dur comme fer) !

Le hic, c'est que dès maintenant, il faut que je me motive à abandonner mes deux bébés pendant 8 jours ! ^^

C'est pas gagné !

vendredi 3 août 2012

Dernier Retour aux Sources...

... avant la naissance de Bad Mini Boy.  Done.

Nous sommes rentrés dans mon Ardenne Natale mercredi, sans plâtre encombrant, sans avoir un bus bondé, et sous le soleil s'il vous plaît !

Pour montrer pour la dernière fois mon gros ventre à la famille, pour que Bad Baby profite un peu de la pelouse, de ses cousins, d'un changement d'air aussi. Pour rendre visite à mon nouveau petit-neveu, qui est bien tout mignon comme il faut et tout roux comme sa maman le souhaitait. Pour manger des frites, aussi ! ^^
Bref, deux jours en famille et à se promener dans cette ville que je ne visiterai définitivement plus qu'en touriste, tant il est chiant d'y vivre mais amusant de s'y balader. 

Maintenant, il me reste un peu moins d'un mois à attendre que je dégonfle enfin et que mon bébé soit là !
C'est long, un peu moins d'un mois, quand on entend depuis 2 mois déjà des  " courage, c'est bientôt la fin "  ! ^^
C'est court, un peu moins d'un mois, quand on voit que tout n'est pas encore tout fini pour accueillir ce ptit-machin tant attendu !
D'ailleurs, cet aprèm, j'm'en vais lui trouver un ou deux jolis pyjamas ! :)