lundi 12 septembre 2011

Trop Petites Roues...

- Moi : " allô, bonjour Inspecteur V... voilà... nous avons déménagé, et nous sommes inscrits à la Commune à notre nouvelle adresse depuis le 06 août... depuis, nous attendons votre visite de confirmation, pour pouvoir être enfin en ordre dans nos papiers...je sais que vous étiez en congé, mais là, ça fait un mois et demi... "

- Lui : " un instant...  oui, j'ai le dossier sous les yeux... mais bon, hein, faut comprendre, je fais ma feuille de route selon les adresses, je n'ai qu'un scooter... "

- Moi : ...

- Lui : " et aujourd'hui, j'ai fini les domiciliations, demain, je ne sais pas, mercredi, je ne suis pas là... "

- Moi : " ok, mais là, on est coincé officiellement sur notre ancienne adresse, donc problèmes pour la banque, la mutu, les alloc... "

- Lui : " oui, mais en scooter, on ne peut pas se permettre de faire autant de visites qu'en voiture !!! "

- Moi : " ben on peut venir, si vous voulez, c'est pas comme si c'était SI loin ! "

- Lui : " non, j'aime bien voir moi-même si les gens sont effectivement bien installés à l'adresse indiquée, manière de voir si c'est pas une adresse pour les fraudes de toutes sortes, je ne suis pas censé savoir à qui j'ai affaire ! "

Pour la petite histoire, le commissariat se trouve à environ 200 mètres de la maison, et ce flic à la con commence par nous les briser menu !
Si vendredi, il n'est toujours pas passé, je fais ce qu'on m'a conseillé à la Commune, je vais directement avec les papiers au bureau du commissaire en chef.

Un cliché, l'Administration fainéante ? Que nenni !
Mais quand ça se passe au niveau de la Police, je trouve ça pas mal hallucinant !
Mais on les paie à quoi faire ? A se promener en scooter dans les rues de la ville en attendant de pouvoir leur offrir une voiture à 4 roues ????

1 commentaire:

Miss Zen a dit…

Inepuisable sujet !!!!! A se taper la tete contre les murs... Un jour j'ai appelé les flics parce que mes voisins explosaient le mur du son a 3h du mat. Reponse " vous avez le code de l'immeuble" --"non c'est l'immeuble a cote" --"dans ce cas, on ne peut pas se déplacer" . Et si il y a un meurtre, ils demandent le code a l'assassin ?