jeudi 18 août 2011

La rentrée...

Le Ptit Con est inscrit dans une école !
On a fait ça hier matin. Vaut mieux tard que jamais.
Mais bon, mon aîné est un garçon dont la vie sociale qui n'a rien à envier à celle de Barak Obama, et faut quasi prendre un rendez-vous trois semaines à l'avance pour avoir la chance de le croiser 15 minutes !
Bref, on a trouvé une école qui a l'air cool, avec les options qu'il voulait, pas trop trop loin de la maison, dans un cadre entouré de verdure, et tout et tout...
Reste à le reprendre en main et veiller à ce qu'il bosse sans faire le con comme l'an passé.

C'est ma première rentrée scolaire depuis 5 ans.
Avant, c'était le job de son Papa.
Va falloir que je m'y remette moi aussi, je ne sais plus comment ça se passe. ^^

Moi aussi je rentre en septembre.
En principe.

Je suis allée hier aussi (quelle journée, hier!) à mon ancien boulot, celui-là même que j'ai quitté y'a deux ans parce que la boss me gonflait grave et que valait mieux que je la quitte avant de commettre un meurtre.
De l'eau a coulé sous les ponts, en deux ans.
Je lui manque, parce que je suis la meilleure (elle n'arrête pas de le dire) (mais je le savais déjà), et elle a compris ses erreurs (qu'elle a dit aussi).
Entre temps, il y a eu la naissance de Bad Baby, et ce ptit monstre la manipule comme il veut (elle fait partie des ptites vieilles qui craquent totalement devant lui)... dès lors, elle m'a même dit de choisir mes horaires, de lui proposer, de venir " je t'en supplie " en discuter au plus vite... ce que j'ai fait hier, donc.

Et voilà ce que je lui ai proposé :
Un mi-temps (19h/semaine) réparti ainsi :
- mercredi, jeudi et vendredi --> ouverture (9h30) / 13h30
- samedi -->9h30 / 18h
- congé lundi (et dimanche et mardi puisque ce sont les jours de fermeture de la boutique)

Ce qui me ferait, en résumé, trois jours de repos, tous mes après-midi de libres, et le samedi la journée complète car c'est censé être le plus gros jour.
Et elle a dit oui.  :))
Elle a demandé à partir de quand, j'ai dit début septembre ?
Ok.
Et voilà.
Si mon boulot ne dépendait pas d'une commission paritaire réglementée, j'aurais pu demander 30€ de l'heure qu'elle aurait dit oui !  :))
Dommage.

Voilà voilà. On va tester tout ça... et bien sûr, je rapporterai toutes les anecdotes, parce que de cette boutique, en trois ans, j'aurais déjà pu écrire 6 tomes... et rien n'a changé.

Aucun commentaire: