jeudi 29 septembre 2011

Madame Promène Sa Chienne Sur les Remparts...

... de la Connerie.

S'il y a bien une catégorie de personnes que je ne supporte pas, c'est celle de ces tarées de féministes nouvelle-vague.
Je ne parle pas de celles qui se sont battues aux siècles derniers pour nos droits les plus fondamentaux, non ! Je parle de ces idiotes qui en sont restées au stade frustrant des cours des maternelles, séparant les filles des garçons, parce que les garçons, c'est le mâle Mal !

Celles-là mêmes qui aujourd'hui, exigent le retrait du  " Mademoiselle " dans les formulaires administratifs (en France).

Dieu sait que je suis loin d'être une soumise, et le mec qui m'aurait dirigé n'a pas eu le temps de naître... mais bon sang, personne ne se rend compte qu'elles jettent le discrédit sur tous les actes de leurs doyennes, ces folles furieuses ?
Un Mademoiselle jugé trop sexiste, et hop, elles ruent dans les brancards ! Hallucinant.
Non, Madame, toutes les femmes ne se reconnaissent pas dans leurs valeurs à elles.

Elles se battraient intelligemment pour des salaires égaux que je n'aurais sans doute pas relevé.   :)

Je ne suis pas mariée, mais je ne suis pas célibataire. Je suis vieille (si si, au dessus de 25 ans, on est vieux). Et j'ai deux enfants (dont un grand presque vieux)... mais je coche toujours le  " Mademoiselle " fautif avec plaisir, et je ne me retourne pas quand on s'adresse à moi en m'appelant " Madame " (parce que je n'ai pas l'impression que ce n'est pas à moi qu'on parle)  (mais quand une petite jeune me laisse sa place dans le bus en m'appelant Madame, je prends, évidemment) (je suis opportuniste, parfois)  lol
Le contraire ne changerait absolument rien à ma Vie, et probablement rien à la leur, sauf certainement le fait de sortir  " vainqueuses " (je féminise le terme vainqueur, on ne sait jamais) d'un combat stupide et ridicule qui les aura rendu encore une fois détestables et peu crédibles.

Quand je pense qu'à côté de ça, ils interdisent toujours le mariage homosexuel sans trouver ça plus choquant, y'a de quoi ricaner gentiment, de mon côté de la frontière, du côté où il n'y a même pas un Gouvernement...


                                                                                                                                   
(tapez pas trop fort, parfois, je dis c'que j'pense... et je ne pense pas toujours comme le troupeau  :p )

1 commentaire:

Miss Zen a dit…

Rien a ajouter, parfaitement d'accord - celle qui est passé du coté de la frontière au gouvernement meprisant qui tombe en morceau...